Facelift

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Facelift

Album par Alice in Chains
Sortie 28 août 1990 (US)
Enregistré Décembre 1989-Avril 1990
London Bridge Studios à Seattle et au Capitol Recording Studios à Hollywood[1]
Durée 53:54
Genre Grunge
Heavy metal
Glam metal
Metal alternatif
Producteur Dave Jerden[1]
Label Columbia Records

Albums par Alice in Chains

Singles

  1. We Die Young
    Sortie : 1990
  2. Man in the Box
    Sortie : 1991
  3. Bleed the Freak
    Sortie : 1991
  4. Sea of Sorrow
    Sortie : 1992

Facelift est le premier album du groupe de rock américain Alice in Chains sorti le 21 août 1990 chez Columbia Records[2], l'album a été produit par Dave Jerden[1], qui avait déjà collaboré aux côtés des groupes tels que Jane's Addiction et les Red Hot Chili Peppers[3]. Au moment de la sortie, l'album s'est classé à la 42ème place dans le Billboard 200[4] et dans les premières places du Top Heatseekers[4]. Le 4 mars 1997, il est certifié 2 fois disque de platine par la Recording Industry Association of America pour la vente de plus de 2 millions d'exemplaires sur le continent américain[5]. Les paroles ont été écrits par le chanteur Layne Staley et le guitariste Jerry Cantrell, qui, ce dernier est aussi le principal compositeur.

Peu de temps après sa sortie, l'album s'est vendu à 40 000 exemplaires[6]. Ce succès est en partie grâce à la chanson Man in the Box[7], qui a aidé à popularité le groupe. Facelift est également l'un des premiers albums qui a fait connaître la scène grunge. En 1992, un groupe a été nominé pour un Grammy Award dans la catégorie de la meilleure performance hard rock pour Man in the Box[8].

Contexte[modifier | modifier le code]

Alice in Chains a été fondée en 1987 à Seattle, dans l'État de Washington. Le groupe a été fondé par le chanteur Layne Staley et le guitariste Jerry Cantrell[9],[10]. Ils ont été complété par le bassiste Mike Starr et le batteur Sean Kinney. Le groupe part ensuite en tournée dans des clubs le long de la Côte Nord-Ouest des États-Unis. Le groupe a produit fréquemment sous le nom de Alice N' Chains (projet musical de Staley en 1986) et Diamond Lie (groupe amateur de Cantrell). Après avoir joué des dizaines de concerts, le groupe a finalement changé son nom pour Alice in Chains[11]. Au cours de l'une des représentations, le groupe a été repéré par un producteur, Randy Hauser, proposant au groupe l'enregistrement d'une démo[12]. Les enregistrements devaient avoir lieu dans une salle de répétition appelé Music Bank (géré à l'époque par Staley), mais un jour avant le début des enregistrements, le studio a été fermé par la police en raison du commerce de marijuana[11]. L'enregistrement a eu lieu finalement en 1988 dans un studio d'enregistrement à Issaquah, Washington. Le groupe a enregistré une démo nommé The Treehouse Tapes, composé d'un total de 8 titres[13]. Publié de façon indépendante, la démo est envoyé aux managers Kelly Curtis et Susan Silver, qui a fait bonne impression de la démo et le groupe signe un contrat d'enregistrement avec le label Columbia[10],[11]. Dans la même année, le groupe enregistre sa deuxième démo - Sweet Alice, composé de 12 titres[14]. La démo a été vendu à des fins promotionnelles.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Après avoir signé avec le label, le groupe a commencé à travailler sur leur premier album studio. Les enregistrements ont commencé en Décembre 1989, à London Bridge studio à Seattle. Le producteur de musique qui avait déjà travaillé avec les Red Hot Chili Peppers, Dave Jerden[15]. Le groupe avait déjà réalisé des enregistrements au Capitol Recording Studios à Hollywood.

Le batteur Sean Kinney a enregistré les parties de batterie avec un bras cassé. Dans une interview, le musicien a dit que d'abord le groupe a commencé la session d'enregistrement avec le batteur du groupe Mother Love Bone, Greg Gilmore. Mais le producteur de l'album Dave Jerden n'était pas satisfait des résultats. Enfin, Kinney a enregistré toutes les parties, soulagant la douleur à la main avec de l'eau glacée[16].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  • Les titres de l'album sont signés par Jerry Cantrell, sauf indications.
  1. We Die Young - 2:32
  2. Man in the box - 4:46 ( J. Cantrell / Layne Staley)
  3. Sea of Sorrow - 5:49
  4. Bleed the Freak - 4:01
  5. I Can't Remember - 3:42 (J. Cantrell / L. Staley)
  6. Love, Hate, Love - 6:26 (J. Cantrell / L. Staley)
  7. It Ain't Like That - 4'37 (J. Cantrell / Mike Starr / Sean Kinney)
  8. Sunshine - 4:44
  9. Put You Down - 3:16
  10. Confusion - 5:44 (J. Cantrell / L. Staley / M. Starr)
  11. I Know Somethin('bout You) - 4'21
  12. Real Thing - 4:03
    (J. Cantrell / L. Staley)

Crédits[modifier | modifier le code]

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Ventes Certification
Drapeau des États-Unis États-Unis[17] 2 000 000 + Disque de platine 2 × Platine

Références[modifier | modifier le code]