Fabrizio Ravanelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fabrizio Ravanelli
Fabrizio Ravanelli maggio 2012.jpg
Fabrizio Ravanelli en 2012.
Biographie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance 11 décembre 1968 (45 ans)
Lieu Pérouse (Italie)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 1986-2005
Poste Avant-centre puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1986-1989 Drapeau : Italie Pérouse 090 (41)
1989-1990 Drapeau : Italie Avellino 007 0(0)
1990-1990 Drapeau : Italie Casertana 027 (12)
1990-1992 Drapeau : Italie Reggiana 032 0(8)
1992-1996 Drapeau : Italie Juventus 160 (68)
1996-1997 Drapeau : Angleterre Middlesbrough 048 (31)
1997-1999 Drapeau : France Olympique de Marseille 084 (30)
1999-2001 Drapeau : Italie Lazio Rome 021 0(4)
2001-2003 Drapeau : Angleterre Derby County 050 (14)
2003-2004 Drapeau : Écosse Dundee FC 005 0(3)
2004-2005 Drapeau : Italie Pérouse 039 0(9)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1995-1998 Drapeau : Italie Italie 022 0(8)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2011-2013 Drapeau : Italie Juventus B
2013 Drapeau : France AC Ajaccio
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Fabrizio Ravanelli est un footballeur international italien devenu entraîneur, surnommé « Penna Bianca[1] ». Né le 11 décembre 1968 à Pérouse (Italie), il joue au poste d'avant-centre du milieu des années 1980 au milieu des années 2000 et a été particulièrement prolifique avec plus de 200 buts marqués. Il a obtenu son diplôme d'entraîneur en 2008 en terminant premier ex æquo du concours.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Ravanelli commence sa carrière en 1986 dans le club de sa ville natale, Perugia. Durant cette période, le club accède à la C1 en 1988, Ravanelli inscrit 23 buts. Il reste encore une saison avec Pérugia en C1 avant de rejoindre Avellino, malheureusement l'expérience tourne court et Ravanelli retourne en C1 avec Casertana où il retrouve le chemin des filets.

L'envol[modifier | modifier le code]

Après cette bonne fin de saison, il rejoint la Reggiana et y passe deux saisons de bon niveau bien que peu prolifiques en buts. Ces deux bonnes saisons le font repérer par la Juve.

L'âge d'or[modifier | modifier le code]

En 1992, il arrive dans le grand club de la Juventus et y trouve une place de renfort et est souvent utilisé par Giovanni Trapattoni, il gagne son premier grand trophée, la Coupe de l'UEFA face au Borussia Dortmund. Il acquiert même sa place de titulaire l'année suivante qui ne sera pas d'un excellent niveau, aucun titre collectif et seulement 9 buts en championnat à titre personnel. La Juve remporte le championnat en 1995 mais perd une finale de l'UEFA contre Parme. Ravanelli inscrit quinze buts et est appelé en sélection nationale avant de gagner la Ligue des champions en 1996, face à l'Ajax Amsterdam. Il marque lors de cette finale en profitant d'une mauvaise sortie du gardien Edwin van der Sar, d'un tir complètement excentré le long de la ligne de but[2].

L'expérience à l'étranger[modifier | modifier le code]

La concurrence arrive à la Juve et Ravanelli décide de tenter sa chance hors de l'Italie. C'est à Middlesbrough qu'il atterrit la saison suivante. Malheureusement, c'est une année maudite, malgré ses 16 buts Ravanelli ne peut empêcher la relégation. Pour achever le tout, Middlesbrough est défait en final de la Coupe d'Angleterre et de la Coupe de la Ligue respectivement par Chelsea et Leicester. Ravanelli décide de quitter Middlesbrough pour l'Olympique de Marseille. Il y rencontre Laurent Blanc, Andreas Köpke et est entraîné par Rolland Courbis. Le club termine quatrième et se qualifie pour l'UEFA, ils iront jusqu'en finale, Ravanelli retrouve son premier trophée, et le perd à nouveau contre Parme. En championnat, Ravanelli est l'auteur de treize buts et Marseille manque de peu le titre. L'année d'après est moins brillante. Ravanelli est peu utilisé et marque beaucoup moins. Il retourne en Italie.

Le retour au pays[modifier | modifier le code]

C'est la Lazio Rome qui l'accueille pour son retour. Malheureusement, individuellement la saison n'est pas bonne et malgré le titre, Ravanelli ne signe que deux buts. La saison suivante est à l'image de la précédente et il retourne à nouveau en Angleterre.

Le déclin[modifier | modifier le code]

Il arrive à Derby County, il y connait une nouvelle relégation et n'affiche que 9 buts à son compteur. L'année suivante, en seconde division anglaise, Ravanelli est peu utilisé, il ne parvient pas à retrouver son niveau de la Juve.

Fin de carrière à la maison[modifier | modifier le code]

Puis, il signe à Dundee FC mais le déclic ne se fait pas et il retourne à son club natal de Pérouse où il retrouve l'UEFA mais Ravanelli connait une nouvelle relégation et termine sa carrière en 2005.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

L'AC Ajaccio annonce le 8 juin 2013 qu'il succède à Albert Emon au poste d'entraîneur de l'équipe[3]. Malgré une fort belle victoire contre Lyon à domicile (2-1), le 2 novembre 2013, suite à de nombreuses défaites en championnat, une préparation physique contestée (ses joueurs ne parviendront jamais à se remettre de sa préparation), l'équipe pointe à l'avant dernière place, il est limogé de son poste d'entraîneur par son président.

Statistiques détaillées par saison[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Coupes d’Europe
Série Matchs Buts Type Matchs Buts
1986-1987 Pérouse Calcio Drapeau de l'Italie Italie C2 26 5 - - -
1987-1988 Pérouse Calcio Drapeau de l'Italie Italie C2 32 23 - - -
1988-1989 Pérouse Calcio Drapeau de l'Italie Italie C1 32 13 - - -
1989-1990 US Avellino Drapeau de l'Italie Italie B 7 0 - - -
1989-1990 Casertana Drapeau de l'Italie Italie C1 27 12 - - -
1990-1991 AC Reggiana Drapeau de l'Italie Italie B 34 16 - - -
1991-1992 AC Reggiana Drapeau de l'Italie Italie B 32 8 - - -
1992-1993 Juventus Drapeau de l'Italie Italie A 22 5 C3 8 3
1993-1994 Juventus Drapeau de l'Italie Italie A 30 9 C3 6 3
1994-1995 Juventus Drapeau de l'Italie Italie A 33 15 C3 11 9
1995-1996 Juventus Drapeau de l'Italie Italie A 26 12 C1 7 5
1996-1997 Middlesbrough Drapeau de l'Angleterre Angleterre 1 33 16 - - -
1997-1998 Middlesbrough Drapeau de l'Angleterre Angleterre 2 2 1 - - -
1997-1998 Olympique de Marseille Drapeau de la France France 1 21 9 - - -
1998-1999 Olympique de Marseille Drapeau de la France France 1 29 13 C3 7 1
1999-2000 Olympique de Marseille Drapeau de la France France 1 14 6 C1 7 1
1999-2000 Lazio Rome Drapeau de l'Italie Italie A 16 2 - - -
2000-2001 Lazio Rome Drapeau de l'Italie Italie A 11 2 C1 6 2
2001-2002 Derby County Drapeau de l'Angleterre Angleterre 1 31 9 - - -
2002-2003 Derby County Drapeau de l'Angleterre Angleterre 2 19 5 - - -
2003-2004 Dundee FC Écosse Écosse 1 5 0 - - -
2003-2004 Pérouse Calcio Drapeau de l'Italie Italie A 15 6 C3 1 0
2004-2005 Pérouse Calcio Drapeau de l'Italie Italie B 23 3 - - -
Total carrière 520 190 53 23

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • Vice-Capitaine de la Juventus en 1995 et 1996.
  • Capitaine de Middlesbrough en 1997
  • Vice-Capitaine de l'Olympique de Marseille en 1999 et 2000.
  • Participation à la phase finale de l' Euro 96.
  • Sélectionné par Cesare Maldini pour la Coupe du monde 1998 (forfait pour cause de blessure de dernière minute).
  • Auteur d'un quintuplé en 1/32e de finale retour de la Coupe UEFA 1995 face au CSKA Sofia.
  • Récemment interrogé par la presse française (OMTV) au sujet de son avenir dans le football, ce dernier a expliqué qu'il était en train de passer son diplôme d'entraîneur dans l'optique de revenir un jour au Stade Vélodrome pour entraîner l'Olympique de Marseille[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]