Fabrice Hergott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fabrice Hergott, né à Sarreguemines en 1961, est un conservateur du patrimoine et historien de l'art français.

En 2000, il devient directeur[1] des musées de ville de Strasbourg, poste qu'il occupe jusqu'en 2006, année où il est nommé directeur du musée d'art moderne de la ville de Paris[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1961 en Lorraine, à Sarreguemines, Fabrice Hergott est l'aîné d'une fratrie de 3 enfants. Il hésite entre les lettres et l'égyptologie avant d'opter pour l'art et d'entreprendre, à Strasbourg, une maîtrise en histoire de l'art puis une thèse de doctorat dont le sujet est un artiste de l'avant garde allemande. Il débute sa carrière de conservateur par un stage au musée d'art moderne de Saint-Étienne et obtient un poste de directeur de la Maison de la culture de Saint-Étienne, après avoir notamment fait un rapide passage au musée de Strasbourg.

Le 13 juillet 2006, le maire de Paris Bertrand Delanoë annonce la nomination[2] de Fabrice Hergott à la direction du musée d'art moderne de la ville de Paris en remplacement de Suzanne Pagé, en poste depuis 1988.

Publications[modifier | modifier le code]

Catalogues[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Site Artclair, Fabrice Hergott directeur des musées de Strasbourg, le Journal des Arts, n° 230, du 3 février 2006. lire en ligne (consulté le 28 mai 2010).
  2. a et b Site ville de Paris, communiqué de presse du 13 juillet 2006 « Fabrice Hergott nommé directeur du Musée d’art moderne de la Ville de Paris » lire en ligne (consulté le 28 mai 2010).

Articles[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]