Fabien Fabiano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fabien Fabiano, Fusain et sanguine, Femme nue, 1951

Fabien Coup dit "de Fréjac", dit Fabien Fabiano est un peintre et illustrateur français, né le 10 octobre 1882 à Lamballe en Bretagne, village de Mathurin Méheut, et mort en juin 1962 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Descendant d'une famille de marins (son trisaïeul était corsaire, son grand-père commandait le Cap-hornier "Le Grand Pacifique"), il était peu destiné à devenir un peintre de la femme. « Mais je touche quand même à la marine, expliquera-t-il, en ce sens que dans ma famille, c'est moi qui ai fait naufrage en faisant du dessin. » Autocritique de peu de fondement puisque Fabien Fabiano connut entre les deux guerres une immense réputation : Gaston Derys le comparait à Daumier et à Gavarni, André Thérive le qualifiait de « peintre sérieux de frivolités, comme le furent Fragonard et Lancret ».

Enfant, il passe ses vacances dans le petit port de Dahouët, poursuit ses études à Saint-Servan et puis fait son service militaire à Saint-Malo. En 1900, il s'installe à Paris où il suit les cours de l'atelier préparatoire de l'École des beaux-arts. Il fréquente l'académie Colarossi et prend des cours avec Mucha. Mais c'est en tant que dessinateur humoristique qu'il se fait d'abord remarquer. Il ne tarde pas à publier dans les plus grands magazines : au Life, au New York Tribune, au Journal amusant, à Fantasio, à Match, au Rire, à La vie parisienne, France-Soir, etc.

Une relative aisance matérielle lui permet alors de s'échapper de Montmartre et de rechercher ses modèles en Orient, à Tahiti et dans les Amériques.

Sources[modifier | modifier le code]