Fabasoft eGov-Suite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fabasoft eGov-Suite
Développeur Fabasoft
Dernière version 2012
Langues français, allemand, anglais et d'autres langues
Licence Logiciel propriétaire
Site web www.egov-suite.com

Fabasoft eGov-Suite est un logiciel standardisé pour le traitement des documents et des procédures électroniques dans l'administration publique. Il est utilisé pour le gouvernement en ligne de la République autrichienne.

Développement et signification[modifier | modifier le code]

Fabasoft eGov Suite a été développé par la société Fabasoft à Linz. Les dossiers, les sous-dossiers et les documents sont répertoriés pendant toute leur durée de vie (Document Lifecycle Management). Ceci permet une collaboration globale de l'administration[1]. Plusieurs organismes de l'administration publique utilisent cette solution gouvernementale, en ligne, maintes fois certifiée. Fabasoft eGov Suite satisfait aux exigences et standards d'un gouvernement en ligne dans les différents pays. Les standards sont ELAK[2] en Autriche, DOMEA en Allemagne et GEVER[3] en Suisse. Indépendamment de la plateforme, eGov-Suite s'utilise aussi bien dans un environnement Windows que Open Source. Sur la base d'une architecture orientée services eGov-Suite met des services web à disposition.

Solutions[modifier | modifier le code]

Administration publique[modifier | modifier le code]

Fabasoft eGov-Suite est un produit mature pour le traitement des documents et des procédures électroniques dans le monde germanophone.

De nouvelles conditions majeures ont du être créées pour satisfaire aux exigences juridiques récentes, définies dans la stratégie du gouvernement autrichien et pour la mise en pratique de la directive UE sur les prestations de services. Parmi ces objectifs on compte la notification officielle duale ou la signature électronique de l'administration qui est obligatoire depuis le 1er janvier 2010 en Autriche. Cette exigence a été entièrement satisfait avec le progiciel Fabasoft eGov-Suite version 7.0.

En Autriche, le progiciel Fabasoft eGov-Suite est utilisé par la Chancellerie fédérale (ELAK dans la fédération), par tous les ministères fédéraux à l'exception de celui du Ministère fédéral de la défense et du sport ainsi que par les villes de Vienne, Linz et Salzbourg. D'autres utilisateurs autrichiens sont les états fédéraux Basse Autriche, Haute Autriche, Salzbourg, Styrie et Vorarlberg.

Fabasoft eGov-Suite est utilisé en Allemagne par le Ministère fédéral de l'Économie et de la Technologie, l'Office fédéral des Chemins de fer, l'Office fédéral de l'Aviation, l'Office fédéral des Assurances, l'Office fédéral du Transport des marchandises, l'Office fédéral de Géo-sciences et Matières brutes et l'Office fédéral pour la Protection contre la radioactivité. Fabasoft eGov-Suite est utilisé par l'administration des états fédéraux : État libre de Bavière, le Land Basse-Saxe, le Parlement de Bade-Wurtemberg, le Ministère pour l'Environnement, les Forêts et la Protection du consommateur, Rhénanie-Palatinat. Dans le domaine communal ce sont les villes de Munich, Nuremberg, Hambourg (Hamburg Port Authority), Bad Homburg, Plauen et le District de Haute-Bavière[4].

En Suisse outre la Chancellerie, le Département de l'Économie nationale, le Département de justice et police, le Département des Affaires étrangères ainsi que l'Office fédéral de la Migration, l'Office fédéral de l'Environnement et le Canton de Thurgovie ont été dotés de Fabasoft eGov-Suite[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Confédération suisse : des procédés transdépartements exempts de papier jusqu'à la session du Conseil fédéral (page consultée le 6 juillet 2012)
  2. Gouvernement fédéral autrichien ELAK (en allemand, page consultée le 6 juillet 2012)
  3. Programme GEVER de la Confédération (page consultée le 9 juillet 2012)
  4. Études de cas (page consultèe le 9 juillet 2012)
  5. Confédèdration suisse: Groupe d’utilisateurs Fabasoft (page consultée le 6 juillet 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]