Faïna Ranevskaïa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Faïna Ranevskaïa

Description de cette image, également commentée ci-après

Faïna Ranevskaïa en 1940

Nom de naissance Фаина Георгиевна Раневская
Naissance 27 août 1896
Taganrog
Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
Nationalité Drapeau de la Russie russe → Drapeau de l’URSS soviétique
Décès 19 juillet 1984 (à 87 ans)
Moscou, RSFS de Russie
Drapeau de l’URSS Union soviétique
Profession Actrice
Films notables Boule de suif (Pychka), Les Contes de cendrillon (Zolouchka)

Faïna Gueorguievna Ranevskaïa (en russe : Фаина Георгиевна Раневская), née le 27 août 1896 et décédée le 19 juillet 1984, est une actrice soviétique. Elle est reconnue comme l'une des actrices les plus populaires d'Union soviétique, à la fois actrice tragique et comique.

Elle a notamment joué dans des pièces d'Anton Tchekhov, Alexandre Ostrovski, Maxime Gorki, Ivan Krylov, Dostoïevski, Tolstoï. Ses représentations ne sont plus accessibles, seules subsistent ses trois dernières représentations qui ont été filmées.

Sa carrière cinématographique est prolifique et la popularise dans son pays. Elle reçoit notamment le Prix d'État de l'URSS.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maison natale de Faïna Ranevskaïa à Taganrog.

Faïna Ranevskaïa est née sous le nom de Feldmann (Фельдман), fille d'une riche famille juive dans la ville de Taganrog. Son père, Hirsch Haïmovitch Feldmann, possédait une usine, plusieurs immeubles, dont un magasin, et le bateau à vapeur Saint Nicolas. Il était aussi chef de la synagogue de Taganrog, et l'un des fondateurs d'un asile juif pour personnes âgées. La mère de Faïna, Milka Rafaïlovna (née Zagovaïlova), était une grande admiratrice de la littérature et de l'art. Sa passion pour Tchekhov influença Faïna dans son amour de l'art, de la poésie, de la musique et du théâtre. La famille se composait aussi de trois autres enfants, deux frères et une sœur nommée Bella.

Faïna Feldman passe sa scolarité au lycée pour filles Mariinskaïa et reçoit ensuite un enseignement régulier à domicile. C'est là qu'elle apprend la musique, le chant, les langues étrangères, et qu'elle se passionne pour la lecture.

Sa passion pour le théâtre commence quand elle a 14 ans. Elle fréquente le Théâtre d'art de Moscou où elle observe avec fascination les pièces de Tchekhov, notamment La Cerisaie. Ses visites changent sa vie, son pseudonyme Ranevskaïa, qui deviendra ensuite son nom officiel, lui vient de là.

En 1915, elle quitte Taganrog pour Moscou afin de poursuivre une carrière théâtrale. Sa famille ne comprend pas son choix et la rejette. Elle débute alors comme actrice de figuration, dans la foule ou les arrière-plans des scènes, au Théâtre d'été de Malakhov, près de Moscou, en 1915.

Sa famille émigre en 1917, mais Faïna ne la suit pas et reste en Russie pour continuer sa carrière d'actrice. Elle joue alors dans les théâtres de Kertch, de Rostov-sur-le-Don et pour le théâtre itinérant appelé "Le Premier théâtre soviet" en Crimée, mais aussi dans des villes comme Bakou, Arkhangelsk et Smolensk.

Enfin en 1931, Faïna (désormais Faïna Ranevskaïa), débute au cinéma, d'abord par le biais du théâtre filmé. Le film Boule de suif (Pyshka), réalisé par Mikhail Romm marque ses débuts comme actrice en 1934. C'est un film muet et en noir et blanc qui est une adaptation de la nouvelle Boule de Suif de Guy de Maupassant, dans lequel elle interprète Mme Loiseau. L'écrivain français Romain Rolland, en visite en Russie, la remarque et la trouve parfaite dans le film, et en fait même la meilleure actrice du film. À sa demande, le film est montré dans les cinémas français, emportant ainsi le succès de l'actrice au-delà des frontières de l'Union soviétique. Forte de sa reconnaissance, elle joue désormais au Théâtre central de l'Armée rouge (1935-1939), puis au Théâtre dramatique. Elle accumule alors les théâtres de renommée :

Au Théâtre Mossoviet, elle travaille avec Iouri Zavadski. Elle reçoit le prix Staline pour ses réalisations créatives remarquables sur scène en 1949, et en 1951 pour son travail dans Nih U'Rodina (« Ils ont leur patrie »), réalisé par Vladimir Legochine et Alexandre Feinzimmer. En 1961, Faïna Raveskaïa se voit décerner le titre d'Artiste du peuple de l'URSS.

L'actrice meurt en 1984 à Moscou et est enterrée au cimetière Donskoïe. Une plaque commémorative, apposée le 29 août 1986, lui est dédiée sur sa maison natale dans la ville de Taganrog.

Le 16 mai 2008, le monument à Ranevskaïa est inauguré face à sa maison natale, au 10, rue (oulitsa) Frounzé, dans le cadre du Festival international de théâtre Ranevskaïa « La Belle Province ».

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1934 : Boule de suif (Пышка, Pychka)
  • 1938 : Le Conte du cosaque Kholota (Дума про Козака Холоту, Douma pro Kozaka Kholotou)
  • 1939 : L'Homme dans un coquillage (Человек в футляре, Tchelovek v Foutliare)
  • 1939 : L'Erreur de l'ingénieur Kochine (Ошибка инженера Кочина, Ochibka Injeniera Kotchina)
  • 1939 : L'Hospice (Подкидыш, Podkidych)
  • 1941 : Le Rêve (Мечта, Metchta)
  • 1943 : Les Nouvelles Aventures de Schweik (Новые похождения Швейка, Novye Pokhojdeniya Chveïka)
  • 1944 : Le Mariage (Свадба, Svadba)
  • 1947 : Le Printemps (Весна, Vesna")

Lien externe[modifier | modifier le code]