Façonnable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Façonnable

Création 1950
Dates clés 2000 : rachat par Nordstrom
2007 : rachat par M1 Group
Fondateurs Jean Goldberg
Forme juridique SAS
Siège social Drapeau de France Nice (France)
Activité Industrie textile
Produits Vêtements
Effectif 317 (2010)[1]
Chiffre d’affaires 42 445 800 € (2010)[1]
en diminution -22,54 %[1]
Résultat net -33 404 300 € (2010)[1]
en diminution -29,47 %[1]

Façonnable est une maison de couture haute de gamme, française, spécialisée dans le prêt à porter homme et femme.

Historique[modifier | modifier le code]

Naissance de la marque[modifier | modifier le code]

L'histoire de la marque débute en 1950 avec l'ouverture par Jean Goldberg d'une petite boutique de tailleur rue Paradis à Nice en France. À cette époque le nom de Façonnable n'existe pas encore, il apparaîtra onze ans plus tard. En 1958 la boutique réalise des costumes sur mesure pour les stars hollywoodiennes de passage au Festival de Cannes.

Expansion en France[modifier | modifier le code]

C'est en 1961 que le fils de Jean Goldberg, Albert Goldberg, reprend la boutique de son père et la rebaptise Façonnable, allusion au terme « façonner ». Sous sa direction la marque s'étend et ouvre ses premières boutiques en 1973 à Monte-Carlo, Cannes, St-Tropez, Marseille, et Lyon. Il faudra attendre 1984 pour voir la première boutique à Paris, en fait un outlet[réf. souhaitée].

Une diversification vers les lunettes, ou les accessoires de téléphone portable, est entreprise.
2010 marque la création de Façonnable Jeans[2], avec l'ouverture de la première boutique dédiée à Nice[3].

Expansion à l'international[modifier | modifier le code]

En 1988 Façonnable arrive aux États-Unis via les magasins Nordstrom qui ont l'exclusivité de la marque. Le premier magasin est créé en 1993 à New York sur la Cinquième Avenue.

Le succès de la gamme amènera la marque, jusqu'alors exclusivement masculine, à développer en 1995 pour le marché américain une ligne de vêtements et d'accessoires pour la femme. La marque s'étend peu à peu sur la côte ouest avec l'ouverture en 1997 de deux nouvelles boutiques à Beverly Hills et Costa Mesa.

Propriétaires étrangers[modifier | modifier le code]

En 2000, Nordstrom débourse 170 millions de dollars pour racheter la marque Façonnable. Albert Golberg vend sa marque à la compagnie américaine mais les bureaux de style restent cependant à Nice en France. Sous la direction de Nordstrom, la maison de luxe française comptabilise 36 boutiques Façonnable sur le continent européen.

En 2007, Nordstrom revend Façonnable au groupe libanais M1 Group pour 210 millions de dollars[4].

Directeurs artistiques[modifier | modifier le code]

  • 1950 : Jean Goldberg (fondateur, tailleur)
  • 1961 : Albert Goldberg (fils du fondateur, tailleur)
  • 2008 : Eric Wright (précédemment avec Karl Lagerfeld et Roberto Cavalli)[5]
  • 2010 : Benjamin Nakash (neveu d'Albert Goldberg, reprend la direction du groupe)
  • 2011 : Julian Neale (anciennement chez Michael Kors et Céline)[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (fr) « FACONNABLE », sur http://www.societe.com/ (consulté le 8 novembre 2011)
  2. « Façonnable se lance dans le jeans » Fashion United.fr, 21 décembre 2010
  3. Florent Gilles « Façonnable Jeans a ouvert sa première boutique » Fashion Dailynews.com, 5 mai 2011
  4. Anne-Laure Allain, « Façonnable rachetée par M1 Group », Franchise-Magazine.com, .
  5. « Façonnable : Eric Wright quitte la direction artistique  » Fashion Dailynews.com, 20 janvier 2010
  6. Florent Gilles « Façonnable nomme son directeur artistique » Fashion Dailynews.com, 14 décembre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]