FSO Warszawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FSO Warszawa
FSO Warszawa
FSO Warszawa 223

Marque Drapeau : Pologne FSO
Années de production 1951 - 1973
Production 254 412 exemplaires
Usine(s) d’assemblage Varsovie, Pologne
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence : 2 112 cm³
Transmission aux roues arrière
Poids et performances
Poids à vide 1 420 kg
Vitesse maximale 135 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) berline, break, pick-up
Dimensions
Longueur 4 740 mm
Largeur 1 695 mm
Hauteur 1 620 mm
Empattement 2 700 mm
Chronologie des modèles
Précédent - - Suivant

La FSO Warszawa est la première voiture produite par le constructeur automobile polonais FSO. À sa naissance en 1951, elle n’était en réalité qu’une GAZ Pobieda soviétique assemblée sous licence. Sa carrière a duré jusqu’en 1973, mais elle était encore la voiture la plus répandue en Pologne au début des années 1980.

Une GAZ sous licence[modifier | modifier le code]

Après la création de la Fabryka Samochodów Osobowych (FSO) en décembre 1947, le gouvernement polonais entame des négociations avec le groupe Fiat, qui avait déjà des relations privilégiées avec le pays avant-guerre. Les travaux de construction de la nouvelle usine débutent en mai 1949, en vue d’y assembler des modèles italiens. Mais l’arrivée de la guerre froide va pousser Fiat à se désengager, sous la pression de l’URSS… En compensation, les soviétiques proposent à la Pologne d’assembler des GAZ Pobieda sous licence, qui est alors la voiture la plus répandue en Union Soviétique. La voiture, nommée FSO Warszawa (Varsovie en polonais) est absolument identique à sa matrice. Le premier exemplaire tombe des chaînes le 6 novembre 1951. Seulement 75 voitures seront assemblées cette année-là. Il faut dire que toutes les pièces viennent de l’usine de Gorki, à 1 500 km de là. Sous le capot, on retrouve le quatre cylindres 2 112 cm³ de 50 ch, qui emmène péniblement les 1 360 kg de la voiture à la vitesse de 105 km/h, tout en consommant quand même 13,5 L aux 100 km…

De plus en plus polonaise[modifier | modifier le code]

La direction de l’usine souhaitant davantage « nationaliser » sa voiture, les moteurs sont d’abord assemblés sur place à partir de l’automne 1953. Fin 1956, tout est produit en Pologne. En 1957, la Warszawa (rebaptisée alors Warszawa 200) se démarque enfin de sa jumelle (dont la production est stoppée fin 1957) en adoptant une nouvelle calandre et un logo FSO. Un pick-up fait son entrée dans la gamme en 1959, année où la voiture reçoit une inscription Warszawa sur les ailes avant. La Warszawa 201 apparaît en 1960, elle se distingue par ses jantes de 15 pouces et son moteur de 57 ch. Elle sera secondée dès 1962 par une Warszawa 202 développant 77 ch, et autorisant 135 km/h en vitesse de pointe. À l’époque, une Warszawa coûte 120 000 zlotys, soit sept ans de salaire d’un polonais moyen. En 1963, l’usine commande au carrossier italien Ghia de concevoir une voiture plus moderne, susceptible de remplacer la vieille berline à la ligne totalement dépassée. Cette Warszawa 210 sera testée entre 1964 et 1966, puis abandonnée lorsque FSO entamera un partenariat avec Fiat pour construire la nouvelle 125P. En 1964, l’adjonction d’un vaste coffre de 450 litres et une nouvelle calandre permettent à la voiture de s’affranchir enfin de cette ligne des années 1940 et d’afficher un air de famille avec la petite Syrena. Elle est alors vendue sous le type 203 (qui deviendra 223 après une plainte de Peugeot) équipée du moteur de 77 ch, et 204/224, qui garde le vieux bloc de 57 ch. La même année, la gamme est complétée par un vaste break, nommé Kombi, et disponible avec les deux motorisations (223K ou 224K).

La seule grande routière polonaise[modifier | modifier le code]

En 1965, une version 223T est développée spécialement pour les flottes de taxi, elle sera très appréciée par la profession. Outre les pays d’Europe de l’est comme la Bulgarie ou la Hongrie, quelque 73 629 ont été exportées vers la Chine, le Vietnam, le Venezuela, la Colombie et même la Corée du Nord. Elle sera principalement utilisée comme voiture officielle. La carrière de la voiture prend fin le 30 mars 1973, après 254 421 exemplaires produits. Elle ne sera pas remplacée (la Polonez de 1978 jouant dans la catégorie inférieure) et restera donc la seule grande berline polonaise.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :