Licence de documentation libre GNU

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis FDL)
Aller à : navigation, rechercher
Logo (stylisé) de la GFDL.

La licence de documentation libre GNU (de l'anglais GNU Free Documentation License), abrégée en GFDL, est une licence relevant du droit d'auteur produite par la Free Software Foundation. Elle a pour but de protéger la diffusion de contenu libre et peut être utilisée par chacun afin de déterminer le mode de diffusion de son œuvre.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'objet de cette licence est de rendre tout support (manuel, livre ou autre document écrit) « libre » au sens de la liberté d'utilisation, à savoir : assurer à chacun la liberté effective de le copier ou de le redistribuer, avec ou sans modifications, commercialement ou non.

Cette licence est fondée sur le même principe que copyleft et la Licence publique générale GNU (GPL) utilisés par un grand nombre de logiciels libres. En fait GFDL a été notamment conçue pour couvrir la documentation accompagnant les logiciels libres.

La GFDL, comme la GPL, autorise chacun à redistribuer une œuvre qu'elle protège à condition que cela soit fait sous ses termes identiques. La GFDL prévoit des possibilités de restrictions de la liberté de modification de l'œuvre couverte. Pour cette raison, les œuvres sous GFDL ne sont pas toutes considérées comme libres, notamment par les membres du projet Debian (importante distribution Linux se revendiquant totalement libre).

Compatibilité[modifier | modifier le code]

Incompatibilité entre GNU GPL et GFDL[modifier | modifier le code]

La GFDL est incompatible dans les deux sens avec la Licence publique générale GNU (GNU GPL), ce qui signifie que des documents distribués sous une GFDL ne peuvent pas être insérés dans un programme informatique placé sous une licence GNU GPL, et que des programmes distribués sous une licence GNU GPL ne peuvent pas être insérés dans des documents distribués sous GFDL. Pour surmonter cette incompatibilité, certains extraits de programmes informatiques sont distribués sous une double licence (GNU GPL et GFDL, ou CeCILL et GFDL, ou LGPL et GFDL, car CeCILL et LGPL sont totalement compatibles avec la GPL), de telle sorte qu'ils puissent apparaître dans la documentation.

Compatibilité entre GFDL et CC-BY-SA[modifier | modifier le code]

Bien que les deux licences soient très proches, la GFDL n’est pas compatible avec CC-BY-SA (Creative Commons - paternité - partage à l'identique). Cependant, le paragraphe 11 de la version 1.3 de la GFDL a permis la migration depuis la GFDL 1.3 vers CC-BY-SA 3.0 sous certaines conditions :

  • Elle ne concerne que les sites collaboratifs massivement multi-auteur (Massive Multiauthor Collaboration Site, MMC), dont les wikis sont le meilleur exemple.
  • De plus, la possibilité d’effectuer la transition est temporaire et limitée dans le temps, elle ne concerne que les éléments sous GFDL avant le 1er novembre 2008 et la possibilité de changement a expiré le 1er août 2009[1].

Critique[modifier | modifier le code]

La GFDL a essuyé plusieurs critiques, notamment de la part du projet Debian. Elles portent, entre autres, sur l’invariant section, le fait de devoir imprimer le texte de la licence[2], etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]