Fūtarō Yamada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fūtarō Yamada (山田 風太郎, Yamada Fūtarō?) est un auteur né le 4 janvier 1922 dans la préfecture de Hyōgo, située dans la région de Kōbe au Japon, et mort le 28 juillet 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fūtarō Yamada, de son vrai nom Seiya Yamada, écrit son premier roman à l'âge de 25 ans alors qu'il est étudiant en médecine à la faculté de Tokyo. Il est remarqué par la critique et décide alors de consacrer son temps à l'écriture.

Ses premiers romans sont des enquêtes policières qui remportent un grand succès auprès du public mais c'est grâce à ses œuvres sur l'univers ninja (Kōga ninpō chō en 1958, puis l'ensemble de ses livres sur Jūbei Mitsuyoshi Yagyū : Yagyū ninpō chō en 1964, Makai tenshō en 1967 et Yagyū Jūbei shisu en 1992) qu'il accède réellement à la célébrité. Nombre de ces romans seront ensuite adaptés au cinéma, en manga et en anime. Il a également écrit plusieurs essais et romans historiques.

Il reçoit en 2004 à titre posthume le prix du manga Kōdansha pour Basilisk, adapté de son roman Kōga ninpō chō.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Ganchū no akuma (眼中の悪魔?), 1948
  • Kyozō inraku (虚像淫楽?), 1948, adapté en manga en 1978.
  • Akuryō no mure (悪霊の群?), 1955 avec Akimitsu Takagi (en), adapté en film en 1956.
  • Jūsankaku kankei (十三角関係?), 1956
  • Idaten hyakuri (いだ天百里?), 1957, adapté en manga en 2006.
  • Kōga ninpō chō (甲賀忍法帖?), 1958 (Shinobi, Calmann-Lévy, 2007), adapté en manga en 2005 sous le nom de Basilisk et en film en 2007 et sorti en France sous le nom de Shinobi: Heart Under Blade
  • Edo ninpō chō (江戸忍法帖?), 1960, adapté en film en 1963.
  • Onna rō hishō (おんな牢秘抄?), 1960, adapté en film en 1995 et en manga en 2006.
  • Gunkan ninpō chō (軍艦忍法帖?), 1961
  • Kunoichi ninpō chō (くノ一忍法帖?), 1961, adapté en film en 1964 et 1991.
  • Gedō ninpō chō (外道忍法帖?), 1962, adapté en film en 1964 et 1992.
  • Ninja tsukikageshō (忍者月影抄?), 1962, adapté en film en 1963 et 1996.
  • Ninpō chūshingura (忍法忠臣蔵?) 1962, adapté en film en 1965 et 1994.
  • Kan no naka no etsuraku (棺の中の悦楽?), 1962, adapté en film en 1965 et sorti en France sous le nom Les Plaisirs de la chair.
  • Taiyō kokuten (太陽黒点?), 1963
  • Iga ninpō chō (伊賀忍法帖?), 1964, adapté en film en 1982 et en manga en 2004.
  • Ninpō hakkenden (忍法八犬伝?), 1964
  • Fūrai ninpō chō (風来忍法帖?), 1964, adapté en film en 1965 et 1968.
  • Yagyū ninpō chō (柳生忍法帖?), 1964 (Les Manuscrits Ninja Philippe Picquier, 2010), adapté en film en 1998 et en manga en 2005.
  • Ninpō sōden 73 (忍法相伝73?), 1965, adapté en film en 1969.
  • Jiraiya ninpō chō (自来也忍法帖?), 1965, adapté en film en 1995.
  • Maten ninpō chō (魔天忍法帖?), 1965
  • Shingen ninpō chō (信玄忍法帖?), 1967
  • Makai tenshō (魔界転生?), 1967, adapté en film en 1981, en 1996, et en 2003, connu sous le nom Samurai Resurrection
  • Shinobi no manji (忍びの卍?), 1967, adapté en film en 1968.
  • Ninpō kenshiden (忍法剣士伝?), 1968
  • Ginga ninpō chō (銀河忍法帖?), 1968
  • Higisho sōdatsu (秘戯書争奪?), 1968, adapté en film en 1993.
  • Ninpō fūin ima yaburu (忍法封印いま破る?), 1969
  • Ninja kokubyaku zōshi (忍者黒白草紙?), 1969
  • Ninpō sōtō no washi (忍法双頭の鷲?), 1969
  • Uminari ninpō chō (海鳴り忍法帖?), 1971
  • Keishichō sōshi (警視庁草紙?), 1975, adapté en série TV en 2001.
  • Gentō tsujibasha (幻燈辻馬車?), 1976
  • Basara (婆沙羅?), 1990
  • Yagyū Jūbei shisu (柳生十兵衛死す?), 1992, adapté en manga en 2000.