Février 1989

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Février 1989
Nombre de jours 28
Premier jour Mercredi 1er février 1989
3e jour de la semaine 5
Dernier jour Mardi 28 février 1989
2e jour de la semaine 9

Calendrier
février 1989
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
5     1er 2 3 4 5
6 6 7 8 9 10 11 12
7 13 14 15 16 17 18 19
8 20 21 22 23 24 25 26 
9 27 28          
1989Années 1980XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Janvier 1989 Mars 1989 Suivant
Février précédent et suivant
Précédent Février 1988 Février 1990 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Allemagne de l'Ouest : la chaîne de radio-télévision WDR révèle que ce sont des sociétés allemandes qui ont permis à l'Irak de construire l'usine de Salman Fakh pour produire des gaz de combat. Elles sont aussi suspectées d'avoir livré des récipients pour produire des bouillons de culture.
  • États-Unis : selon William Webster, directeur de la CIA, les programmes de production des gaz de combat menés en Irak, en Iran, en Libye et en Syrie ont en commun « l'aide de fournisseurs étrangers » dont l'apport « a été nécessaire à leur développement ». Cette aide étrangère a porté sur tous les aspects des efforts de la production de ces gaz de combat : savoir-faire, construction des unités des productions, fourniture des produits chimiques de base, fourniture des équipements de production, fourniture des pièces destinées à la fabrication de munitions et formation des personnels. Des techniciens occidentaux sont même restés sur place après le début de la production.

Mercredi 1er[modifier | modifier le code]

Jeudi 2[modifier | modifier le code]

Vendredi 3[modifier | modifier le code]

Samedi 4[modifier | modifier le code]

Dimanche 5[modifier | modifier le code]

Lundi 6[modifier | modifier le code]

  • France : début d'une nouvelle grève des gardiens de prison, concernant le rapport Bonnemaison sur la réforme pénitentiaire. Ce mouvement de protestations va durer jusqu'à la fin du mois et engendrer de violents affrontements avec les forces de l'ordre devant les principaux établissements pénitentiaires.
  • Pologne : à Varsovie, début des discussions sur le rétablissement du pluralisme syndical.

Mardi 7[modifier | modifier le code]

Mercredi 8[modifier | modifier le code]

Jeudi 9[modifier | modifier le code]

Vendredi 10[modifier | modifier le code]

  • États-Unis : élection de Ronald Brown à la présidence du parti démocrate. C'est la première fois qu'un Noir accède à cette fonction.
  • Hongrie : séance extraordinaire de 2 jours du comité central du Parti communiste hongrois. Le 11, est adopté le principe d'une transition vers le multipartisme.

Samedi 11[modifier | modifier le code]

Dimanche 12[modifier | modifier le code]

Lundi 13[modifier | modifier le code]

Mardi 14[modifier | modifier le code]

  • France - Pologne : le premier ministre polonais Mieczyslaw Rakowski effectue une visite officielle de quatre jours à Paris.
  • France : Décès du Lieutenant de Vaisseau Paul BRUTUS lors du feu de forêt des Pennes-Mirabeau Bouches-du-Rhône (13), cet officier sera nommé au grade de Capitaine de Frégate à titre posthume.
  • Iran : l'Ayatollah Khomeiny publie une fatwa (décret religieux musulman) lançant un appel à tous les musulmans d'exécuter l'écrivain britannique, d'origine indienne, Salman Rushdie, pour des « propos blasphématoires » envers l'Islam, soi-disant contenus dans le livre des Versets sataniques.
  • Liban : début de trois jours de combats entre l'armée du Liban du premier ministre, le général Michel Aoun et les forces chrétiennes de Samir Geagea. L'enjeu est le contrôle du camp chrétien.
  • Nicaragua : le gouvernement annonce l'organisation d'élections libres pour le .
  • Union européenne : par 149 voix, contre 90 et 8 abstentions, l'assemblée européenne, réunie à Strasbourg, vote une résolution demandant aux États membres d'accorder le droit de vote aux élections locales à tous les étrangers « qu'ils soient originaires de la Communauté ou de pays tiers ».

Mercredi 15[modifier | modifier le code]

  • Afghanistan : retrait officiel des troupes soviétiques d'Afghanistan selon les accords de Genève.
  • France :
    • L'évêque d'Évreux Jacques Gaillot signe avec le cardinal Albert Decourtray, primat des Gaules et président de la Conférence épiscopale, une déclaration l'engageant à porter « une attention critique » aux « déclarations ambiguës » et à veiller avec une « vigilance particulière » à ce que ses interventions ne « mobilisent pas l'opinion en des conflits contraires au bien commun de la société et à la force du message chrétien ».
    • À Toulon, la Maison des Têtes est détruite par une explosion d'origine indéterminé, faisant treize morts et une quarantaine de blessés.

Jeudi 16[modifier | modifier le code]

Vendredi 17[modifier | modifier le code]

  • France : dans le journal Le Monde, Alain Juppé écrit : « Si l'union prévalait, nous pourrions créer une structure nouvelle qui nous permettrait de faire évoluer le RPR et l'ensemble de l'UDF vers une forme de confédération à direction collégiale. »

Samedi 18[modifier | modifier le code]

  • Afghanistan : proclamation de l'état d'urgence.
  • Pologne : à Varsovie, accord sur le principe de la légalisation de Solidarnosc en échange de son soutien à la politique de réformes économique et politiques du gouvernement de la dictature communiste.

Dimanche 19[modifier | modifier le code]

Lundi 20[modifier | modifier le code]

  • Afghanistan : Hassan Sharq premier ministre du gouvernement communiste est révoqué.
  • Iran - Union européenne : les douze pays membres de la CEE rappellent leurs ambassadeurs pour consultation et suspendent toute visite officielle. Le lendemain, l'Iran rappelle tous ses ambassadeurs en poste dans les douze pays de la CEE. Le , l'Allemagne de l'Ouest gèle toutes les négociations économiques en cours.
  • Tchécoslovaquie : le journal soviétique Sovietskaya Rossiya évoque une « réévaluation » de l'intervention soviétique de 1968 et estime que celle-ci a pu provoquer « le sentiment que la dignité nationale du peuple était piétiné. »

Mardi 21[modifier | modifier le code]

Mercredi 22[modifier | modifier le code]

Jeudi 23[modifier | modifier le code]

  • Afghanistan : la Choura (assemblée) élit Sibghatullah Mojaddehi (chef du part modéré Jabha) comme président du gouvernement provisoire de la Résistance et Abdul Rasul Sayyaf (islamiste fondamentaliste proche de l'Arabie saoudite) comme premier ministre intérimaire.
  • Algérie : le référendum constitutionnel est voté à la majorité de 73,4 % des exprimés. La nouvelle constitution prévoit le multipartisme et la suppression de toute référence au socialisme.
  • États-Unis : par 11 voix contre 9, la Commission sénatoriale des forces armées s'oppose à la confirmation de John Tower au poste de secrétaire à la Défense. Le 26 février, il fera serment à la télévision de ne plus boire d'alcool.

Vendredi 24[modifier | modifier le code]

Samedi 25[modifier | modifier le code]

Dimanche 26[modifier | modifier le code]

Lundi 27[modifier | modifier le code]

Mardi 28[modifier | modifier le code]

  • Iran : le parlement vote la rupture de toutes relations diplomatiques avec la Grande-Bretagne.
  • Israël : aux élections municipales, le likoud (droite) connaît la victoire du premier ministre Shamir Gegear. 52 % des électeurs juifs se sont abstenus, alors que 80 % des électeurs Arabes ont voté autorisant la percée du Mouvement islamique.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]