Fétuine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les fétuines sont des protéines ubiquitaires (alpha2-HS-glycoprotéine) qui sont synthétisées par le foie et sécrétées dans la circulation sanguine. Elles appartiennent à un groupe important de protéines sanguines qui lient, transportent et assurent les équilibres d'une large variété de substances. La plus connue de ces protéines transporteuses est l'albumine, la protéine la plus abondante dans le plasma sanguin d'animaux adultes ; dans le sang fœtal, c'est la fétuine qui est la plus abondante.

Les fétuines sont les premières alpha-globulines à apparaître dans le sérums des mammifères pendant le développement embryonnaire et sont parmi les protéines sériques dominantes durant les premiers stades de l'embryon[1], d'où le nom « fétuine » (de fœtus). Elles réapparaissent dans le sérum des adultes à l'occasion de certains états pathologiques (principalement le carcinome hépatocellulaire). Elles peuvent également être élevées dans le liquide amniotique et le sérum maternel pendant la grossesse, lors d'une anencéphalie fœtale.


Découverte[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Mécanisme de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Fonctions[modifier | modifier le code]

  • Puissant inhibiteur de la précipitation phosphocalcique au sein de la paroi vasculaire, avec alors formation d'un complexe fétuine-hydroxyapatite.
  • Elles sont retrouvées également dans la matrice non collagénique de l'os.
  • Inhibiteur du TGFbêta. Des études in vitro ont montré que cette protéine inhibait l'ostéogénèse dans un modèle de culture cellulaire de moelle osseuse[2].
  • Un déficit en fétuine a par ailleurs été décrit au cours de l'insuffisance rénale et pourrait expliquer en partie les calcifications vasculaires[3].
  • La fétuine existerait sous deux formes : une de celles-ci serait impliquée dans la formation des cristaux de calcium, à l’origine des calculs rénaux[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le sérum de veau fœtal contient plus de fétuine que d'albumine, tandis que le sérum de vache adulte contient plus d'albumine que de fétuine.
  2. C. Binkert, M. Demetriou, B. Sukhu, M. Szweras, H. C. Tenenbaum et J. W. Dennis, « Regulation of osteogenesis by fetuin », dans J. Biol. Chem., n° 274, p. 28514-28520, 1999.
  3. M. Ketteler, P. Bongartz, R. Westenfeld, J. E. Wildberger, A. H. Mahnken, R. Bohm et al., « Association of low fetuin-A (AHSG) concentrations in serum with cardiovascular mortality in patients on dialysis: A cross-sectional study », dans Lancet, n° 361, p. 827-833, 2003
  4. CNRS à propos des nanobactéries.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]