Félix Vieuille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Félix Vieuille

Nom de naissance Félix Vieuille
Naissance 15 octobre 1872
Saujon
Décès 28 février 1953
Saujon
Activité principale Basse
Style Musique classique
Opéra
Formation Conservatoire de Paris
Maîtres Léon Achard, Alfred Auguste Giraudet
Élèves Jean Vieuille

Félix Vieuille (15 octobre 1872, Saujon28 février 1953, Saujon) est une basse français d'opéra qui a chanté pendant plus de 40 ans à l'Opéra-Comique à Paris pendant la première moitié du XXe siècle. Félix Vieuille a créé des rôles de plusieurs premières mondiales, entre autres le rôle d' Arkel dans Pelléas et Mélisande de Claude Debussy en 1902 qu'il a chanté 208 fois[1]. Vieuille possède une voix riche et une solide technique qui l'ont aidé à rester en activité de nombreuses années. Sa voix est préservée dans de nombreux enregistrements fait chez Odeon, Lyrophon et Beka.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vieuille étudie au Conservatoire de Paris avec Léon Achard et Alfred Auguste Giraudet. Il fait ses débuts dans le rôle de Leporello dans le Don Giovanni de Mozart en 1897 à Aix-les-Bains. Il se joint à l'Opéra-Comique en 1898 où il commence par chanter des rôles secondaires jusqu'à son premier grand rôle en Arkel dans la première mondiale de Pelléas et Mélisande deClaude Debussy en1902[2]. Debussy est content de l'interprétation de Vieuille. Dans une lettre à Dufranne (qui chante Golaud), il écrit « Vous et Vieuille êtes les deux seuls à avoir compris et interprété avec justesse mes buts et intentions artistiques »[3].

Vieuille continue à chanter les premiers rôle à l'Opéra-Comique jusqu'en 1940. Il crée des rôles dans plus de 20 premières mondiales[4]. Il continue à chanter Arkel dans Pelléas et Mélisande à l'Opéra-Comique jusqu'en 1933, et de 1930 à 1933, il chante ce rôle au côté de son neveu le baryton Jean Vieuille qui interprète le docteur[2].

Vieuille a aussi joué au Manhattan Opera House à New York en 1908 et 1909 sur l'invitation de Oscar Hammerstein I. Il y chante entre autres Arkel dans la première américaine de Pelléas et Mélisande. Il se produit également à l'opéra de Zurich en 1917[2].

Rôles créés[5][modifier | modifier le code]

  • Chiffonnier dans Louise (Charpentier) 1900
  • Walter dans Le Juif polonais (Erlanger) 1900
  • Arkël dans Pelléas et Mélisande (Debussy) 1902
  • Charlemagne dans La fille de Roland (Rabaud) 1904
  • Jean-Pierre dans Les pêcheurs de Saint-Jean (Widor) 1905
  • Toussaint dans L’Enfant Roi (Bruneau) 1905
  • Le roi dans Le roi aveugle (Février) 1906
  • Eurylaque dans Circé (Paul & Lucien Hillemacher) 1907
  • Barbe-bleue dans Ariane et Barbe-Bleue (Dukas) 1907
  • Maitre Pierre dans Le chemineau (Leroux) 1907
  • Etchemendy dans Chiquito (Jean Nouguès) 1909
  • Macduff dans Macbeth (Bloch) 1910
  • Mucien dans Bérénice (Magnard) 1911
  • Mattelinn dans La lépreuse (Lazzari) 1912
  • Chrestus dans In euse di Pompéi (Jean Nouguès) 1912
  • van Hulle dans Le carilloneur (Leroux) 1913
  • Sultan de Khaitan dans Mârouf, savetier du Caire (Rabaud) 1914
  • L'Evêque dans Béatrice (Messager) 1917
  • The priest Siang dans Ping-Sin (Charles-Henri Maréchal) 1918
  • Philippe Strozzi dans Lorenzaccio (Ernest Moret) 1920
  • Estéban dans Dans l'ombre de la cathédrale (Hüe) 1921
  • Beau-père dans Le pauvre matelot (Milhaud) 1927
  • Jonathas dans La peau de Chagrin (Charles Levadé) 1929
  • Don Pédro dans Le sicilien (Omer Letorey) 1930

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Félix Vieuille a enregistré plusieurs opéras dont des trios de Faust avec Enrico Caruso, Geraldine Farrar et Emilio de Gogorza en 1908.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pelléas et Mélisande. L’Avant-Scène Opera. 9, Mars-Avril 1977.
  2. a, b et c (en) K. J. Kutsch et Riemens, Leo, A concise biographical dictionary of singers: from the beginning of recorded sound to the present. Translated from German, expanded and annotated by Harry Earl Jones., Philadelphia, Chilton Book Company,‎ 1969 (ISBN 978-0-8019-5516-7), p. 487pp
  3. Quoted in: Nichols R & Langham-Smith R. Pelléas et Mélisande. Cambridge University Press, Cambridge, 1989.
  4. J.B. Steane: "Félix Vieuille", Grove Music Online ed. L. Macy (Accessed February 10, 2009), (subscription access)
  5. Wolff, Stéphane. Un demi-siècle d'Opéra-Comique 1900–1950. André Bonne, Paris, 1953.