Félix Duban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Félix Duban
Image illustrative de l'article Félix Duban
Présentation
Naissance 14 octobre 1797
Paris
Décès 8 octobre 1870
Bordeaux
Mouvement(s) Romantisme
Œuvre
Réalisations École des Beaux-Arts
Distinctions Prix de Rome

Jacques Félix Duban, né à Paris le 14 octobre 1797 et mort à Bordeaux le 8 octobre 1870, est un architecte français. Avec Jacques Hittorff et Henri Labrouste, il fut le chef incontesté de la nouvelle génération romantique.

Il fut l'élève de son futur beau-frère François Debret. Lauréat du grand prix de Rome en 1823, il fut profondément marqué par son séjour en Italie. Il y découvrit notamment la polychromie des peintures antiques de Pompéi, les tombeaux étrusques nouvellement mis au jour, ainsi que la tradition des grands décors peints de la Renaissance.

À la faveur de la révolution de 1830, il devint l'architecte de l’École des beaux-arts. Il fut élu membre de l'Académie des beaux-arts en 1854.

Félix Duban fut un remarquable coloriste et un grand connaisseur de l'architecture gréco-romaine et des ordres architecturaux.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Pons, « Félix Jacques Duban, architecte du gouvernement (1798-1870) », Positions des thèses de l'École nationale des chartes, 1986, p. 169-181.
  • David Van Zanten, « Félix Duban and the Buildings of the École des beaux-arts », The Journal of the Society of Architectural Historians, mars 1978, vol.XXXVII, no 3, p. 161-174.
  • Bruno Foucart, Félix Duban, les couleurs de l'architecte 1798-1870, Blois, Maisonneuve & Larose, 2001, 110 pages.
  • Sylvain Bellenger et Françoise Hamon, catalogue de l'exposition Félix Duban 1798-1870, les couleurs de l'architecte, Gallimard / Electra, 1996, 264 pages.
  • Catherine Adda, L'école des Beaux-Arts de Paris, DVD Arte France, 2003

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Le style étrusque (pour son projet « Fantaisie de style étrusque »)

Liens externes[modifier | modifier le code]