Félix Buhot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Félix Buhot, par Loÿs Delteil (1898).

Félix Buhot[1], né à Valognes le 9 juillet 1847 et mort à Paris le 26 avril 1898, est un peintre, graveur et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Félix Buhot participe pleinement du renouveau de l'eau-forte au XIXe aux côtés de graveurs comme Félix Bracquemond ou Charles Jacque.

Les eaux-fortes de Buhot sont célèbres pour leurs marges dites « symphoniques » : aux côtés du sujet central, l'artiste réalise dans les marges des ajouts - on parle aussi de « remarques » - parfois très détaillés.

Buhot signe ses œuvres au moyen du monogramme « FB » qui apparaît parfois inversé. Il signe parfois aussi d'un hibou[2].

Il illustre, entre autres, des œuvres de Jules Barbey d'Aurevilly.

Une exposition lui a été consacré en février 1888 à New York.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • l'Hiver 1879 place Bréda (1879), eau forte, château de Nemours
  • L’Hiver à Paris ou La Neige à Paris, eau-forte avec marges symphoniques, neuf états, 1879[3]
  • La Rue de Gisors à Valognes, dessin, département des arts graphiques du musée du Louvre, Paris
  • Vue de Valognes, dessin, département des arts graphiques du musée du Louvre, Paris
  • Vue de la route de Cherbourg, à Valognes, dessin, département des arts graphiques du musée du Louvre, Paris
  • La Falaise. Baie de Saint Malo : L'Abri Dinard 1889-1890 (L 977) , Bibliothèque de l'Institut National d'Histoire de l'Art, collections Jacques Doucet.
  • La Falaise - Baie de Saint-Malo, Paris 1892 ; ancienne collection André Fontaine reproduit p.145 Félix Buhot Peintre-Graveur 1982

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J.-L. Adam, Notice sur la vie et l'œuvre de Félix Buhot, Évreux, imprimerie de l'Eure, 1900.
  • Bourcard, Catalogue descriptif de l'œuvre gravé de Buhot, Paris, Floury, 1899.
  • J.-L. Dufresne, V. Sueur, A. Mc Queen, Félix Buhot. Peintre graveur entre romantisme et impressionnisme. 1847-1898, Cherbourg, Isoète, 1998.
  • André Fontaine: Félix Buhot Peintre-Graveur 1847-1898 éditions Jafont 1982
  • Pierre Leberruyer, Le Peintre graveur aquafortiste Félix Buhot (1847-1898), éditions Manche-Tourisme, 1979, 119 p.
  • Léonce Bénédite, Félix Buhot : Étude biographique et critique, suivie du catalogue de l'œuvre gravé de cet artiste exposé au Musée du Luxembourg, Paris, Librairie de l'Art ancien et moderne, 1902, 24 p.
  • (en)The late Félix Buhot, painter-etcher, New York, F. Keppel, 1910 ?, 37 p.Claude Roger-Marx, La Gravure originale au XIXe siècle, Somogy, Paris, 1962, p. 152-154.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Document utilisé pour la rédaction de l’articleAbbé J.L. Adam, Quelques notes sur Valognes, Cherbourg : Impr. Émile Le Maout, 1905. p. 633

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Félix Hilaire Buhot.
  2. « Buhot » en espagnol.
  3. Dufresne J.-L. et al. (1998), p. 191