Fédération italienne de football en salle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fédération Italienne de Football en Salle

Sigle FIFS
Sport(s) représenté(s) futsal
Création 1987
Président Drapeau : Italie Axel Paderni
Siège Drapeau : Italie Milan - Italie
Site internet Site officiel de la FIFS

La Fédération Italienne de Football en Salle, nommée aussi avec l’acronyme F.I.F.S., est la fédération sportive qui s’occupe de promouvoir en Italie le football en salle, ou "Futbol de Salon", joué avec le Règlement de l’Association Mondiale de Futsal (AMF). Elle organise des tournois nationaux, internationaux et des rencontres amicales pour équipes/délégations nationaux et de club, des événements amateurs et des compétitions pour handicapés. De plus, elle a organisé cinq fois (de 1992 à 1996), en collaboration avec le Walt Disney Company Italie, le trophée Mickey Mouse, en plus de la Coupe méditerranéenne de futsal (masculins et handicapés) e le Mundialito Cup. Le siège officiel est à Milan et l’ actuel Président est Axel Paderni, en charge depuis juillet 2009. Elle est la seule fédération sportive italienne reconnue par l’Association Mondiale de Futsal (AMF) et, donc, la seule autorisée à utiliser les marques et les logos internationaux[1].

Histoire de la Fédération[modifier | modifier le code]

En 1987, un groupe d’associés dirigé par Giovanni Conticini a fondé L’A.I.F.S (Association Italienne Football Salle). En 1988, après la reconnaissance par le Mouvement européen populaires, par acte notariale elle a changé son nom en Fédération Italienne Football Salle (F.I.F.S.) pour vouloir du nouveau Président Giovanni Caminiti. Pendant la même année, elle a été reconnue par la FIFUSA (l'organisme international de futsal, d'acronyme portugais Federação Internacional de Futebol de Salão) et elle a été l’une des fédérations fondatrices de l'UEFS (Union Européenne de Futsal).

En 1991, elle a même réussi à organiser les Championnats du Monde à Milan et en 1992 elle a participé au Championnat Européen organisés à Oporto (Portugal) par l’ancienne UEFS espagnole. En 1994, elle a participé pour la dernière fois à une Coupe du Monde organisée par FIFUSA, en obtenant un résultat décevant : la nationale italienne s’est classifiée à la dernière place.

En ce qui concerne les compétitions des clubs, de 1988 à 1998 la FIFS a inscrit à la Coupe des Champions des clubs les équipes vainqueurs du championnat national: pendant l’édition de 1991 l'AS Milan s’est classifié, en 1992 et 1993 GS Danypel Milan a obtenu le même résultat, pendant qu'en 1995 le Sporting Turro a terminé le tournoi à la huitième place.

À la fin des années 90, à cause de graves problèmes de santé du président Caminiti, la Fédération est restée en veille jusqu'en été 2009 quand, avec l'avènement d'Axel Paderni à la tête de la fédération, elle a repris son activité sportive.

En 2009, elle a adhéré à l'International Futsal World League Association, créée en Suisse avec l’objectif de sauvegarder et promouvoir le monde de football en salle, en s’engageant à le faire pratiquer à un plus grand nombre d'athlètes. Actuellement, l’association comptait 15 pays: Bolivie, Brésil, Équateur, Égypte, El Salvador, France, Allemagne, Italie, Maroc, Nigéria, Pérou, Monaco, Principauté de Seborga, Suisse, Tunisie. L’histoire de cette association durera seulement 3 ans: en septembre 2012, après le déroulement de l’ Euro Mediterranean Cup à Imperia (Italie), sa dissolution est décrétée.

En juillet 2012, par suite du Congrès Ordinaire Mondial de l’AMF à Asuncion (Paraguay), la Fédération Italienne Football en Salle reçoit l’invitation par l’Association Mondiale de Futsal à faire partie de la scène mondiale: en octobre 2012, en fait, son entrée est ratifiée[1].

Histoire du Futsal[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

Le football en salle naît en 1930 quand Juan Carlos Ceriani Gravier, professeur à Montevideo, en conçoit la formule qui existe encore aujourd’hui. Son objectif était celui de créer un jeu d’équipe praticable soit dehors que dans une structure couverte, mais qui puisse rappeler le football populaire en Uruguay après la victoire du Championnat du Monde de 1930 et des Jeux Olympiques de 1924 et 1928. Ceriani, dans la formulation des premières règles, se basa sur le principe fondamental du jeu du football (la possibilité de jouer au ballon avec toutes les parties du corps, exceptés les membres supérieurs) mais s’inspira aussi d’autres sports: du basket-ball de par le nombre de joueurs (5) et par la durée des matchs (40 minutes effectives); du water-polo pour les règles sur le gardien; et du handball pour les dimensions du terrain et de la porte.

Le jeu pris son envol tout de suite en Amérique latine, se diffusant rapidement et devenant un vrai culte: il était facilement praticable par tous, dans n’importe quel endroit, et dans n’importe quelle condition; il pouvait être pratiqué d’hivers sans difficulté et permettait à n’importe quel athlète de maintenir la forme. Ce furent ces motifs qui poussèrent le brésilien Joao Lotufo à porter ce jeu dans son Pays et l’adapter aux exigences de l’éducation physique. Initialement les règles n’étaient pas uniformes, ce fut à Luiz de Oliveira de résoudre la question en écrivant « le livre des règles du football sala » en 1956, adopté par la suite même au niveau international. Peu après fut organisé un tournoi unique qui attirà un certain intérêt des médias sud-américains, qui initièrent à suivre habituellement le football en salle. Ce fut en particulier le journaliste José Antonio Inglez qui contribua à la rapide diffusion du jeu, il fut celui qui a créé l’acronyme "futsal" pour définir ce sport.

De la FIFUSA à l’AMF[modifier | modifier le code]

En 1971, la FIFUSA voit le jour à São Paulo. La nouvelle institution comptait 32 Pays participants qui pratiquaient ce sport et le premier président fut João Havelange épaulé par le secrétaire Luiz Gonzaga de Oliveira. En 1975, le chef de la fédération passe à la FIFA et en 1980 Januario D’alessio Neto est élu. Ce dernier prodigue afin que ce sport soit reconnu au niveau mondial même par des organismes transnationaux. Ainsi le premier Championnat du Monde est organisé au Brésil en 1982 et gagné par les locaux en finale contre le Paraguay devant un public de 12000 personnes. Puis commence le chantier pour la réalisation d’un grand tournoi en Europe: en 1985 le deuxième championnat du monde est organisé en Espagne, où le Brésil se confirme champion: l’évènement fut un succès avec une enorme reponse du pubblic et un remarquable intérêt médiatique (la TV espagnole transmit l’évènement). En 1985, Joseph Blatter, alors secrétaire de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association, organisme qui gouverne le football outdoor au niveau mondial), retient que le moment d’aggrandir sa propre influence et donc de s’occuper du football indoor soit arrivé. Sachant que le président de la Fédération João Havelange était de la FIFUSA de 1971 à 1974, la Suisse convoque au Brésil l’organisme mondial du futsala. À la surprise générale le congrès vote pour la corporation.

Le 2 mai 1990 la Fédération brésilienne se détache définitivement de la FIFUSA et le 25 septembre 1990 à Bogotà contribue à la fondation de la confederacion panamericana de futbol de salon (PANAFUTSAL) avec le Paraguay, la Colombie, le Mexique, l’Uruguay, l’Argentine, le Venezuela, le Costa Rica, le Porto Rico, la Bolivie, l’Équateur,les Antilles hollandaises, Aruba et le Canada. Le congrès de Guatemala est tenu en 2000 entre les membres de la PANAFUTSAL et de la FIFA. Celui-ci mire à la construction de la dispute entre les deux institutions et l’affirmation du futsal dans la version pure qui avait passionné beaucoup de sud-americains. La signature du protocol, toutefois ne fut suivie par des actes concrets et la FIFA continua à promouvoir sa propre version du football à 5. La PANAFUTSAL decide ainsi de donner vie à un nouvel organisme à caractère mondial, pour la sauvegarde du football en salle. En Décembre 2002 naît l’Association Mondiale de Futsal (AMF) qui actuellement compte 40 fédérations nationales affiliées à 3 organismes continentaux, entre lesquelles la FIFS aussi.

Règlement du football sala[modifier | modifier le code]

Dimensions du terrain Minimum 28×15m.

Maximum 40×20m.

Penalty 9 mètres du centre à la porte.
Ballon Mesure 3, circonférence 58 cm, poids 420 grammes.

Laissé tombé à 2 mètres de haut, au premier rebond ne doit pas dépasser les 30 cm, au second doit rester entre 10 et 15 cm.

Temps Duex fractions de jeu de 20 minutes effectives ou de 30 minutes d'horloge chacune. Entre les 2 temps un intervalle de 15 minutes.
Nombre de joueurs Cinq joueurs par équipe dont un identifié comme gardien de but, un maximum de 12 joueurs utilisables par match. I remplacements sont volant set illimités.
Reprise du jeu Chaque fois que le ballon sort du terrain de jeu, viene il y a faute ou but, l'arbitre siffle l’interruption. Il fait de même lors de la reprise successive. Chaque remise en jeu doit durer maximum 5 secondes, qui seront comptées par l’arbitre avec la main levée.
Fautes personnelles Le joueur qui fera 5 fautes durant le match recevra un carton bleu par l’arbitre et ne pourra continuer le match. Ce dernier pourra toutefois être remplacé par un coéquipier. Le joueur qui recevra un carton rouge direct pour conduite grave ne pourra toutefois pas être remplacé; Il pourra au contraire être remplacé, si l’expulsion advient par double ammonition ou pour un rouge direct pour protestations,ou par faute en condition de dernier homme. Tous les coups-francs sont directs, donc l’arbitre doit toujours calculer une distance de 3 mètres de la barrière et siffler la reprise du jeu.
Fautes accumulées 9 fautes cumulatives sont permises durant la même fraction de match, à partir du 6e un coup-franc direct est concédé à partir du point libre. Le reporteur indiquera à l’arbitre advenu atteinte du bonus e l’indiquera posant un drapeau rouge adressée au banc de touche de l’équipe qui aura commise l’infraction.
Portier À l’intérieur de la surface de réparation le portier peut toucher de la main.Il est libre de jouer au ballon hors de sa surface comme un joueur normal, avec la limite de jeu exclusive dans sa moitié de terrain. S’il dépasse la ligne du milieu de terrain et participe au jeu,il sera sanctionné avec une faute personnelle et accumulative. Quand le portier possède la balle et dot effectuer une remise de jeu ou,après avoir bloqué un tir adverse doit se libérer de la sphère,il a 5 secondes pour le faire; s’il commet une infraction, l’arbitre arrêtera le jeu en donnant une remise latérale au camp adverse .
Relance du portier La relance de la main du portier ne doit pas dépasser la moitié du terrain, à part si le ballon a touché la terre dans sa moitié de terrain ou alors un giocatore l’ait reçu dans sa propre moitié de terrain. Au cas contraire la relance sera sanctionné avec une remise latérale au point le plus proche du milieu de terrain, mais n’est pas sanctionnée ni comme faute accumulative ni comme faute personnelle.
Touche Elle s’effectue avec les mainset et les pieds doivent être parallèle entre eux, perpendiculaires à la ligne latérale du terrain de jeu et hors du dit terrain.Elle doit être effectuée en 5 secondes maximum; si une infraction de temps est commise, ou une reprise de jeu, l'arbitre changera la remise, mais ne donnera aucune sanction en termes de faute personnelle ou accumulative. On ne peut faire un but directement après une remise latérale;le but sera valide seulement au cas où n’importe quel joueur,à l’exception du gardien, touche la sphère avant qu’elle n’entre dans les buts.
Corner Il s’effectue avec les mains; les pieds doivent être à cheval de l’angle,ou avec le sommet de celui-ci entre les jambes du joueur, et hors du terrain de jeu. Si une infraction de temps est commise une remise de jeu latérale sera donnée à l’équipe adverse; si au contraire la remise en jeu est effectuée de façon erronée, un corner défensif sera donné à l’équipe qui se défend. Non ne peut marquer directement un corner; le but sera accordé seulement si n’importe quel joueur, excepté le portier, touche la sphère avant qu’elle n’entre dans les buts.
Jeu dans la propre moité de terrain Une fois que le portier se libère du ballon, l’équipe en attaque a 15 secondes pour atteindre le camp adverse.Au cas contraire elle est sanctionnée avec une touche au point le plus proche de la faute.
Arbitres Deux arbitres sont prévus pour des matchs à niveau international: un (premier arbitre) est positionné du côté long du terrain de jeu près de la table et a le devoir de communiquer avec le rapporteur,alors que l’autre est positionné du côté opposé du terrain. Sur la table sont présents un rapporteur et un chronométriste.Il y a en outre deux arbitres qui contrôlent les bancs de touches des équipes

Dans des manifestations mineures les deux arbitres de banc et le cronométriste ne sont pas prévus.


Manifestations en Italie[modifier | modifier le code]

Chaque année la Fédération organise le championnat italien pour les équipes de club masculin et, en même temps, la « Coppa Italia » (Coupe d’Italie). Après les phases régionales qui se déroulent entre avril et mai, les vainqueurs de chaque regroupement se retrouvent en juin pour jouer le trophée dans une localité qui change chaque année (en 2012, c’était à Agrate Brianza). Les gagnants des deux événements s'affronteront pour la « Supercoppa Italiana » (Super Coupe d'Italie) au début de la saison successive.

LIVRE D'OR des CHAMPIONNATS FIFS

ANNEE CHAMPIONNAT MASULIN COUPE d'ITALIE MASCULIN
2012 Ticinia Novara New Buffalo Cuggiono
2011 Saturnio Moncalieri Bar 3°Tempo Agrate B.
2010 R3 Futsal Torino ODB Rescaldina
2009 ASD Hickory Arcore AC Tenuta Carretta 1999
1998 CSS Spurghi Milano ne pas disputée
1997 CSS Spurghi Milano AS Sesto
1996 Carrexpress Milano AS Sesto
1995 Carrexpress Milano CSS Spurghi Milano
1994 Carrexpress Milano Sporting Turroa
1993 Danympel Milano Sporting Turro
1992 Danympel Milano Sporting Turro
1991 CSS Spurghi Milano Danympel Milano
1990 Sporting Turro Danympel Milano
1989 Sporting Turro Danympel Milano
1988 Sporting Turro CSS Spurghi Milano


Au cours de la saison, différents tournois se déroulent: la coupe Lombardie et la Coupe masculin du Piémont, la Coupe féminine de l'Epiphanie, la Coupe du Carnaval et la Coupe de la Méditerranée et le Trophée San Rocco.

La Fédération est très attentif aux personnes handicapées, à tel point qu’elle a décidé de constituer une équipe nationale masculine de cette catégorie qui participe à plusieurs tournois et obtient même de bons résultats : de cette façon elle a l'occasion d'intégrer ceux qui sont souvent injustement discriminés. Ella a décidé d'organiser aussi un championnat national qui est leur dédié: le phases Centre/Nord et Centre/Sud se déroulent d’octobre à février, tandis qu’en avril on joue la Finale Nationale. De plus, elle soutient l’activité de l'équipe nationale italienne de futsal AMF qui peut ainsi participer à plusieurs manifestations organisées par l’AMF, Association Mondiale de Futsal, et par ses affiliés.

Enfin, chaque année pendant le mois de novembre la Fédération organise un Congrès avec un sujet différent à propos de l’éducation, en invitant aussi représentants de renom du CIP (Comité Paralympique Italien).

Organigramme[modifier | modifier le code]

Président Axel Paderni
Vice-présidents Flavia Valente (vicario)

                               Francis Manujibeya 

Secrétaire général Alessandro Chinelli
Administrateur Fédéral Riccardo Paderni
Conseillers Massimo Corali (justice sportive)

                               Davide Del Giudice (secteur les femmes) 
Glenda Olmedo Vaca (secteur étranger)
Claudio Zanetti (secteur médicale)
Roberto Signoretto (responsable pour le secteur handicappés)
Franco Gasparo (secteur arbitrale)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Site Officiel Asociacion Mundial de Futsal, Nouvelle officielle de l’affiliation de FIFS à l’AMF.

Liens externes[modifier | modifier le code]