Fédération internationale de l'automobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « FIA » redirige ici. Pour les autres significations, voir FIA (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Automobile Club

48° 52′ 02″ N 2° 19′ 17″ E / 48.867261, 2.321278

Fédération internationale de l’automobile
Image illustrative de l'article Fédération internationale de l'automobile

Sigle FIA
Sport(s) représenté(s) sport automobile
Création 20 juin 1904
Président Drapeau : France Jean Todt
Siège Place de la Concorde, Paris, Drapeau de la France France
Affiliation Organisation mondiale de la santé

Organisation de coopération et de développement économiques

Organisation mondiale du tourisme

Programme des Nations unies pour l'environnement
Nations membres 222 membres à travers le monde
Site internet www.fia.com

La Fédération internationale de l'automobile[1] (FIA) est une organisation à but non lucratif, sise au 8 place de la Concorde à Paris, France, qui regroupe plus de 200 organisations automobiles de 125 pays. Créée en 1904, elle est surtout connue pour sa gestion des plus importantes épreuves de course automobile mondiales, mais son étendue comprend tout ce qui concerne l'automobile, routes, mobilité, environnement, sécurité routière, etc.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le siège du FIA, place de la Concorde à Paris

La Fédération internationale de l'automobile est fondée à Paris le 20 juin 1904. En 1922, la FIA délègue l'organisation de la course automobile à la Commission sportive internationale (CSI), un comité autonome qui devint plus tard la Fédération internationale du sport automobile (FISA).

En 1950, la FIA lance le championnat qui est devenu la Formule 1. En 1973, elle étend son domaine au rallye avec le Monte-Carlo. Entre 1922 et 1993, la CSI, puis la FISA[2], furent les commissions auxquelles étaient déléguées les organisations des courses automobiles.

Une restructuration de la FIA en 1993 conduit à la disparition de la FISA, en vertu de la gestion directe de la FIA.

Implications[modifier | modifier le code]

Route[modifier | modifier le code]

Mobilité[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

No. Championnat Nom original Sigle
1 Championnat du monde de Formule 1 FIA Formula One World Championship F1
2 Championnat du monde des rallyes FIA World Rally Championship WRC
3 Championnat du monde d'endurance FIA World Endurance Championship WEC
4 Championnat du monde de rallycross FIA World Rallycross Championship WRX
5 Championnat du monde des voitures de tourisme FIA World Touring Car Championship WTCC
6 Championnat du monde de karting CIK CIK-FIA Karting World Championship WKC
7 Championnat de Formule E FIA FIA Formula E Championship FE
8 Championnat d'Europe de Formule 3 FIA European Formula Three Championship F3 EURO
9 Championnat d'Europe des rallyes FIA European Rally Championship ERC
10 Championnat d'Europe de rallycross FIA European Rallycross Championship ERX
11 Championnat d'Europe de courses de camions FIA European Truck Racing Championship ETR
12 Coupe du monde des rallyes tout-terrain FIA Cross Country Rally World Cup WCC
13 Championnat d'Europe de courses de dragsters FIA European Drag Racing Championship DRAG
14 Championnat d'Europe d'autocross FIA European Championship for Autocross Drivers AutoX
15 Coupe des énergies alternatives de la FIA FIA Alternative Energies Cup AEC
16 Championnat d'Europe de courses de côtes FIA European Hillclimb Championship EHC
17 Coupes d'Europe de courses de côtes FIA European Hillclimb Cup EH Cup
18 Défi international de courses de côtes FIA international Hillclimb Challenge IHC
19 Championnat de Formule 1 historique - Masters FIA Masters Historic Formula One Championship HFO
20 Championnat de voitures de sports historique - Masters FIA Masters Historic Sports Car Championship HSC
21 Championnat des rallyes historique FIA Historic Rally Championship HR
22 Rallyes de régularités historiques FIA Historic Regularity Rallies HRR
23 Coupe d'Europe des rallyes FIA European Rally Cup ER Cup
24 Championnat du Moyen-Orient des rallyes FIA Middle-East Rally Championship MERC
25 Championnat d'Afrique des rallyes FIA African Rally Championship ARC
26 Championnat d'Asie-Pacifique des rallyes FIA Asia Pacific Rally Championship APRC
27 Championnat de courses de côtes historique FIA Historic Hillclimb Championship
28 Trophée Lurani des voitures de Formule Junior Historiques FIA Lurani Trophy for Formula Junior Cars
29 Championnat NACAM des rallyes FIA NACAM Zone Rally Championship
30 Championnat d'Amérique du Sud des rallyes FIA CODASUR Zone Rally Championship
31 Coupe d'Europe des voitures de tourisme FIA European Touring Car Cup ETC-Cup

Présidents de la FIA[modifier | modifier le code]

Parmi ses présidents, on compte le Français Jean-Marie Balestre à l'époque où Alain Prost fut sacré champion du monde de F1. Son président actuel est l'ancien patron de la Scuderia Ferrari Jean Todt. Il a été élu le 23 octobre 2009 et succède ainsi à Max Mosley. Le cardinal Renato Martino, connu pour avoir promulgué les dix commandements de l'automobile, a servi à titre de représentant du Saint-Siège au sein de la FIA.

Présidents Période
Drapeau : Belgique Étienne van Zuylen van Nyevelt 1904–1931
Drapeau : France Robert de Vogüé 1931–1936
Drapeau : France Jehan de Rohan 1936–1958
Drapeau : France Hadelin de Liedekerke Beaufort 1958–1963
Drapeau : Italie Filippo Caracciolo di Castagneto 1963–1965
Drapeau : Royaume-Uni Wilfrid Andrews 1965–1971
Drapeau : Belgique Amaury de Merode 1971–1975
Drapeau : Allemagne Paul Alfons von Metternich-Winneburg 1975–1985
Drapeau : France Jean-Marie Balestre 1985–1993
Drapeau : Royaume-Uni Max Mosley 1993–2009
Drapeau : France Jean Todt depuis 2009

Formation[modifier | modifier le code]

La FIA forme également des jeunes pilotes automobiles notamment avec l'Institut de Formation des jeunes pilotes.

Financement[modifier | modifier le code]

Financée essentiellement par des dons privés[réf. nécessaire].

Ressources[modifier | modifier le code]

Les ressources de la FIA[3] proviennent :

  • des cotisations annuelles versées par ses membres ;
  • des rentes et intérêts de tout bien meuble ou immeuble que la FIA pourra posséder ;
  • de tous droits et taxes que le Comité et l'Assemblée Générale décideraient de percevoir ;
  • des ressources provenant directement ou indirectement des activités sportives, y compris des championnats FIA ;
  • des ressources provenant directement ou indirectement des activités de la mobilité automobile et tourisme.

Cotisations[modifier | modifier le code]

Les membres de la FIA paient une cotisation annuelle, celle-ci est payable le 31 mars de chaque année. Son taux est fixé par l'assemblée générale annuelle.

Les membres[modifier | modifier le code]

Les membres sont présentés sur le site officiel de la FIA[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fédération Internationale de l'Automobile » est le nom officiel utilisé dans le monde entier.
  2. FISA et FIA sont souvent mélangées, même pour des faits ayant eu lieu lorsque les deux entités étaient distinctes.
  3. (en) (fr) FIA Statutes Contents (status) - Site officiel de la FIA
  4. (en) FIA Member Clubs (liste des membres) - Site officiel de la FIA

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]