Fédération française de cardiologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fédération française de cardiologie (FFC)

Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association reconnue d’utilité publique
But Cardiologie, prévention, recherche, réadaptation
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1964
Identité
Siège 5, rue des Colonnes-du-Trône - 75012 Paris
Président Pr Claude Le Feuvre
Vice-présidente Claire Mounier-Vehier
Secrétaire général Jacques Mansourati
Trésorier Jean-Noël Trochu
Site web Site officiel

La Fédération française de cardiologie (FFC) est une association reconnue d'utilité publique qui s’efforce de réduire le nombre de décès et d’accidents d’origine cardiovasculaire. Créée en 1964, la FFC regroupe 26 associations de Cardiologie régionales et 215 Clubs Cœur et Santé représentant plus de 1 600 bénévoles. Les actions de la FFC s’articulent autour de quatre missions principales : la prévention par l’information, la recherche en cardiologie clinique, la réadaptation des cardiaques et l’information sur les gestes qui sauvent.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2013). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

La FFC est une association loi de 1901 reconnue d'utilité publique depuis 1977 et indépendante du Ministère de la Santé, dirigée et animée par des cardiologues bénévoles engagés au quotidien dans la lutte contre les maladies du cœur. La direction est assurée par un conseil d'administration, élu par l’assemblée générale, et composé de représentants des différentes Associations de Cardiologie régionales membres, avec à sa tête un président élu pour un mandat de 4 ans non renouvelable. Basée à Paris, la délégation nationale assure le fonctionnement de la FFC. La FFC ne reçoit aucune subvention de l’État et/ou de collectivités locales. Son financement repose à 98 % sur la générosité du public (dons, legs et assurances-vie).

Missions[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2013). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

La Fédération française de cardiologie agit pour la réduction du nombre de décès et d'accidents d'origine cardiovasculaire. Les actions de la FFC s’articulent autour de quatre missions principales : la prévention par l’information, la recherche en cardiologie clinique, la réadaptation des cardiaques et l’information sur les gestes qui sauvent.

Prévention par l’information[modifier | modifier le code]

La FFC mène des campagnes nationales d’information pour sensibiliser les Français sur les risques cardiovasculaires et sur les meilleures façons de les prévenir. Elle édite ainsi chaque année plus de deux millions de documents diffusés gratuitement dans le cadre d’actions de sensibilisation sur le terrain et à travers les réseaux des professionnels de la santé (hôpitaux, cliniques, pharmacies…) ainsi que des fiches pratiques téléchargeables sur son site Internet.

Recherche en cardiologie clinique[modifier | modifier le code]

La FFC apporte un soutien financier aux projets de recherche sur les maladies cardiovasculaires. Elle soutient également la recherche épidémiologique, notamment par le recensement des maladies et des pratiques à grande échelle.

Réadaptation des cardiaques[modifier | modifier le code]

La FFC accompagne aussi les malades cardiaques dans leur démarche de réadaptation, grâce aux 215 Clubs Cœur et Santé répartis sur tout le territoire.

Information sur les gestes qui sauvent[modifier | modifier le code]

La FFC soutient les initiatives destinées à encourager / inciter la population française à se former aux gestes de premiers secours et à maîtriser « les gestes qui sauvent ».

Actions et campagnes[modifier | modifier le code]

Les Parcours du Cœur[modifier | modifier le code]

Rendez-vous annuel d’envergure nationale, les Parcours du Cœur se déroulent le temps d'un week-end avec pour objectif principal de promouvoir l'activité physique comme moyen efficace de prévention des maladies cardiovasculaires[1]. L’occasion de découvrir le bien-être que procure la pratique d’une activité physique régulière et adaptée. Aujourd'hui, près de 1 000 villes organisent des Parcours du Cœur en collaboration avec les Associations de Cardiologie régionales et les clubs Cœur et Santé. Depuis 2006, les Parcours du Cœur sont parrainés par Stéphane Diagana, ancien champion du monde du 400 m haies et du 4 x 400 m et président de la Ligue nationale d'athlétisme.

Jamais la première cigarette[modifier | modifier le code]

« Jamais la première cigarette » est une campagne nationale de prévention du tabagisme des jeunes[2], qui invite chaque année les 9-15 ans à nouer ou à renouer le dialogue autour du tabac. Plus de 100 000 jeunes participent à cet événement au travers d’actions de prévention menées en classe par les enseignants.

La Semaine du Cœur[modifier | modifier le code]

Organisée au mois de septembre, la Semaine du Cœur est devenue au fil des ans un rendez-vous incontournable. De très nombreux événements sont proposés dans toute la France pour sensibiliser le public sur les maladies cardiovasculaires (conférences, journées portes ouvertes,…). Pour organiser ces manifestations, la FFC s’appuie sur les 26 associations de cardiologie régionales et les 215 clubs Cœur et Santé qui composent son réseau. En 2008 et 2009, dans le cadre de la campagne Arrêt cardiaque : 1 vie = 3 gestes », la FFC et la Croix-Rouge française mobilisent leur réseau respectif pour animer « Les 3 week-ends pour le cœur ». L’opportunité d’initier les Français aux gestes qui sauvent et à l’utilisation d’un défibrillateur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]