Fédération française de boxe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FFB.
Fédération Française de Boxe
Image illustrative de l'article Fédération française de boxe

Sigle FFB
Sport(s) représenté(s) Boxe anglaise
Président Martin André
Siège Pantin
Affiliation Comité national olympique et sportif français
Nations membres France
Licenciés 37 000 en 2009
Site web http://ffboxe.asso.fr

La Fédération Française de Boxe est l'instance gérant la boxe anglaise en France. Son siège est situé à Pantin en Seine-Saint-Denis[1].

Elle a été créée le 15 février 1903 par quatre jeunes pratiquants (Albert Bourdariat, Frantz Reichel, Van Rosose et Paul Rousseau)[2] et comptait 25 000 licenciés en 2003. Le nombre de pratiquant est en augmentation et en 2009 les pratiquants sont au nombre de 37 000[3].

Les disciplines[modifier | modifier le code]

La fédération s'occupe de trois disciplines distinctes. En effet, une partie s'occupe de la boxe professionnel, une autre partie s'occupe de la boxe amateur et la dernière partie s'occupe de la boxe éducative assaut. D'autres disciplines sont affiliés à la fédération telles que le handiboxe, la boxe loisir, l'aéroboxe.

La boxe professionnelle[modifier | modifier le code]

La fédération s'occupe de gérer l'ensemble de la boxe professionnelle grâce à la ligue de boxe professionnelle (LBP). Cette boxe est différente des autres boxes où la violence est minimisée (en boxe amateur) voire interdite (boxe éducative assaut). Cette boxe est la discipline la plus populaire en terme de spectateurs.

La boxe amateur[modifier | modifier le code]

La fédération s'occupe aussi de la boxe amateur jusqu'au niveau amateur olympique.

Cette boxe est différente de la boxe professionnelle, la violence est maîtrisée grâce au port de gants plus épais et d'un casque, ce qui n’empêche toutefois pas les KO. De plus, un dress code est obligatoire. En effet, le boxeur porte les couleurs de son coin c'est-à-dire rouge ou bleu ; casque, gants, short et débardeur sont d'une même couleur. Mais la boxe amateur se différencie sur le plan du règlement : le combat se déroule en 3 rounds de 3 minutes. De plus, les arbitres calculent le nombre de touches effectuées par les boxeurs. Si le combat va à son terme, le boxeur gagnant est celui qui totalise le plus de touches.

La boxe éducative assaut[modifier | modifier le code]

La troisième discipline clef de la fédération est la boxe éducative assaut. Elle consiste en une boxe avec l'ensemble des coups de la boxe où toute puissance est interdite. Un KO est par exemple disqualifiant. Son règlement fonctionne à la touche comme la boxe amateur et avec des rounds et des temps spécifiques.

Il existe pour les boxeurs qui le veulent une passerelle entre la boxe éducative et la boxe amateur. Cette boxe en "pré-combat" possède elle aussi un règlement spécifique.

Les disciplines associées[modifier | modifier le code]

La fédération de boxe (comme l’ensemble des autres fédérations françaises) a développé une section handisport[4].

Elle a aussi développé l'aéroboxe, une sorte de danse avec de la musique composée des coups de la boxe[5].

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) French Boxing Federation (eubc-boxing.org)
  2. (fr) Les sports de combat (upercute-france.com)
  3. (fr) Boxe pro KO debout (20minutes.fr)
  4. (fr) Handi boxe (ffboxe.fr)
  5. (fr) Une exhibition fort appréciée (ffboxe.fr)

Lien externe[modifier | modifier le code]