Fédération du commerce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fédération du Commerce est une entité fictive appartenant à l'univers de Star Wars. Elle est présente dans les épisodes I, II et III dans la trilogie de Star Wars, ainsi que dans certains livres officiels. Elle est dirigée par Nute Gunray et Rune Haako.

Préambule[modifier | modifier le code]

La Fédération du Commerce fut créée 350 ans avant la Bataille de Yavin, sous la République galactique. Elle se présente comme une entreprise rassemblant un consortium de négociants de transporteurs à travers toute la galaxie. Au fil des années, la compagnie absorba ses principaux rivaux devenant ainsi de plus en plus puissante. Celle-ci devint incontournable dans le domaine des affaires et grâce à son monopole quasi-absolu, elle fut représentée au Sénat galactique.

Cependant dans les systèmes éloignés, la flotte commerciale subissait de nombreuses attaques de pillards. Elle demanda alors au sénat le droit de s'équiper de système de défense afin de protéger ses intérêts. En l'espace de quelques décennies, la Fédération du commerce devint l'une des organisations les plus puissantes tant d'un point de vue économique que militaire, avec à sa tête Nute Gunray. Sa vaste armée est composée principalement de droïdes de combats mais aussi de droidekas. Les droïdes de combats représentaient un parfait compromis entre puissance de frappe et coûts de fabrication. Personne n'osait s'opposer à la Fédération du commerce, celle-ci étant assez puissante pour renverser la République galactique en cas de conflit ouvert.

La taxation des routes commerciales[modifier | modifier le code]

Six mois avant les évènements de Star Wars, épisode I : La Menace fantôme, le sénateur de Naboo nommé Palpatine proposa une taxation des routes commerciales des bordures moyennes et externes. L'argent de cette taxe permettrait de venir en aide aux systèmes les plus faibles. La mesure fut adoptée par le sénat, trop satisfait de voir une rentrée d'argent. En quelques mois, les profits de la Fédération du commerce commencèrent à chuter. En réponse à cette mesure, elle assiégea la petite planète de Naboo et la mis sous embargo commercial.

Le complot[modifier | modifier le code]

Sous couvert d'un "banal" coup politique, la Fédération du Commerce avait en fait passé un accord avec Darth Sidious. Celui-ci promit aux dirigeants son plein soutien au Sénat en échange d'une invasion militaire de Naboo. La planète fut assiégée à l'aide des droïdes de combats en vue de faire signer à la reine Amidala un traité qui légitimerait son intervention. Mais grâce à l'aide de deux Jedi, elle réussit à s'échapper de la planète pour aller dénoncer les agissements de la Fédération du commerce devant le Sénat. Cependant la lenteur administrative empêcha toute action pouvant libérer la planète Naboo du blocus. La reine Amidala décida alors de retourner sur sa planète afin de mettre un terme aux agissements de la Fédération du commerce avec l'aide des gungans. La destruction du vaisseau amiral droïde par Anakin Skywalker permit de stopper l'invasion et mit fin au blocus. Nute Gunray fut arrêté et traduit devant la justice.

Les Séparatistes[modifier | modifier le code]

Dix ans après les évènements de Star Wars, épisode I : La Menace fantôme, Nute Gunray est toujours à la tête de sa compagnie malgré les nombreux procès contre celle-ci. Et malgré la promesse de démanteler son armée, il ne s'exécuta pas. La Fédération du commerce s'associa aux Séparatistes, menés par le Joridian Dooku alias Darth Tyranus afin de renverser la République galactique. Nute Gunray exigea en échange du soutien de son armée, la mort de Padmé Amidala, devenue sénatrice. Cependant l'armée des clones de la République tint la Fédération en échec et marqua le début de la Guerre des clones.

La fin de la Fédération du commerce[modifier | modifier le code]

Malgré la guerre et la mort du Comte Dooku, la Fédération du commerce n'était pas vaincue pour autant. Darth Sidious arrivant à la tête du Sénat galactique décida que celle-ci n'était plus indispensable à son ascension politique. Il chargea alors Anakin Skywalker, devenu Dark Vador d'éliminer les dirigeants de la compagnie et de démanteler son armée. N'ayant plus d'adversaire assez puissant pour lutter contre son Empire, Palpatine put alors étendre son pouvoir aux confins de la galaxie... Le matériel militaire, les technologies et une partie du personnel de l'organisation furent intégrés aux nouvelles forces impériales. La continuité est évidente dans le cas de l'Étoile Noire, qui fut le fait de la Fédération et de ses alliés au sein de la CSI. L'usage de mercenaires pour des contrats spéciaux (les Fett étant les plus célèbres) est par ailleurs l'une des pratiques récupérées par l'Empire naissant.