Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP)

Cadre
Forme juridique Association loi de 1901, reconnue d'utilité publique, mouvement d'éducation populaire
Zone d’influence Drapeau de la France France
Drapeau de l’Union européenne Europe
Fondation
Fondation 1906
Identité
Siège 89 - 91, Boulevard Berthier
75017 Paris
Président Valérie Marty
Financement cotisations des membres, vente de la "Voix des Parents", subventions publiques
Membres 200 000 revendiqués
Site web http://www.peep.asso.fr/

La Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP) est, avec la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) l'une des deux principales fédérations de parents d'élèves de l'enseignement public en France quant au nombre d'adhérents et la deuxième quant au nombre de voix obtenues aux élections des représentants des parents d'élèves.

Lors des élections de l'année scolaire 2009-2010, elle a obtenu 11,2 % des sièges aux conseils d'administration des lycées et collèges, contre 49,6 % à la FCPE[1] et 2,9 % des sièges dans les conseils d'école de l'enseignement primaire, contre 18,2 % à la FCPE, selon les chiffres du ministère de l'Éducation nationale.

Lors des élections de l'année scolaire 2008-2009, elle a remporté 2,73 % des sièges dans le premier degré et 16,46 % dans le second degré[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La première association de parents d'élèves a été créée en 1906 au lycée Carnot avec comme exigence fondamentale, l'indépendance politique et religieuse. Elle est suivie par d'autres associations qui se regroupent dès 1910 et créent en 1926 la FAPELC (Fédération des Associations de Parents d’Elèves des Lycées et Collèges) afin de pouvoir dialoguer avec les pouvoirs publics. La FAPELC obtient en 1928 la parution d'un décret permettant la représentation des parents d'élèves dans les collèges.

La FAPELC est reconnue d'utilité publique en 1962 et devient en 1966 la PEEP (Parents d’Elèves de l’Enseignement Public) pour élargir son champ à tout le système scolaire.

En 1968 est créée la section regroupant les parents d'élèves scolarisés dans l'enseignement agricole, l'UFA, aujourd'hui PEEP-Agri.

En 1970 est créée la section regroupant les parents d'étudiants, l'UFU, aujourd'hui PEEP-Sup.

En 1971 est créée l'UFAPE (Union Fédérale des Associations de Parents d'élèves de l'Etranger).

Organisation[modifier | modifier le code]

La PEEP est une association déclarée dans le cadre de la loi de 1901 et reconnue d'utilité publique à laquelle adhèrent des associations locales qui sont elles-mêmes des associations loi de 1901. Ces associations locales peuvent couvrir aussi bien un ou plusieurs établissements qu'une ville entière ; elles sont donc de tailles très variables. Dans la plupart des départements existe également une association départementale à laquelle adhèrent les associations locales du département, ainsi que les adhérents individuels ne disposant pas d'une association locale constituée.

Dans chaque région, il existe une UA (Union Académique) qui regroupe les associations départementales d'une même région.

La PEEP revendique :

  • 200 000 familles adhérentes,
  • environ 5 000 associations locales.

La PEEP est dotée d'un conseil d'administration de 15 membres.

Elle est présente dans tous les secteurs de l'enseignement public, de l'école maternelle à l'université. Avec sa section PEEP SUP, elle organise des conférences pour les parents d'élèves allant de la seconde à la terminale, afin de les aider à préciser l'orientation dans les études supérieures. Cette spécificité ne se retourve pas chez son homologue FCPE.

Elle est représentée dans toutes les instances où les parents ont voix au chapitre : (conseil d'école, d'administration, conseil de classe, Conseil départemental de l'éducation nationale, Conseil supérieur de l'éducation, commissions spécialisées et groupes de travail, etc. Ses mandataires dialoguent avec les chefs d'établissement, le ministère de l'Éducation nationale, les élus, les syndicats, etc.

Elle fait partie de l'Association européenne des parents d'élèves, l'EPA.

Valeurs[modifier | modifier le code]

Bien que non engagée politiquement et revendiquant son indépendance politique, la PEEP est fréquemment catégorisée comme proche des idées de droite[3] par opposition à la FCPE qui est classée à gauche. Mais elle est complètement apolitique. Parmi ses valeurs, détaillées sur son site national[4], figurent  :

  • la primauté éducative de la famille : les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants ;
  • l'indépendance et le pluralisme : les parents PEEP affirment leur indépendance politique, syndicale et religieuse ;
  • la défense de l’École publique et laïque qui doit être fondée sur la tolérance et le respect de chacun ;
  • la défense de l'intérêt des enfants et des familles ;
  • la reconnaissance de la place des parents dans l'École comme membres à part entière de la communauté éducative.

Actions[modifier | modifier le code]

Réflexion et débats[modifier | modifier le code]

La Journée Prévention Santé traite des sujets liés à la santé des enfants et des adolescents.

Bibliothèques scolaires[modifier | modifier le code]

Certaines associations PEEP proposent aux parents d'élèves de lycée une bibliothèque scolaire ou une bourse aux livres. La bibliothèque permet d'emprunter une collection complète de livres pendant une année scolaire. La bourse aux livres permet d'acheter d'occasion la collection de livres nécessaires.

Promotion de la lecture et de l'éducation artistique[modifier | modifier le code]

  • Le Grand Prix des jeunes lecteurs[5]
Créé en 1985, il s'adresse aux enfants de CM1, CM2 et 6e. Ceux-ci, assistés de leur professeur, ou individuellement, lisent un livre, en font un résumé et donne leur appréciation. Ces commentaires sont lus anonymement dans chaque département par des parents PEEP qui sélectionnent le meilleur commentaire. Une nouvelle sélection est ensuite faite au niveau régional. Les auteurs du meilleur commentaire de chaque région se réunissent pour former le jury national du Grand prix des jeunes lecteurs de la PEEP qui récompense chaque année l'auteur d'un ouvrage destiné à la jeunesse.
  • Le Grand Prix des jeunes dessinateurs[6]
Créé en 2001, il valorise l'éducation artistique et favorise l'épanouissement de l'enfant.

Séjours linguistiques[modifier | modifier le code]

La PEEP a sélectionné des séjours linguistiques respectant sa charte de qualité[7].

Assurance scolaire[modifier | modifier le code]

La PEEP, en collaboration avec une mutuelle, propose trois formules d'assurance scolaire qui couvrent l'enfant pendant ses activités scolaires, périscolaires ou 24 heures sur 24.[4]

Publication[modifier | modifier le code]

La Voix des parents est le magazine bimestriel de la PEEP.

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Nom Mandat Commentaire
Pierre Armand 1968–1974 [8]
Antoine Lagarde 1974–1980
Jean-Marie Schléret 1980–1986
Jacques Hui 1986–1991
Joëlle Longueval 1991–1992
Jean-Pierre Bocquet 1992–1998
Christian Janet 1998–2003
Josette Daniel 2003–2006
Anne Kerkhove 2006–2009 [9]
Philippe Vrand 2009–2011 [10]
Claudine Caux mars à mai 2011 [11]
Valérie Marty juin 2011 à ce jour


Autres associations de parents d'élèves[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]