Fédération d'Allemagne de l'Est de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fédération d'Allemagne de l'Est de football
Logo de la fédération est-allemande
Logo de la fédération est-allemande

Sigle DFV
Sport(s) représenté(s) Football
Création 1958
Disparition 1991
Affiliation FIFA (1952-1991)
UEFA (1954-1991)

La Fédération d'Allemagne de l'Est de football (Deutscher Fußball-Verband der DDR) est une ancienne association regroupant les clubs de football de la RDA et organisant les compétitions nationales et les matchs internationaux de la sélection de RDA.

La fédération nationale de football de RDA ne fut fondée qu'en 1958 lorsqu'elle succéda à la "Section football" du Deutscher Sportausschuss ("Comité allemand des Sports").

En 1991, lors de la réunification allemande, la "DFV" disparut. Elle céda la place à la Nordostdeutscher Fußballverband (NOFV) qui devint membre de droit de la DFB.

Histoire[modifier | modifier le code]

Contrôle soviétique[modifier | modifier le code]

Peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les tensions entre les nations alliées victorieuses des Nazis entraîna la formation de deux "blocs" idéologiquement opposés : le "bloc de l'Ouest" et le "bloc de l'Est". Celui-ci, dirigé par l'URSS stalinienne plaça sous sa coupe dictatoriale quasiment toute l'Europe orientale.

Toute l'activité sportive et principalement celle liée au football, fut gérée et contrôlée par les autorités militaires soviétiques.

Le 7 octobre 1949, l'ancienne zone d'occupation soviétique devint la République démocratique allemande (ou RDA). Au sein de ce nouvel État, les affaires sportives furent d'abord placées sous la direction et le contrôle d'un organisme appelé Deutscher Sportausschuss.

Deutschen Sportausschusses[modifier | modifier le code]

Le , la Freier Deutscher Gewerkschaftsbund (FDGB) (la Fédération libre des Syndicats allemands) et la Freie Deutsche Jugend (FDJ) (Jeunesse libre allemande, mouvement de jeunesse fondé le ) se réunirent au siège berlinois du Comité central de la FDJ et fondérent le Deutscher Sportausschuss (Comité allemand des Sports).

Cet organisme avait pour but de structurer et d'organiser (donc de contrôler, État totalitaire communiste oblige) toutes les activités sportives sur le territoire de ce qui allait de venir la RDA.

Le , le Deutscher Sportausschuss prononça son décret alignant la structure sportive est-allemande sur celle de la FDGB. Ce fut la mise en place des Sportvereinigungen au nom des différentes activités ("Motor", "Empor", "Stahl", ...). Les clubs furent alors restructurée en Betriebssportgemeinschaft (BSG) (Communauté sportive d'entreprise/ou corporative).

Le Deutscher Sportausschuss était un organisme nettement politisé. Pourtant, il parvint à obtenir l'affiliation de la RDA auprès de la FIFA le , lors du Congrès annuel de la Fédération mondiale tenu à Helsinki (La RDA avait déjà obtenu le statut de "membre provisoire", le ). Pour rappel, les statuts de la FIFA interdisent toute ingérence politique au sein des fédérations nationales...

De même, le , la « Section football » du Deutscher Sportausschuss fut un des 29 membres fondateurs de l'UEFA.

Le Deutscher Sportausschuss cessa ces activités et fut dissous après les décisions du « Politburo » du Comité central du SED (parti unique gérant l'État est-allemand), e 27 et 28 avril 1958 et la fondation de la Deutschen Turn-und Sportbundes (DTSB) (Fédération allemande de Gymnastique et des Sports).

Article détaillé : Gestion des clubs sportifs en RDA.

Deutscher Fussball-Verband der DDR[modifier | modifier le code]

À la suite de la création de la DTSB, évoquée ci-dessus, l'organisation de l'activité sportive en RDA fut remaniée. Elle resta éminemment contrôlée par l'État, mais elle permit la création de fédérations sportives distinctes par sport.

Ce fut ainsi que les 17 et 18 mai 1958, fut créée la Deutscher Fußball-Verband der DDR (DFV) - littéralement la Fédération allemande de football de la RDA. Son premier Président fut Kurt Stoph.

La DFV eut en charge le contrôle quant à la gestion des clubs, l'organisation des compétitions, et bien évidemment la responsabilité de toutes les sélections nationales.

Titre olympique[modifier | modifier le code]

Texte au choix
Sous le regard de Franz Beckenbauer (tout à gauche), Martin Hoffmann (RDA) (à droite) est à la lutte avec Berti Vogts (RFA), lors de la rencontre historique du 22/06/1974 à Hambourg

La plus grande période de gloire de la DFV eut lieu dans les années 1970. Le , au "Kuip" de Rotterdam, le 1. FC Magdeburg battit l'AC Milan par 2 à 0 et remporta la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe.

Puis surtout un peu plus d'un mois plus tard, il y eut ce 22 juin 1974, au Volksparkstadion d'Hambourg, le match entre les deux Allemagnes... Lors du premier tour de la Coupe du Monde 1974, l'Allemagne de l'Est battit l'Allemagne de l'Ouest par 1-0 (but de Jürgen Sparwasser). Ce fut l'unique fois où les deux sélections nationales se rencontrèrent.

Deux ans plus tard, la RDA remporta l'or olympique à l'occasion des JO de Montréal en 1976.

Championnat et Coupe nationale[modifier | modifier le code]

La DFV organisa le championnat est-allemand, dont la plus haute division fut la DDR-Oberliga.

La Coupe nationale est-allemande fut la FDGB-Pokal. Cette épreuve porta donc le nom de la Fédération syndicale évoquée dans la première partie de cet article. La Coupe nationale dans d'autres disciplines portèrent aussi ce nom.

Dissolution[modifier | modifier le code]

Quatre mois après la "Chute du Mur de Berlin", le , l'Assemblée de la DFV se déroula pour la première fois dans des conditions démocratiques. Le Dr Hans-Georg Moldenhauer fut élu Président. Il propose d'élargir la DFV à sa voisine de la DFB. Le , les dirigeants de la DFB et ceux de la DFV se rencontrent à Francfort/Main et s'accordent sur les modalités de la réunion des deux organismes. H-G. Moldenhauer déclara: "C'est un jour historique."

Le , l'Assemblée Générale extraordinaire, réunie à Leipzig, prononça la dissolution de la Deutscher Fussball Verband der DDR. Les 4412 clubs qui la composaient alors rejoignirent la DFB. Le lendemain fut fondée la Nordostdeutscher Fußballverband (NOFV), la fédération régionale qui eut la responsabilité de la gestion du football sur le territoire précédemment couvert par la DFV.

Le , la dernière finale de la FDGB-Pokal se déroula au Friedrich-Ludwig Jahnstadion de Berlin. Le FC Hansa Rostock s'impose (1-0) à la suite d'un but de Jens Wahl, face au FC Stahl Eisenhüttenstadt. Ce fut le dernier évènement de l'Histoire du football de la RDA.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]