Fédération d'Afrique de l'Est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fédération d'Afrique de l'Est

East African Federation (en)

Shirikisho la Afrika Mashariki (sw)

Drapeau
Drapeau de la Communauté d'Afrique de l'Est
alt=Description de l'image East African Federation (orthographic projection).svg.
Administration
Forme de l'État Fédération (projet)
Langues officielles anglais (officiel) ;
Géographie
Superficie totale 1 820 664 km2
(classé :
- dans le monde : 16e
- en Afrique : 3e
)
Histoire
Indépendance Fusion du Burundi, du Kenya, de l'Ouganda, du Rwanda et de la Tanzanie
Date 1er janvier 2015 (projet)
Démographie
Gentilé Est-Africains
Population totale 138 495 000 hab.
(classé :
- dans le monde : 11e
- en Afrique : 2e
)
Densité 70 hab./km2
Économie
Monnaie Shilling est-africain
Divers
Code ISO 3166-1

La Fédération d'Afrique de l'Est (swahili : Shirikisho la Afrika Mashariki, anglais : East African Federation) est un État souverain dont la création est proposée et qui, s'il venait à voir le jour, serait issu de la fédération (union politique) des États membres de la Communauté d'Afrique de l'Est : Burundi, Kenya, Ouganda, Rwanda et Tanzanie[1].

La monnaie proposée pour l'union est le shilling est-africain, qui devait devenir la monnaie commune des cinq pays dès 2012 ou plus tard. Cependant, en 2013, cette union monétaire n'a pas encore lieu. Avec 1 820 664 km2, la Fédération d'Afrique de l'Est deviendrait la troisième nation la plus étendue d'Afrique et la seizième au niveau mondial. Avec une population de 138 495 000 habitants, elle serait aussi le deuxième État le plus peuplé d'Afrique (après le Nigeria) et le onzième au niveau mondial[réf. nécessaire]. La densité de population serait de 70 hab./km2. Le FMI estime son PIB (PPP) à 131 772 000 $US, ce qui en ferait le quatrième plus important d'Afrique et le 55e au monde. Le PIB par habitant serait de 1 036 $US. La langue vernaculaire serait le swahili et la langue officielle serait l'anglais. La capitale proposée est la ville tanzanienne d'Arusha, près de la frontière kényane. Arusha est l'actuel quartier général de la Communauté est-africaine[1].

La fédération des actuels États de la Communauté d'Afrique de l'Est en un unique État a été discutée, avec des premières estimation pour la fondation de la fédération en 2013[2]. En 2010, la CAE a lancé son propre marché commun pour les biens, le travail et les capitaux dans la région, avec le but d'une monnaie commune dès 2012 et une fédération politique totale en 2015[3]. En 2013, l'union monétaire, et donc a fortiri l'union politique, n'a pas encore lieu.

Il est incertain de comment la potentielle accession du Soudan du Sud dans la CAE pourrait affecter la chronologie de la fédération ou la portée de celle-ci. Quoi qu'il en soit, l'introduction d'une monnaie commune semble peu probable avant 2015 en l'état actuel des choses.

Références[modifier | modifier le code]