Fécondation entomophile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La fécondation résulte de la rencontre des gamètes mâles et femelles.

La pollinisation est une étape qui précède la fécondation. La pollinisation entomophile est une caractéristiques des plantes évoluées pour lesquelles des insectes participent au transport du pollen, jusqu'au stigmate du pistil chez les angiospermes et jusqu'à l'ovule chez les gymnospermes.

Par extension, la fécondation est dite entomophile quand des insectes ont participé à l'étape de pollinisation.

Les insectes butineurs les plus aptes à assurer la pollinisation des plantes à fleurs appartiennent à l'ordre des hymémoptères, ce sont notamment les bourdons, les osmies et les abeilles élevées par les apiculteurs. Mais d'autres insectes contribuent à la multiplication des plantes: la mouche (diptère), attirée par l'odeur de viande en décomposition qu'elle dégage, assure la multiplication de la rafflesia. Les coléoptères pollinisent aussi des plantes, souvent avec des fleurs ternes et dégageant une odeur forte. Les papillons (lépidoptères) ont coévolué avec les angiospermes: ils pollinisent des plantes ayant des fleurs avec une corolle (pétales) allongée, en forme de tube, et en récoltent le nectar grâce à leur trompe.

Voir aussi[modifier | modifier le code]