Fès el Bali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médina de Fès *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Medina Quater Fes Morocco 01.jpg
Coordonnées 34° 03′ 40″ N 4° 58′ 40″ O / 34.0611, -4.977834° 03′ 40″ Nord 4° 58′ 40″ Ouest / 34.0611, -4.9778  
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Subdivision Fès
Type Culturel
Critères (ii) (v)
Superficie 280 ha
Numéro
d’identification
170
Zone géographique États arabes **
Année d’inscription 1981 (5e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Fès el Bali est le plus vieux quartier de Fès fondé en 809 par les Idrissides. Il renferme quelques-uns des plus beaux édifices du Maroc dont les deux monuments édifiés au IXe siècle que sont la mosquée des Andalous et la mosquée Quaraouiyine. L'immense médina a gardé ses structures médiévales.

La médina de Fès el Bali est entièrement sans voitures. Elle comprend environ 10.000 rues, en général très étroites (de 1 mètre de large, voire moins, à quelques mètres tout au plus), et elles sont, pour des raisons pratiques, sans voitures et parfois même sans motos du fait des escaliers assez fréquents. La pratique du vélo y est peu aisée pour les mêmes raisons.

Avec 156.000 habitants en 2002, la médina de Fès el Bali détient une densité de population très élevée d'environ 55.000 habitants/km².

Il s’agit sans doute de la plus grande zone contiguë sans voitures dans le monde d’aujourd’hui. En comparaison, même Venise n’abrite que 70.000 habitants[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marcel Robert, « La Médina, ville du futur ? »,‎ 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :