Ezzatollah Entezami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ezattollah Entezami au Musée du cinéma, Téhéran

Ezzatolah Entezami (en persan : عزت‌الله انتظامی), né en 1924 à Téhéran, (Iran) est un des plus célèbres acteurs iraniens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'école de théâtre et de cinéma d'Hanovre, en Allemagne, en 1958, Entezami avait en fait commencé sa carrière sur une scène de théâtre en 1941. Il a commencé à jouer des films à partir de 1969, dans La Vache, de Dariush Mehrjui. Il a d'ailleurs reçu le Gold Hugo pour son rôle dans ce film au Festival international du film de Chicago en 1971.

Entezami est considéré comme un des plus grands acteurs de premiers rôles du cinéma iranien. Il a travaillé avec les plus grands réalisateurs iraniens, tels Dariush Mehrjui (8 films), Ali Hatami (4 films), Nasser Taghvai, Mohsen Makhmalbaf, Behrouz Afkhami et Rakhshan Bani-Etemad. Il a reçu le Simorgh de cristal du meilleur acteur à deux reprises au festival international du Film Fajr, pour ses rôles dans Grand Cinéma et Le jour de l'ange.

Il a été récompensé pour l'ensemble de sa carrière au siège de l'UNESCO à Paris en septembre 2006[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • La Vache (Gāv), 1969
  • Aghaye Hallou (Mr Naïf), 1970
  • Postchi (Le postier), 1970
  • Bita, 1972
  • Sadegh Korde (Sadegh le Kurde), 1972
  • Sattar Khan, 1972
  • Ghiamat-e eshgh (Le tumulte de l'amour), 1973
  • Bongah-e teatral, 1975
  • Shir Khofteh, 1976
  • Malakout (Le divin), 1976
  • In Grouhe Mahkoomin (Les condamnés), 1977
  • Hezar Dastan, Série télévisée, 1978-1987
  • Ghobar neshinha, 1978
  • Dayereh mina, 1978
  • Hayate Poshti Madreseye Adl-e-Afagh, 1980
  • Hajji Washington, 1982
  • Khāne-ye Ankabut (La maison de l'araignée), 1983
  • Kamalolmolk, 1984
  • Jafar Khān az farang bargashte , 1985
  • Ejareh-Neshinha (Les locataires), 1986
  • Chamedān (La valise), 1986
  • Shir Sangi (Le lion de pierre), 1987
  • Shirak, 1988
  • Kashti-ye Angelica, 1989
  • Dar masir tondbad (L'œil du cyclone), 1989
  • Grand Cinema, 1989
  • Hamoun, 1990
  • Nassereddin Shah, Actor-e Cinema (Nassereddin Shah, acteur de cinéma), 1992
  • Rooz-e fereshte, 1993
  • Khāneh Khalvat, 1993
  • Jang-e naftkesh-ha, 1993
  • Ruz-e vagh'e, 1995
  • Rossari Abi, 1995
  • Tufan, 1996
  • Komiteh mojazat, 1997
  • Bād va Shaghayegh, 1997
  • Bānoo, 1999
  • Khanei ruye āb, 2002
  • Divanei az ghafas parid, 2002
  • Gāv khuni, 2003
  • Hokm (Le verdict), 2005
  • La Route de la soie maritime (2010)

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son fils, Majid Entezami est un compositeur de musique de films.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) L'acteur iranien, Ezatollah Entezami récompensé au siège de l’UNESCO à Paris, IRNA, 29 sept. 2006

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Houshang Golmalani, Mr Actor.
  • A'zam Kian Afzar, Magic of Stage.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]