Ezra Taft Benson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ezra Taft Benson
Photographie de Ezra Taft Benson en 1977.
Photographie de Ezra Taft Benson en 1977.
Fonctions
13e Président de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours
Prédécesseur Spencer W. Kimball
Successeur Howard W. Hunter
15e Secrétaire à l'Agriculture des États-Unis
Président Dwight David Eisenhower
Gouvernement Administration Eisenhower
Prédécesseur Charles F. Brannan (en)
Successeur Orville Freeman (en)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Whitney (en), Idaho
Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de décès (à 94 ans)
Lieu de décès Salt Lake City, Utah
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américain

Signature

Ezra Taft Benson
Secrétaires à l'Agriculture des États-Unis

Ezra Taft Benson ( - ) est le 13e président de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (1985-1994). Il est également secrétaire à l'Agriculture des États-Unis de 1953 à 1961, pendant les deux mandats du président Dwight David Eisenhower.

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Le Président de l’église mormone Benson naît le , à Whitney, en Idaho (États-Unis). Il est l’aîné de onze enfants. Quand il est encore très jeune, son père est appelé à partir en mission pour l'Église. La famille travaille pour tenir la ferme pendant son absence. Plus tard, les onze enfants remplissent chacun une mission à plein temps.

Photographie de Benson alors secrétaire à l'Agriculture.

En 1918, vers la fin de la première guerre mondiale, Ezra Taft Benson s’enrôle dans l'armée. Puis il se spécialise en agriculture et fait des études à l’Utah State University. En 1921, il remplit une mission en Angleterre pour l'Église. Après sa mission, il poursuit ses études à l'Université Brigham Young.

Le 10 septembre 1926, Ezra Taft Benson épouse Flore Smith Amussen, qui a rempli une mission à Hawaï. Ils auront six enfants.

Cursus dans l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours[modifier | modifier le code]

  • En 1921, il est appelé à remplir une mission en Angleterre
  • En 1938, il est appelé à servir en tant que président de pieu
  • De 1943 à 1973, il est membre du Collège des douze apôtres
  • De 1973 à 1985, il est président du Collège des Douze
  • De 1985 à 1994, il est président de l'Église

En 1945, E.T. Benson est appelé à diriger la mission européenne et à aider les gens qui font face aux difficultés de l'après-guerre. En dix mois, il fait délivrer 92 wagons de nourriture, de vêtements, de literie et d'articles médicaux. Il travaille également à la réouverture des missions de l'Église en Europe.

Président de l’Église[modifier | modifier le code]

En 1973, Ezra T. Benson succéda à Spencer W. Kimball en tant que Président du Collège des douze apôtres, et en 1985 en tant que président de l'Église. Au cours de ses premières années comme président de l'Église, il mit un nouvel accent sur la distribution et la lecture du Livre de Mormon réaffirmant son importance comme "la clé de voûte de la religion des saints des derniers jours", sur le renforcement de la cellule familiale et de l'œuvre missionnaire.

Il est également connu pour son discours de conférence générale condamnant l'orgueil.

Responsabilités civiles[modifier | modifier le code]

  • En 1929, il est nommé agent agricole de la Franklin County
  • En 1930, il est nommé secrétaire exécutif du Conseil Coopératif de l'Idaho
  • En 1936, il part étudier à l'Université de Californie
  • En 1939, il est nommé secrétaire de direction du Conseil National des Coopératives des Agriculteurs dans les quartiers généraux de Washington, D.C.

Responsabilités civiques[modifier | modifier le code]

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1953, Ezra T. Benson a été nommé au Secrétariat de l'Agriculture des États-Unis par le président Dwight David Eisenhower. Ezra T.Benson a accepté cette position avec la permission du Président de l'Église David O. McKay et il servit simultanément au gouvernement des États-Unis et dans le collège des Douze Apôtres de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours.

Ezra T. Benson s'opposa au système gouvernemental du soutien des prix et des aides aux agriculteurs dont il était chargé de s'occuper par l'administration Eisenhower, en faisant valoir qu'il s'agissait d'un inacceptable socialisme. Néanmoins, il resta à son poste au gouvernement pendant les huit années de la présidence Eisenhower. Il fut choisi comme l'administrateur désigné de la Emergency Food Agency (agence alimentaire d'urgence), une partie d'un groupe secret, connu plus tard sous le nom de Eisenhower Ten. Les Eisenhower Ten ou E-10 ont été un groupe de citoyens américains qui ont été secrètement chargés par le président Eisenhower en 1958 pour servir à titre d'administrateur en cas d'urgence nationale.

Scoutisme[modifier | modifier le code]

Ezra T. Benson a été tout au long de sa vie un fervent défenseur du scoutisme. Il commença en 1918 comme assistant chef scout. Le 23 mai 1949, il a été élu membre du Bureau exécutif national des Boy Scouts of America. Il a reçu les trois prix nationaux les plus élevés dans le Scoutisme, le Castor d'Argent, l'Antilope d'Argent, et le Bison d'Argent ainsi que le prix international du Scoutisme, le Loup de Bronze[1].

Citations[modifier | modifier le code]

  • Nous avons la responsabilité sacrée d’accomplir la triple mission de l’Église : prêcher l'Évangile au monde entier, fortifier les membres de l'Église où qu'ils soient, et accomplir les ordonnances du salut pour les morts (« A Sacred Responsibility », Ensign, mai 1986)
  • L’orgueil est un péché qui se remarque facilement chez les autres, mais dont on admet rarement être affligé soi-même. La plupart des gens considèrent que l’orgueil est un péché qui n'affecte que les gens d'un rang élevé, les gens riches et les gens instruits par exemple, qui méprisent les autres. Mais il existe une maladie beaucoup plus répandue parmi nous : l’orgueil des petites gens qui voudraient occuper un rang élevé. Cela se manifeste de bien des façons : critiques, commérages, plaintes, dépenses excessives, envie, convoitise, refus d'exprimer de la reconnaissance ou des compliments qui pourraient édifier les autres, refus de pardonner et jalousie (« Prenez garde à l'orgueil », L'Étoile, juillet 1989, p. 4)
  • L'Église soutiendra toujours tout ce qui est honnête, fidèle, chaste, bienveillant, vertueux, vrai et digne d'éloges. Une telle affirmation de droiture constitue un refus contre tout mal et contre toutes fausses philosophies. La Première Présidence et le Collège des douze apôtres n’oublient pas les fausses philosophies et les méchancetés et ils continueront à avertir le monde et les saints comme le Seigneur l'ordonne (« May the Kingdom of God Go Forth », Ensign, mai 1978)

Publications[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ezra T. Benson reçoit le prestigieux Loup de Bronze
Précédé par Ezra Taft Benson Suivi par
Spencer W. Kimball
USVA headstone emb-11.svg
Président de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours
1985-1994
Howard W. Hunter