Extreme Networks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Extreme Networks

alt=Description de l'image Extreme.gif.
Création 1996
Personnages clés Mark Canepa, Président-Directeur Général, en poste depuis le 30 août 2006
Forme juridique Société cotée en bourse au NASDAQ : EXTR
Siège social 3585 Monroe Street,
Santa Clara, 95051 Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité TIC, filière des équipements de télécommunications
Effectif 847 (en 2006)
Site web www.extremenetworks.com
Chiffre d’affaires 342 M$ (exercice clos le 30/6/2007)

Extreme Networks est une société dont le siège social se trouve à Santa Clara (Californie) qui conçoit et fabrique des équipements pour les réseaux de télécommunications. La société est plus particulièrement spécialisée dans les solutions Ethernet qui intéressent des entreprises de tous types ainsi que des fournisseurs de services de télécommunications.

Produits principaux[modifier | modifier le code]

  • Système d'exploitation modulaire Extreme XOS (EXOS), unique système d'exploitation et disponible sur l'ensemble des commutateurs
  • BlackDiamond 20800 : commutateur modulaire Carrier-Class
  • BlackDiamond 8800 : commutateur modulaire de nouvelle génération de niveau 3 pour les réseaux unifiés.

Trois familles de modules sont disponibles :

- Modules 8900 : hautes performances, haute densité de ports pour les Datacentres/Cœur de réseau
- Modules 8800 : hautes performances pour les Datacentres/Cœur de réseau
- Modules 8500 : pour l'accès et pour un petit coeur de réseau
  • SummitStack : gamme de commutateurs empilables (stack) de commutation L2/L3 permettant d'offrir une solution de châssis virtuel mixant des ports Fast Ethernet, Gigabit Ethernet et 10Gigabit Ethernet en un seul élément logique.

Les commutateurs compris dans cette gamme sont :

- les Summit X250e (24/48 ports 10/100 RJ45 ou optiques en ports d'accès, avec ou sans télé-alimentation),
- les Summit X450e/a (24/48 ports 10/100/1000 RJ45 ou optiques en ports d'accès, avec ou sans télé-alimentation)
- et les Summit X650 (24 ports 1G/10G RJ45 ou optiques en ports d'accès)
  • Summit Standalone : commutateurs uniquement de commutation niveau 2 uniquement :
- Summit X150 (24/48 ports 10/100 RJ45 en ports d'accès, avec ou sans télé-alimentation)
- Summit X350 (24/48 ports 10/100/1000 RJ45 en ports d'accès)
  • Sentriant NG : Sonde IPS comportementale réseau (pas besoin de base de signature applicative) pour surveiller les anomalies et les attaques de Day-0 au sein du réseau et entre les utilisateurs

Histoire de la société[modifier | modifier le code]

1996 - Création de la société en Californie; acquisition de Mammoth Technology

1999 - La société entre en bourse (IPO). Le monde télécoms est en pleine ébullition. Sa valorisation atteint près de quarante fois ses ventes pourtant modestes (48 millions de dollars). La société annonce avoir livré un million de ports ethernet aux entreprises et aux opérateurs. Partenariat avec Ericsson qui a l'intention d'intégrer les solutions Extreme Networks dans ses offres[1]

2001 - Acquisition par échange d'actions de la société Optranet. La transaction est évaluée à environ 78,25 millions de dollars[2], acquisition de la société Webstacks.

2001 - Effondrement de la bulle technologique. Vague d'avertissements sur résultats parmi les équipementiers télécoms. Extreme Networks annonce qu'il va supprimer 1.050 postes, soit 12 % de ses effectifs[3]

2003 - Extreme Networks et Avaya Inc. signent une entente visant à développer et commercialiser ensemble des solutions combinant téléphonie et technologies Ethernet. Avaya revendra les produits de Extreme Networks.

2004 - La gamme BlackDiamond 10808 Switch obtient le prix produit technologique de l'année à InfoWorld

2005 - Lancement de solutions Wireless LAN pour la voix et les données

2006 - Changement dans l'équipe dirigeante. Mark Canepa est nommé PDG. Le Directeur Financier William R. Slakey quitte son poste "pour prendre un congé sabbatique et se consacrer à sa famille". Michael Palu, Vice President & Corporate Controller, reprend cette fonction à partir du 5 août[4]. le 22 septembre, Extreme Networks annonce avoir reçu du gendarme de la bourse un procès verbal (Staff Determination Letter) constatant qu'elle n'est pas en conformité avec les règles du Nasdaq. N'ayant pas déposé dans le temps imparti son rapport (10 K report) pour l'année fiscale finissant au 2 juillet 2006, la société risque d'être délistée du NASDAQ. Extreme Networks précise attendre les conclusions d'une enquête interne portant sur ses pratiques en matières de stock options et des données comptables en relation. "La société publiera son rapport dès que possible, suivant les conclusions de cette enquête"[5].

2007 - Améliorations de la gamme Summit WLAN pour les applications voix et mobilité, lancement de solutions ethernet de classe opérateur basées sur la technologie PBT[6], extension du partenariat avec Avaya sur le marché des PME, lancement en entrée de gamme des commutateurs Summit X150[7]

2008 - Lancement d'une nouvelle gamme de commutateurs avec connectivité Gibabit plus économiques (Summit X350).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Journal "Les Echos" du 4 novembre 1999
  2. Journal "Les Echos", 03/01/2001, "Télécoms : le fabricant californien Extreme Networks acquiert Optranet"
  3. Journal "Les Echos" du 09/04/2001, "Les avertissements des équipementiers continuent à tomber aux États-Unis"
  4. Communiqué de presse de la société, 05/07/2006
  5. Communiqué de presse de la société 27/09/2006
  6. "Extreme joins PBT bandwagon", journal telephony on line du 2 mars 2007 [1]
  7. "Extreme Networks Bolsters Low-End LAN Switches", journal eweek.com octobre 2007 [2]