Extracts from the Album A Hard Day's Night

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Extracts from the Album A Hard Day's Night

EP de The Beatles
Sortie Drapeau : Royaume-Uni 6 novembre 1964
Enregistré 1er et 2 juin 1964
Studios EMI, Londres
Durée 9:17
Genre Rock
Format 45 tours
Producteur George Martin
Label Parlophone
Classement N°8 (Royaume-Uni)
Critique

EPs par The Beatles

Extracts from the Album A Hard Day's Night est le septième EP britannique des Beatles. Il est composé de quatre chansons apparaissant en face B de l'album A Hard Day's Night, sorti durant l'été 1964.

L'EP est publié le 6 novembre 1964, deux jours après son pendant issu de la face A de l'album, Extracts from the Film A Hard Day's Night. Il sort à une période particulière puisque les acheteurs tendent à délaisser les EP pour les albums. Ainsi, cet EP est le premier des Beatles à ne pas atteindre la tête des charts dans son format, notamment à cause de la concurrence de son prédécesseur.

Histoire[modifier | modifier le code]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

L'album A Hard Day's Night est divisé en deux faces indépendantes, l'une étant issue de la bande originale du film du même nom tandis que l'autre contient des chansons inédites. Il en va de même pour la division dans les EP, l'un proposant des chansons issues du film, l'autre de l'album. Ce découpage se poursuit jusque dans l'enregistrement des chansons puisque celles de la face A ont été enregistrées en février tandis que la face B est entamée en juin. La première session, le 1er juin, permet de mettre en boîte I'll Cry Instead[1].

Les trois autres chansons de l'EP (Any Time at All, Things We Said Today et When I Get Home) sont enregistrées le 2 juin[1]. Il s'en faut de peu puisque le lendemain, Ringo Starr tombe malade, au point d'être remplacé par Jimmy Nicol pour la tournée qui suit. Les mixages des chansons sont réalisés le 4 juin[2].

Parution[modifier | modifier le code]

Lorsque sort cet EP, le public est moins séduit par ce format qu'il ne l'était en 1963, et les albums des Beatles sont suffisamment populaires pour que les gens l'achètent directement. Aussi, ressortir les mêmes chansons en EP est moins rentable. Par ailleurs, Extracts from the Film A Hard Day's Night, sorti deux jours plus tôt, attire la lumière à lui. Son succès et relatif, puisque s'il est en tête des ventes d'EP, il ne parvient pas à pénétrer les tops 30 de ventes de singles comme ses prédécesseurs[3].

Ceci explique le manque de succès de Extracts from the Album, qui ne monte qu'en huitième place des ventes d'EP à sa sortie, le 6 novembre 1964. Entré dans le classement le 9 janvier 1965, il y reste durant 17 semaines, un résultat très en deçà des autres EP du groupe[4].

Avec les singles précédemment publiés, l'EP permet à toutes les chansons de la face B de A Hard Day's Night à l'exception de I'll Be Back de figurer sur des 45 tours[4].

Analyse musicale[modifier | modifier le code]

A Hard Day's Night est l'album lennonien par excellence au sein de la discographie des Beatles, puisque John Lennon est l'auteur de dix des treize chansons présentes dessus. Cette proportion est encore plus flagrante sur la face B : cinq des six chansons sont de lui. Il n'est donc pas anormal que ce déséquilibre se retrouve sur l'EP, dont trois des quatre chansons sont de Lennon[5].

Cela se fait parfois au détriment de l'originalité, puisque selon son auteur, Any Time at All, qui ouvre l'EP n'est rien de plus qu'une récupération de It Won't Be Long, parue six mois plus tôt : mêmes accords, même façon de chanter[5]. Dans I'll Cry Instead, il évoque à demi-mots ses propres problèmes de couple, écrivant ainsi une de ses premières chansons personnelles[6]. Enfin, When I Get Home laisse parler son côté casanier, bien que Lennon soit déçu de sa composition[7].

Things We Said Today est enfin la seule composition de Paul McCartney sur l'EP, et est de loin la chanson la plus calme du disque[8]. Pour Bruce Eder, il s'agit d'un « killer disc » (« disque qui tue ») dont la qualité ne pâtit que par le manque d'originalité, toutes les chansons ayant déjà été publiées quatre mois auparavant[9].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Face A
No Titre Auteur(s) Chant principal Durée
1. Any Time at All Lennon/McCartney John Lennon 2:13
2. I'll Cry Instead Lennon/McCartney John Lennon 1:49
Face B
No Titre Auteur(s) Chant principal Durée
3. Things We Said Today Lennon/McCartney Paul McCartney 2:38
4. When I Get Home Lennon/McCartney John Lennon 2:18

Interprètes[modifier | modifier le code]

Équipe de production[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mark Lewisohn 1988, p. 44
  2. Mark Lewisohn 1988, p. 45
  3. (en) « E.P. - A Hard Day's Night (Extracts From The Film) », Graham Calkin's Beatles Pages. Consulté le 11 mai 2011
  4. a et b (en) « E.P. - A Hard Day's Night (Extracts From The Album) », Graham Calkin's Beatles Pages. Consulté le 11 mai 2011
  5. a et b Steve Turner 1999, p. 69
  6. Steve Turner 1999, p. 70
  7. Steve Turner 1999, p. 71
  8. (en) Allan W. Pollack, « Notes on Things We Said Today », Soundscapes. Consulté le 11 mai 2011
  9. (en) « Extracts from the Album "A Hard Day's Night" », Allmusic. Consulté le 11 mai 2011

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Lewisohn, The Beatles Recording Sessions, New York, Harmony Books,‎ 1988, 204 p. (ISBN 0-517-57066-1)
  • (fr) Steve Turner, L'Intégrale Beatles : les secrets de toutes leurs chansons, Hors Collection,‎ 1999, 288 p. (ISBN 2-258-04079-5)