Exposition internationale de 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
EXPO Astana 2017
Général
Type-BIE Spécialisée
Categorie Expo internationale reconnue
Nom Expo 2017
Thème Énergie du Futur. Action pour la durabilité mondiale
Surface 113 hectares
Fréquentation visiteurs
Participant(s)
Localisation
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Ville Astana
Chronologie
Candidature 1er juillet 2010
Attribution 22 novembre 2012
Date d'ouverture 10 juin 2017
Date de clôture 10 septembre 2017
Éditions Spécialisées
Précédente Exposition spécialisée de 2012 , Yeosu
Éditions universelles
Précédente Exposition universelle de 2015 , Milan
Suivante Exposition universelle de 2020 , Dubai
Éditions horticoles
Précédente Exposition horticole de 2016 , Antalya
Suivante Exposition horticole de 2019 , Beijing
Expositions simultanées
Horticole Exposition horticole de 2017
Internet
Site web Site Officiel de l'Astana Expo 2017

L'Expo 2017 fera suite à l'exposition universelle de 2015 de Milan et sera accueillie par Astana au Kazakhstan[1]. La décision d'attribution de la ville lauréate s'est tenue le 22 novembre 2012 lors de l'Assemblée générale du Bureau international des expositions à Paris.

Villes candidates[modifier | modifier le code]

Candidatures finalistes :

Candidatures perdues[réf. nécessaire] :

Candidatures abandonnées :

Candidature de la ville d'Astana[modifier | modifier le code]

La ville d'Astana, actuelle capitale du Kazakhstan ayant obtenu le prix de l’UNESCO Ville pour la Paix[2], dépose sa candidature pour l'Exposition internationale de 2017 le 10 juin 2011 par le biais de Rapil Jochibayev chargé de la coordination du projet. La présentation officielle de la candidature a lieu lors de la 149ème session de l’Assemblée générale du Bureau international des expositions.

Un an plus tard, le 10 juin 2012 le pays entame la campagne de promotion officielle de candidature de la ville.

Sujet proposé pour l’Exposition internationale[modifier | modifier le code]

La ville d’Astana propose au BIE le thème « Énergie du Futur. Action pour la durabilité mondiale »[3]. Le secrétaire général du BIE, Vincente Gonzales Loscertales déclare, dans son intervention orale lors du symposium concernant la candidature d’Astana : « L’énergie est l’une des sept questions critiques de Rio+20 et le thème de Expo Astana est l’occasion de réunir différentes propositions. Cinq ans après Rio+20, Astana pourrait être un jalon idéal pour évaluer certains des engagements faits aujourd'hui en 2012… »

Film promotionnel[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la campagne de promotion de la candidature d’Astana, le comité tourne le film Astana Expo 2017 « The Great Expectation of Kazakhstan ». Il obtient le prix du Dauphin d'Argent[4] du festival international Cannes Corporate Media & TV Awards le 18 octobre 2012 dans la catégorie Film Corporate.

Candidature de Liège[modifier | modifier le code]

La décision de se porter candidat à l'organisation de cette exposition Internationale a été adoptée par le collège communal de Liège le 14 décembre 2009[5]. L'événement devait se tenir sur le site actuel des Halles des Foires de Coronmeuse. Le Gouvernement fédéral belge ainsi que le Gouvernement wallon ont reconnu et soutenu officiellement la candidature.[réf. nécessaire]

Le cahier des charges de la ville de Liège n'attribue, au 13 novembre 2012 que 250 000 euros pour Liège Expo 2017 comme le remarque Christine Defraigne lors du conseil municipal de 12 novembre 2012[6], ce qui amène Mme Defraigne à commenter « J'ai donc un peu l'impression qu'on a déjà renoncé ».

Candidature d'Edmonton (abandonnée)[modifier | modifier le code]

Le 15 avril 2009, le conseil municipal de la ville d'Edmonton vote à l'unanimité le déblocage des fonds pour 2009 pour commencer l'étude du projet. Le 29 mai 2009, Edmonton, en Alberta et Calgary, en Alberta, expriment officiellement leur intention de soumettre une offre nationale. Le 20 juillet 2009, l'offre nationale reçoit un financement du gouvernement de l'Alberta. « Un événement comme celui-ci fournit une plate-forme pour célébrer l'originalité et la vitalité de notre ville capitale et en province », déclare Lindsay Blackett, ministre de la Culture et de l'esprit communautaire. « Je souhaite à la ville d'Edmonton tout le meilleur dans sa préparation de soumissions. »[réf. nécessaire]

Le 2 novembre 2009, la ville de Calgary retire son intention de se porter candidate pour l'Exposition internationale de 2017. Le 30 novembre 2009, Edmonton présente sa soumission au gouvernement de l'Alberta et au gouvernement du Canada. Le 13 mai 2010, le premier ministre albertain, Ed Stelmach, annonce que le gouvernement de l'Alberta soutient la candidature internationale pour l'EXPO 2017.

La candidature a été critiquée par la Fédération canadienne des contribuables d'être trop coûteuse, candidature qu'elle qualifie de « très mauvaise idée ». Toutefois, dans une enquête menée à l'été 2009, 83 % des Albertains et des Canadiens sont en faveur d'une candidature d'Edmonton. La candidature a été définitivement abandonnée en 2011 à la suite de l'abandon du support nécessaire du gouvernement canadien.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Astana organisera l'Expo 2017, Lalibre.be, 22/ novembre 2012
  2. (en) « Candidatures Expo internationale 2017 », sur Site officiel du BIE (consulté le 12 novembre 2012)
  3. (en) « Symposium international EXPO ASTANA 2017 », sur Site officiel du BIE,‎ 28 juin 2012 (consulté le 11 novembre 2012)
  4. (en) « Exposition internationale - "Astana 2017" remporte un prix à Cannes pour un film de promotion », sur lesoir.be,‎ 31 octobre 2012 (consulté le 11 novembre 2012)
  5. Candidature de Liège
  6. (en) F. Braivant, « Liège croit-elle toujours en ses chances d'accueillir l'Expo 2017? », sur rtbf.be,‎ 13 novembre 2012 (consulté le 14 novembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]