Expérimentation sur la syphilis au Guatemala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

De 1946 à 1948, une expérimentation américaine sur la syphilis a été réalisée au Guatemala. L'administration Truman et le président Juan José Arévalo, avec la coopération de certains responsables guatémaltèques, autorisèrent l'inoculation par des médecins de la syphilis et d'autres maladies sexuellement transmissibles à des soldats, prostituées, prisonniers et malades mentaux sans leur consentement. La plupart des sujets ont été traités avec des antibiotiques (pénicilline), mais 83 « patients » en sont morts.

En octobre 2010, notamment suite à la mise en lumière par Susan Mokotoff Reverby de cette expérimentation, les États-Unis ont officiellement présenté leurs excuses au Guatemala[1]. Un article de Nature du 8 février 2012 revient sur cette expérience et ses conséquences [2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]