Expérience de Philadelphie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'USS Eldridge vers 1944

L'expérience de Philadelphie (parfois désignée sous le nom de Project Rainbow) est une expérience militaire américaine qui aurait eu lieu dans les chantiers navals de Philadelphie aux alentours du 23 octobre 1943. Elle aurait consisté à rendre invisible pendant un bref moment le navire USS Eldridge.

Cette histoire est reprise par diverses théories du complot et auteurs du paranormal, dont Morris K. Jessup et Charles Berlitz.

Version principale[modifier | modifier le code]

Selon un survivant de l'expérience de Philadelphie le destroyer USS Eldridge a été rendu invisible et fut téléporté aller-retour entre Philadelphie et Norfolk (Virginie). L'expérience se serait mal déroulée. Certains membres d'équipage seraient devenus fous, invisibles ou partiellement fusionnés avec le bateau lors de la dématérialisation de ce dernier[1]. Ces conséquences auraient convaincu la Marine d'abandonner le projet[2].

Témoignages[modifier | modifier le code]

Morris Ketchum Jessup commença à s'intéresser à l'expérience lorsqu'il reçut une lettre d'un certain Carlos Miguel Allende (en réalité un dénommé Carl Allen). Celui-ci prétendait avoir été à bord d'un navire d'observation, le SS Andrew Furuseth (en), d'où il avait assisté à la disparition d'un autre destroyer (probablement l'USS Elridge). Il ne fait nulle mention d'une téléportation, mais affirme que le navire était effectivement hors de vue, alors qu'il se trouvait dans un « sphéroïde aplati ». Toujours d'après Allende, la moitié des membres de l'équipage du navire rendu invisible sont aujourd'hui fous à lier ; les autres sont assignés à résidence.

En mars 1999, des marins du Eldridge ont déclaré à un journaliste du Philadelphia Inquirer qu'ils « trouvaient toute l'histoire plutôt cocasse parce que le Eldridge n'était jamais allé à Philadelphie[2],[1] ».

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Berlitz, Opération Philadelphie, J'ai Lu no A389, 1980 (ISBN 227751389X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Frank Lewis, « The Where Ship? Project », sur http://citypaper.net,‎ 19 au 26 août 1999
  2. a et b Dictionnaire sceptique, « L'expérience de Philadelphie », Les Sceptiques du Québec,‎ 2008
  3. (fr)« Le Projet Philadelphia, l'expérience interdite » (consulté le 13 juin 2013)

Liens et documents externes[modifier | modifier le code]

Portail sceptique 
  • (en) « Philadelphia experiment », The Skeptic's Dictionary « A Collection of Strange Beliefs, Amusing Deceptions, and Dangerous Delusions »,‎ 15 février 2011 (lire en ligne)
    « If we are to believe [Carl] Allen, our naval hierarchy abandoned sanity and historical precedent by conducting an experiment of enormous importance in broad daylight using a badly needed destroyer escort vessel . . . If someone were to write a book telling the real story, its title might be The Philadelphia Hoax: Project Gullibility. » — Robert A. Goerman