Exodus (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Exodus.

Exodus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Gary Holt sur scène en Allemagne en 2010. De gauche à droite : Lee Altus, Jack Gibson, Rob Dukes, Gary Holt, et Tom Hunting.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Heavy metal, thrash metal, speed metal
Années actives 1981–1993, 1997–1998, depuis 2001
Labels Capitol, Century Media, Nuclear Blast
Site officiel exodusattack.com
Composition du groupe
Membres Steve Souza
Gary Holt
Lee Altus
Jack Gibson
Tom Hunting
Anciens membres Kirk Hammett
Paul Baloff
Rick Hunolt
Rob Dukes
Rob McKillop
Michael Butler
John Tempesta
Paul Bostaph
Jeff Andrews

Exodus est un groupe de thrash metal américain, originaire de Richmond, en Californie[1]. Fondé en 1981, le groupe est initialement composé de Kirk Hammett, Tom Hunting, Paul Baloff et Gary Holt.

Depuis sa formation, Exodus recense un total de dix albums studio, deux albums live, et deux compilations. Avec Testament et Metallica, et le guitariste Kirk Hammett qui est membre d'Exodus depuis sa création, le groupe est considéré comme les pionniers de la scène Bay Area thrash metal[2],[3], et recense plus de 5 millions d'albums vendus à travers le monde, en 2013[4]. Exodus est particulièrement félicité pour la sortie de ses trois premiers albums studio ― Bonded by Blood, Pleasures of the Flesh, et Fabulous Disaster.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts (1980–1983)[modifier | modifier le code]

En 1980, les guitaristes Kirk Hammett et Tim Agnello, le batteur Tom Hunting, et le bassiste Carlton Melson, forment le line-up initialement d'Exodus. Hammett nomme le groupe d'après l'ouvrage homonyme de Leon Uris[1]. Le bassiste Melson est par la suite remplacé par Geoff Andrews et le chanteur Keith Stewart[5],[6]. Avant cela, Agnello quitte sa carrière de musicien et se voit remplacé par le technicien guitariste de Hammett, Gary Holt. En 1983, Hammett quitte le groupe pour rejoindre Metallica et est remplacé par Rick Hunolt ; Rob McKillop est recruté comme bassiste.

Bonded By Blood et popularisation (1984–1991)[modifier | modifier le code]

Le chanteur Steve « Zetro » Souza, remplaçant de Paul Baloff, est membre d'Exodus entre 1986 et 1993, et une nouvelle fois entre 2002 et 2004. Il rejoint le groupe en 2014.

Le groupe fait paraître son premier album Bonded by Blood à l'été 1984. L'étudiant en ingénierie sonore Mark Whitaker en est le producteur. Des photos de concerts d'Exodus au Eastern Front Metal Festival d'Aquatic Park (avec Slayer, Suicidal Tendencies), et au Ruthie's Inn (avec Megadeth et Slayer) sont incluses dans l'album. À l'origine intitulé A Lesson in Violence, l'album n'est commercialisé qu'à partir d'avril 1985. Bien que Bonded By Blood soit considéré par les fans comme un album très influençable de la scène thrash metal, la presse spécialisée tient à dire qu'il aurait eu plus d'impact s'il avait été commercialisé bien avant. Eduardo Rivadavia d'Allmusic explique que « s'il avait été immédiatement commercialisé après son enregistrement en 1984, Bonded by Blood serait considéré aujourd'hui, d'une manière similaire à Kill 'Em All de Metallica, comme l'un des albums incontestablement responsables du lancement de la vague thrash metal[7]. » Peu avant la tournée promotionnelle pour Bonded by Blood, Paul Baloff est renvoyé du groupe et remplacé par Steve « Zetro » Souza, ancien chanteur du groupe local Legacy, plus tard Testament. Baloff fonde de son côté le groupe Piranha.

Le line-up d'Exodus reste stable pour l'enregistrement de leurs albums qui succèdent, et le succès underground obtenu grâce à Bonded by Blood mène à la signature du groupe avec le label Sony/Combat Records, qui distribuera leur second album Pleasures of the Flesh en 1987. Fabulous Disaster, le troisième album du groupe, est commercialisé en 1989. Un clip vidéo du titre The Toxic Waltz est régulièrement diffusé au Headbangers Ball sur MTV en 1989[8]. Lors de la promotion de Fabulous Disaster, Exodus participe au Headbangers Ball Tour aux côtés d'Anthrax et Helloween, permettant au groupe d'élargir son public. Après le succès de Fabulous Disaster, Exodus signe avec Capitol Records en début 1990, qui distribuera leur quatrième album, Impact is Imminent plus tard la même année. Avant l'enregistrement de l'album, Tom Hunting est remplacé à la batterie par John Tempesta. En 1991, le groupe fait paraître son premier album live, Good Friendly Violent Fun, enregistré à leur tournée de 1989.

De Force of Habit à Tempo of the Damned (1991–2004)[modifier | modifier le code]

Le bassiste Jack Gibson se joint à Exodus en 1997.

Après la parution de Good Friendly Violent Fun, le groupe participe sporadiquement aux tournée. Le bassiste McKillop est remplacé par Michael Butler avant l'enregistrement de Force of Habit en 1992. L'album marque un certain changement de direction musicale du groupe. Après la tournée promotionnelle de Force of Habit, des divergences mènent à la dissolution du groupe. Cependant, à peine après une année d'inactivité, Holt et Hunolt se réunissent avec le chanteur Paul Baloff, le batteur Tom Hunting, et le nouveau bassiste du groupe Jack Gibson. Ils font paraître l'album live Another Lesson in Violence en 1997. Cependant, le groupe se sépare de nouveau l'année d'après, en partie à cause du refus promotionnel de Century Media.

En 2001, Exodus se reforme de nouveau, afin de jouer au concert Thrash of the Titans. Des discussions sont, à cette période, en cours pour l'enregistrement d'un nouvel album, et le groupe continue à jouer dans et aux alentours de la San Francisco Bay Area. Cependant, en février 2002, Paul Baloff succombe d'un accident vasculaire cérébral. L'ancien chanteur Steve Souza revient pour finir le reste de leur tournée. Après le décès de Baloff, le guitariste Gary Holt semblait déterminer à enregistrer un nouvel album. Par la suite, Tempo of the Damned est commercialisé en 2004 et distribué par le label Nuclear Blast Records.

Changement de line-up et trois nouveaux albums (2005–2010)[modifier | modifier le code]

Le chanteur Rob Dukes est l'un des trois nouveaux membres à rejoindre Exodus en 2005. Il fait partie du groupe jusqu'en 2014.

Steve Souza quitte le groupe à cause de divergences personnelles en 2004[9]. Gary Holt diffuse alors un communiqué critiquant violemment Souza, expliquant son départ une journée avant leur tournée à Mexico[10]. Il est initialement remplacé par Steev Esquivel (ancien membre de Defiance et Skinlab). Le groupe trouve enfin un remplaçant permanent, Rob Dukes.

En 2005, Rick Hunolt est renvoyé pour cause de toxicomanie. Il est remplacé par le guitariste de Heathen Lee Altus. Tom Hunting quitte également le groupe à la suite de problèmes nerveux menant à son départ temporaire en 1989. Hunting est remplacé par Paul Bostaph, ancien membre de Slayer et Testament. Ce line-up fait paraître l'album Shovel Headed Kill Machine en 2005. La tournée de l'album mène à une longue tournée en Amérique, en Europe, au Japon, et en Australie. Tom Hunting revient dans le groupe en mars 2007 le temps de faire paraître leur huitième album The Atrocity Exhibition... Exhibit A. Ils jouent au festival Wacken Open Air durant l'été 2008. En avril 2009, Exodus participe à une tournée américaine aux côtés de Kreator, Belphegor, Warbringer, et Epicurean. Exodus participe à une autre tournée aux côtés d'Arch Enemy, Arsis, et Mutiny Within.

Exodus fait paraître une réédition de leur premier album Bonded by Blood, intitulé Let There Be Blood. Gary Holt explique la décision du groupe vis-à-vis de la réédition de leur premier album : « Après quelques années de discussions, nous avons finalement achevé la réédition Bonded By Blood[11]. »

L'album Exhibit B: The Human Condition est enregistré en Californie du Nord aux côtés du producteur britannique Andy Sneap (Megadeth, Arch Enemy, Kreator) et est distribué au label Nuclear Blast Records en mai 2010[12]. En janvier 2010, Exodus participe à la tournée pour les 20 ans de l'album Rust in Peace de Megadeth, avec Testament. Exodus part en tournée aux côtés de Kreator, Suicidal Angels et Death Angel au Thrashfest en fin 2010.

Blood In, Blood Out (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Exodus part avec Rob Zombie et Slayer en 2011 pour leur tournée Hell on Earth. Gary Holt recrute temporairement le guitariste de Slayer, Jeff Hanneman, pendant leur tournée, tandis que Hanneman tente de se remettre d'une fasciite nécrosante causée par une morsure d'araignée[13]. Holt remplace une nouvelle fois Hanneman à leur tournée suivante en 2012. Lors de la tournée d'Exodus en été 2012, le guitariste Rick Hunolt (qui quitte le groupe en 2005) remplace Holt[14]. En été 2012, Exodus entame l'enregistrement de son dixième album[15],[16],[17].

Le 8 juin 2014, Exodus annonce le retour de son ancien chanteur Steve « Zetro » Souza[18],[19]. Blood In, Blood Out est positivement acceuilli par la presse spécialisée, et atteint la 38e place du Billboard 200[20].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Carlton Melson – basse (1980)
  • Tim Agnello – guitare (1980–1981)
  • Keith Stewart – chant (1980–1982)
  • Geoff Andrews – basse (1980–1983)
  • Kirk Hammett – guitare (1980–1983)
  • Paul Baloff – chant (1982–1986, 1997–1998, 2001–2002 ; décédé 2002)
  • Mike Maung – guitare (1983)
  • Evan McCaskey – guitare (1983; died 1989)
  • Rob McKillop – basse (1983–1991)
  • Rick Hunolt – guitare (1983–1993, 1997–1998, 2001–2005, 2012)
  • John Tempesta – batterie (1989–1993)
  • Michael Butler – basse (1991–1993)
  • Paul Bostaph – batterie (2005–2007)
  • Rob Dukes – chant (2005–2014)

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

  • Perry Strickland – batterie (1989)
  • Gannon Hall – batterie (1993)
  • Chris Kontos – batterie (1993)
  • Steev Esquivel – chant (2004)
  • Matt Harvey – chant (2004)
  • Nicholas Barker – batterie (2009)
  • Rick Hunolt – guitare (2012–2013)
  • Kragen Lum – guitare (2013)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Live[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Live at the DNA, live
  • 2007 : Double Live Dynamo!, live
  • 2010 : Shovel Headed Tour Machine, live

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Mick Wall, Enter Night: A Biography of Metallica (page 119), St. Martin's Press,‎ 10 mai 2011 (ISBN 0-312-64989-4).
  2. « Exodus To Release Blood In, Blood Out Album In October », gibson.com,‎ 5 juin 2011 (consulté le 12 octobre 2014).
  3. « Legendary metal band Exodus, formed in Richmond, set to release 10th studio album », richmondstandard.com,‎ 24 septembre 2014 (consulté le 12 octobre 2014).
  4. (en) Exodus Announces Hometown Gig. The Gauntlet. Consulté le 21 décembre 2013.
  5. « MUSICMIGHT::PERSON::CARLTON MELSON » (consulté le 20 mai 2013).
  6. « MUSICMIGHT::PERSON::GEOFF ANDREWS » (consulté le 20 mai 2013).
  7. (en) Review. Allmusic. Eduardo Rivadavia. Consulté le 20 mai 2013.
  8. « THE HISTORY OF AMERICAN THRASH » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Revolver Magazine. Consulté le 20 mai 2013.
  9. « Singer ZETRO SOUZA Quits EXODUS (Again) » (consulté le 20 mai 2013).
  10. « EXODUS Guitarist: 'Fat-Ass' ZETRO SOUZA Is 'Human Crap' » (consulté le 20 mai 2013).
  11. (en) « Exodus Re-Record Classic Bonded By Blood Record »,‎ 9 mars 2009 (consulté le 29 novembre 2014).
  12. « EXODUS: New Album Pushed Back To May » (consulté le 20 mai 2013).
  13. « SLAYER With EXODUS Guitarist GARY HOLT » (consulté le 20 mai 2013).
  14. « Exodus to Be Joined By Former Guitarist Rick Hunolt on Upcoming Tour Dates » (consulté le 20 mai 2013).
  15. « EXODUS Bassist On RANDY BLYTHE Concert Incident: 'If You Come On Stage, You're Trespassing' »
  16. « EXODUS Taps HEATHEN Guitarist KRAGEN LUM For Select European Shows » (consulté le 24 octobre 2014).
  17. « EXODUS Frontman Talks Next Album (Video) » (consulté le 24 octobre 2014).
  18. Elodie, « Exodus : départ de Rob Dukes, retour de Steve Souza », sur shootmeagain.com,‎ 8 juin 2014 (consulté le 8 juin 2014).
  19. « Steve 'Zetro' Souza: 'A Lot Went Into My Decision' To Rejoin Exodus », sur Blabbermouth (consulté le 29 novembre 2014).
  20. « Exodus' 'Blood In Blood Out' Cracks U.S. Top 40 », Blabbermouth.net,‎ 22 octobre 2014 (consulté le 22 octobre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]