Ewald-Heinrich von Kleist-Schmenzin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ewald von Kleist.
Ewald-Heinrich von Kleist (g.) avec le ministre Allemand de la défense, Franz Josef Jung, en 2009. (Photo de Sebastian Zwez)

Ewald-Heinrich von Kleist-Schmenzin (né le 10 juillet 1922 à Schmenzin, Poméranie (aujourd'hui Smęcino en Pologne) et mort à Munich le 8 mars 2013 (à 90 ans)[1]) était un officier allemand durant la Seconde Guerre mondiale, résistant au Troisième Reich et après-guerre éditeur. Il était le dernier survivant du Complot du 20 juillet 1944 contre Adolf Hitler.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il planifia un attentat-suicide contre Adolf Hitler lors d'une présentation mais ne put arriver à approcher Hitler.
Il participa au Complot du 20 juillet 1944 contre Adolf Hitler de Claus von Stauffenberg en aidant au Bendlerblock le coup d'État.
Soupçonné, des preuves de son implication ne furent pas trouvées. Il fut cependant interné à Ravensbrück.
Ewald-Heinrich von Kleist-Schmenzin servit dans la 23e division d'infanterie.
En 1962, il fonda le Wehrkunde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Lamfalussy, « Le dernier acteur du complot contre Hitler est mort », sur lalibre.be,‎ 14 mars 2013

Sur les autres projets Wikimedia :