Ievgueni Svetlanov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Evgeny Svetlanov)
Aller à : navigation, rechercher

Ievgueni SvetlanovЕвгений Светланов

Description de cette image, également commentée ci-après

Ievgueni Svetlanov en 1967

Naissance 6 septembre 1928
Moscou
Drapeau de l’URSS Union soviétique
Décès 3 mai 2002 (à 73 ans)
Moscou
Drapeau de la Russie Russie
Activité principale Chef d'orchestre
Activités annexes pianiste, compositeur
Site internet www.svetlanov-evgeny.com

Ievgueni Fiodorovitch Svetlanov (en russe : Евгений Фёдорович Светланов) est un chef d'orchestre, pianiste et compositeur soviétique puis russe, né le 6 septembre 1928 à Moscou et mort le 3 mai 2002 dans la même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ievgueni Svetlanov étudie le piano et la composition à l’Institut Gnessine et à la sortie en 1951 entre au Conservatoire de Moscou, où ses professeurs sont Iouri Chaporine (composition) et Alexandre Gaouk (direction d’orchestre).

Invité à diriger l’orchestre du Théâtre Bolchoï, il débute en 1954 avec La Jeune Fille de Pskov de Nikolaï Rimski-Korsakov. C’est le même opéra qui sera son dernier travail à ce théâtre en 1999. De 1963 à 1965 Svetlanov en est chef principal et directeur artistique, et en 1965 il est à la tête de l'Orchestre symphonique d’État de l'URSS, rebaptisé Orchestre symphonique de la fédération de Russie après la dislocation de l'Union soviétique). En 1979, il est nommé principal chef invité de l’Orchestre symphonique de Londres.

Après trente cinq ans de direction et de tournées triomphales à travers le monde, Svetlanov doit abandonner son poste de directeur musical de l’Orchestre symphonique de la fédération de Russie, renvoyé par le ministre de la Culture de Russie, Mikhaïl Chvydkoï.

Il est enterré au cimetière Vagankovo, à Moscou.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Svetlanov est particulièrement réputé dans le répertoire russe, de Mikhaïl Glinka à Piotr Ilitch Tchaïkovski, en passant par Nikolaï Rimski-Korsakov et Nikolaï Miaskovski. Ses enregistrements en public laissent transparaître toute la fougue d’un chef d'orchestre spectaculaire et engagé. À cet égard son interprétation cataclysmique du Poème de l'extase d’Alexandre Scriabine reste à ce jour une référence inégalée. Un de ses compositeurs préférés était Gustav Mahler.

Liens externes[modifier | modifier le code]