Evelyne Gebhardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gebhardt.
Evelyne Gebhardt
Image illustrative de l'article Evelyne Gebhardt
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le 12 juin 1994
Élection 12 juin 1994
Réélection 13 juin 1999, 13 juin 2004, 7 juin 2004, 25 mai 2014
Groupe politique S&D
Biographie
Date de naissance 19 janvier 1954 (60 ans)
Lieu de naissance Montreuil-sous-Bois
Drapeau de la France France
Nationalité Allemande
Parti politique SPD

Evelyne Gebhardt, née le 19 janvier 1954 à Montreuil-sous-Bois, est une femme politique allemande.

Elle est depuis 1994 élue du Bade-Wurtemberg, Allemagne au Parlement européen sous l'étiquette du SPD, le parti social-démocrate allemand. Elle est spécialiste de bioéthique, de protection des consommateurs et des droits civiques. Elle est membre de la commission du Parlement européen sur le marché intérieur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Evelyne Gebhardt suit des études au lycée Lamartine à Paris puis des études de lettres (options mineures : sciences politiques et économie politique) à l'Université de Paris VII, à l'Université de Tübingen puis l'Université de Stuttgart. Elle travaille en suite comme traductrice.

Elle déménage en Allemagne en 1975 et s'engage la même année au sein du SPD. À partir de 1977, elle travaille comme traductrice, tout en donnant des conférences sur l'égalité des femmes, le droit des citoyens et la bioéthique. Elle devient membre du bureau du SPD du Bade-Wurtemberg et présidente de la commission des affaires européennes du SPD Bade-Wurtemberg. Elle est membre du bureau de l'association des femmes sociale-démocrates (ASF) au Bade-Wurtemberg et vice-présidente de ASF au niveau fédéral.

Elle est membre du Parlement européen depuis 1994. Lors des élections européennes de 2004, elle réussit à devenir tête de liste du SPD de Bade-Württemberg en emportant 72.9% des voix contre 27.1% au président du SPD de Bade-Württenberg Ulrich Maurer. Elle devient par conséquent eurodéputé. Dans son mandat d'eurodéputé, elle a la lourde charge d'imaginer une sortie de crise sur la directive services

En 1997, elle a été nommée à l’Académie allemande d’éthique dans la médecine. Depuis cette même année, elle occupe une fonction dirigeante dans l'organisation des Congrès de l'église protestante en Allemagne (Deutscher Evangelischer Kirchentag).

En 1999, elle intègre le groupe de médiateurs franco-allemand pour la protection des enfants de couples binationaux séparés ou divorcés, groupe créé à l'initiative des ministres de la Justice français et allemand. Elle est aussi depuis 2004, médiatrice du Parlement Européen pour les enlèvements internationaux d'enfants.

Elle fait partie de la direction de l’organisation féminine européenne Grain de Sel. Elle a été également à la direction de l'association Marie-Schlei-Verein, une association allemande d'aide aux femmes des pays en voie de développement et membre de l’association Gegen Vergessen - Für Demokratie e.V., qui lutte contre le néofascisme et la xénophobie.

En 2007, elle a été nommée par Nicolas Sarkozy, à la Commission pour la libération de la croissance française, dite Commission Attali.

Elle vit à Mulfingen dans le Bade-Wurtemberg.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :