Evan tout-puissant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Evan tout-puissant

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Peinture de Edward Hicks, 1846. L'arche représenté est similaire à celle que le député Evan Baxter a pour mission de construire.

Titre québécois Evan le Tout-puissant
Titre original Evan Almighty
Réalisation Tom Shadyac
Scénario Gary Barber
Roger Birnbaum
Michael Bostick
Neal H. Moritz
Tom Shadyac
Alec Sokolow
Joel Cohen
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Spyglass Entertainment
Relativity Media
Shady Acres Entertainment
Original Film
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 2007
Durée 96 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Evan tout-puissant ou Evan le Tout-Puissant au Québec (Evan Almighty) est un film de Tom Shadyac sorti le 22 juin 2007 aux États-Unis et le 15 août 2007 en France. Ce film est la suite indirecte de Bruce tout-puissant sorti en 2003, sans Jim Carrey remplacé par Steve Carell.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Approché par Dieu en personne, le député Evan Baxter se lance dans la construction d'une arche en vue d'un déluge imminent.

Evan Baxter, présentateur des infos d’une chaîne locale de la ville de Buffalo, vient d’être élu au Congrès américain pour représenter sa communauté et quitte son métier. Devenu politicien, il s’installe avec sa famille non loin de Washington, dans une maison luxueuse qui ravit ses enfants et son épouse. Il leur jure de leur consacrer plus de temps. Mais bientôt, il croit halluciner car des animaux le suivent partout, sa barbe pousse sans qu’il puisse la raser. Il est alors contacté par Dieu. Ce dernier lui demande de construire une grande arche, car un déluge est imminent. D’abord réticent, Evan finit alors par se plier à la volonté divine, devenant aussi la risée du Congrès et de tous les États-Unis. Les animaux, eux, attendent devant chez lui de pouvoir embarquer.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Le groupe texan ZZ Top interprète l'une des chansons du film, Sharp Dressed Man.
  1. Ready for a Miracle (LeAnn Rimes)
  2. One Love (Jo Dee Messina)
  3. Have You Ever Seen the Rain ? (John Fogerty)
  4. Walk on Water (Blue County)
  5. Spirit in the Sky (Plumb)
  6. The Power of One (Bomshel)
  7. Be the Miracle (Room for Two)
  8. God Makes Stars (Hal Ketchum)
  9. This Land Is Your Land (Mike Curb)
  10. Never Give Up (Tracy Edmond)
  11. Revolution (Blue County)[4]
  12. Revolution (Stone Temple Pilots)
  13. Sharp Dressed Man (Jo Dee Messina)
  14. Sharp Dressed Man (ZZ Top)
  15. Gonna Make You Sweat (Everybody Dance Now) (C+C Music Factory)
  16. Have You Ever Seen the Rain? (Creedence Clearwater Revival)

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

La genèse du film[modifier | modifier le code]

Le scénario The Passion of the Ark écrit par Robert Florsheim et Josh Stolberg[6] est acheté par Sony en 2004 pour une somme record de 2,5 millions de dollars, après avoir été également convoité par Columbia. Le réalisateur Tom Shadyac propose à Sony de s'inspirer de ce scénario pour faire une suite à Bruce tout-puissant avec Jim Carrey à nouveau dans le rôle principal. La réécriture du scénario, d'abord partielle, puis complète (le script original est ainsi totalement abandonné) est confiée à Steve Oedekerk, mais Carrey se retire du projet en 2005.

L'idée d'une suite, ou tout au moins d'une adaptation, est néanmoins maintenue, l'acteur Steve Carell acceptant de reprendre son rôle[7] du présentateur Evan Baxter dans le premier opus, obtenant cette fois le rôle principal. C'est ainsi qu'au tout début de Evan tout-puissant, le présentateur Evan Baxter fait ses adieux au public pour se consacrer à une carrière politique, venant d'être élu député.

L'arche d'Evan[modifier | modifier le code]

L'arche du film.
L'arche en construction sur le tournage du film.

La construction de l'arche est un véritable défi pour la production. Elle débute en janvier 2006 sur un terrain près de Crozet, dans l'État de Virginie. Elle devait avoir les mêmes dimensions que l'arche biblique, à savoir 140 m de long, 24 m de large et 16m de haut[8]. Les dimensions réelles sont finalement de 90 m de long, 25 m de large et 20 m de haut.

Pour son apparence, les décorateurs s'inspirent d'indications figurant dans la Genèse, mais aussi d'illustrations dans des livres pour enfants.

Cependant, l'arche ne sera jamais entièrement construite réellement. Seul un côté de l'arche sera terminé (tout comme ce fut le cas pour le Titanic de James Cameron en 1997), et de même le toit ne sera que partiellement construit et complété en studio grâce aux effets numériques.

Les effets spéciaux[modifier | modifier le code]

Deux compagnies sont sollicitées pour s'occuper des nombreux effets spéciaux du film : Rhythm and Hues Studios (R&H) pour les animaux et Industrial Light & Magic (ILM) pour la scène finale du déluge.

R&H conçoit trois cents couples d'animaux pour les scènes de l'arche, et une quinzaine pour des plans plus rapprochés[9]. Pour les scènes où plusieurs espèces d'animaux apparaissent, il faut ajouter numériquement chaque animal, ce qui peut prendre plusieurs semaines.

La scène de l'aquarium dans le bureau du député Long utilise également de nombreux effets spéciaux. Il faut tout d'abord étudier les mouvements d'une dizaine d'espèces de poissons tropicaux afin de les reproduire fidèlement, puis leur mouvement devient de plus en plus irréaliste, en contrepoint à la prestation comique de Steve Carell[10].

Le déluge est un challenge pour ILM puisqu'il s'agit d'une scène particulièrement longue, se déroulant en pleine journée dans un environnement urbain. Leur expérience sur le film Poséidon l'année précédente s'avère très utile[11].

Les animaux[modifier | modifier le code]

Les deux éléphantes entraînées pour le tournage.

177 espèces différentes sont utilisées pour le tournage[9]. Dans certaines scènes, leur nombre apparaît plus important grâce aux effets spéciaux. La présence d'animaux sauvages demande un certain nombre de précautions. Ainsi, dans les scènes où les prédateurs sont censés apparaître à côté de leurs proies habituelles, il est fait appel à des effets spéciaux[12]. De même pour la scène où deux lions protègent l'entrée du terrain où est construite l'arche : des lions en peluche ont été utilisés sur le tournage pour faciliter le jeu des acteurs, puis remplacés par de vrais lions grâce aux trucages.

Les animaux apparaissent généralement en couple. Cependant, pour certaines espèces, des animaux du même sexe sont utilisés : c'est le cas avec deux éléphantes (la présence d'un mâle étant jugée trop risquée), et à l'inverse deux girafes mâles, peu enclins à se disputer.

L'environnement[modifier | modifier le code]

De même que l'histoire du film est un plaidoyer pour la préservation de nos ressources naturelles, pillées par des agents immobiliers sans scrupules (un ressort dramatique très courant dans le cinéma hollywoodien), le tournage du film se fait dans un souci de protection de l'environnement.

Ainsi, les émissions de carbone causées par l'équipe de tournage sont calculées par un organisme spécialisé, et plus de 2 000 arbres sont plantés en Californie et en Virginie pour compenser les émissions[13].

Le réalisateur fournit également des vélos aux membres de l'équipe de tournage pour leurs déplacements à travers les décors, limitant ainsi l'utilisation des véhicules[14].

Lorsque l'arche est démontée après le tournage, et dans un souci de préservation de l'environnement, une grande partie des matériaux sont légués à l'organisation Habitat for Humanity International afin d'aider à construire des habitats pour des personnes défavorisées[13].

Les références à la Bible[modifier | modifier le code]

De nombreuses références à la Bible sont faites tout au long du film, de façon plus ou moins apparente :

  • La plaque minéralogique du hummer d'Evan est GEN 614. Dans la Genèse 6.14, il est dit: « Fais-toi une arche de bois de gopher. Tu feras l'arche avec des loges, et tu l'enduiras de poix en dedans et en dehors. »
  • L'agente immobilière s'appelle Eve Adams, tout comme Adam et Ève.
  • La première livraison de bois est faite par « Alpha and Omega Hardware ». Dans l'Apocalypse, Dieu dit : « Je suis l'Alpha et l'Oméga, le début et la fin ».
  • Lorsque Dieu apparaît à l'arrière de la voiture d'Evan, celui-ci est effrayé et Dieu lui répond que c'est le début de la sagesse, une référence au Livre des Proverbes, chapitre 1.7 : « La crainte du Seigneur est le commencement de la connaissance. »

Références cinématographiques[modifier | modifier le code]

De nombreuses références cinématographiques apparaissent, de façon plus ou moins apparente, de même que pour les références à la Bible [15]:

  • Lorsque le barrage cède, Evan dit « We're going to need a bigger boat » (littéralement « Nous allons avoir besoin d'un plus gros bateau»), ce qui rappelle un dialogue du film Les Dents de la mer (1975), où Martin Brody (Roy Scheider) dit « You're gonna need a bigger boat » (« Tu as besoin d'un plus gros bateau. »).
  • Lorsqu'Evan passe devant le cinéma, on voit le titre du film passé dans cette salle. Le film, intitulé The 40 Year Old Virgin Mary, est une référence du titre original de 40 ans, toujours puceau : The 40 Year-Old Virgin. À noter que Steve Carell, interprète d'Evan Baxter, est également l'acteur principal de 40 ans, toujours puceau.

Le budget et le box office[modifier | modifier le code]

Le budget initial de 140 millions de dollars fait de Evan tout-puissant la comédie la plus chère jamais produite. Ce budget grimpe à 175 millions avec la construction de l'arche et l'utilisation des effets spéciaux. Finalement, promotion incluse, le budget dépasse les 200 millions de dollars[16].

Un échec commercial et critique[modifier | modifier le code]

Le film connait un échec commercial en France avec à peine 200 000 entrées. Aux États-Unis, le succès est mitigé. Le film rapporte 100 millions de dollars aux États-Unis, et 24 millions de dollars dans les autres pays. Evan tout-puissant a donc représenté une perte de 76 millions de dollars pour la production. Le film connait également un certain échec critique, étant même nommé pour le Razzie Award 2007 de la « pire pré-suite ou suite de film ».

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Columbia Pictures n'est pas crédité au générique du film.
  2. a, b et c Evan Almighty (2007) sur Box Office Mojo. Consulté le 24 juin 2010.
  3. a et b http://www.procinema.ch
  4. Revolution est interprétée par Rascal Flatts dans le film, mais cette version ne figure pas sur la bande originale. N'y figure pas non plus la chanson d'Elton John sortie en 2006, Just Like Noah's Ark, dont on entend seulement un court extrait au début de la construction de l'arche.
  5. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=150
  6. Columbia Get 'The Passion Of The Ark'
  7. Carell back to Almighty
  8. Carell, Freeman are cut-ups on the 'Evan Almighty' set
  9. a et b (en) Evan Almighty Production Information (voir archive) [PDF]
  10. CafeFX Swims with the Fish for Evan Almighty
  11. Evan Almighty: Choreographing CG Water of Biblical Proportions
  12. Personality Parade
  13. a et b 'Evan Almighty' Makes Environmental Push through Biblical Story
  14. 'Evan Almighty' Director Tries Carbon-Neutral Set
  15. http://akas.imdb.com/title/tt0413099/movieconnections
  16. Two ‘Mightys’ Disappoint at the Weekend Box Office

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]