Eustache Le Noble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eustache Le Noble, né en 1643 à Troyes et mort le 31 janvier 1711 à Paris, est un dramaturge et écrivain français.

Procureur général au parlement de Metz, Le Noble mena une vie dissipée et, condamné pour avoir fabriqué de faux actes, il fut enfermé à la Conciergerie, où il s’éprit de passion pour Gabrielle Perreau, la Belle Épicière, qui y était détenue.

Ayant trouvé le moyen de s’évader avec elle, il publia, pour vivre, des dialogues satiriques sur les affaires du temps, dans lesquels Bayle trouve « infiniment d’esprit et de lecture ». La prose en est claire, incisive, et fréquemment coupée par des vers qui ne sont pas sans mérite.

Les Œuvres complètes de Le Noble ont été publiées (Paris, 1718, 20 vol. in-12). Le Gage touché, Ildegerte, reyne de Norvège, Zulima et La Fausse Comtesse d’Isamberg ont été réimprimés par Slatkine en 1980.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Philippe Hourcade, Entre Pic et Rétif : Eustache Le Noble, 1643-1711, Paris, Klincksieck, 1990

Source[modifier | modifier le code]

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, p. 1227

Liens internes[modifier | modifier le code]