Eurythmie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eurythmie signifie littéralement le bel accord des proportions d'une œuvre plastique ou musicale.

En architecture[modifier | modifier le code]

L'Eurythmie est un des grands principe qui régissent l'architecture selon Vitruve : l'Ordonnance, que les Grecs appellent Taxis ; la Disposition, qu'ils nomment Diathésis ; l'Eurythmie ou Proportion ; la Bienséance, et la Distribution, qui en grec est appelé Œconomia[1].

Dans l'art du mouvement[modifier | modifier le code]

L'eurythmie (du grec ancien « bon rythme »[2]) est une forme d'art créée par Rudolf Steiner et sa femme Marie von Sivers.

L'eurythmie est une expression artistique dans laquelle la musique et les paroles sont exprimées par les mouvements spécifiques du corps qui correspondent à des notes, à des accords. On l'a également appelée "discours visible" ou "chant visible". D'après Rudolf Steiner, mouvement, parole et chant n'étaient par le passé qu'une seule activité. Les prêtresses dansaient dans les temples pour honorer les dieux. Le chant et la musique y étaient associés. Ces arts se sont ensuite individualisés. L'eurythmie serait donc un chemin moderne où le mouvement du corps serait à nouveau expression objective du chant, de la parole, de la musique.

L'eurythmie fait partie intégrante du programme de toutes les écoles Steiner-Waldorf dans le monde. Les enfants entrent naturellement dans les rythmes et les exercices simples qui les aident à harmoniser leur corps et leurs forces vitales. Plus tard, les élèves plus âgés élaborent des représentations eurythmiques à partir de poèmes, de pièces de théâtre ou de morceaux de musique, gagnant ainsi une perception plus fine des œuvres en étudiant par exemple les différentes tonalités d´une œuvre musicale. L'eurythmie améliore la coordination et renforce la capacité à écouter.

Selon Rudolf Steiner, faire de l'eurythmie permet de préparer son corps à recevoir les mouvements du monde spirituel, la regarder permet d'intensifier le corps astral et le "Moi"[3]. « L'eurythmie fortifie l'âme en la faisant pénétrer vivante dans le suprasensible ».

Cette discipline a pris plusieurs formes  : l'eurythmie pédagogique, l'eurythmie de scène et l'eurythmie thérapeutique.

Art social par excellence, il permettrait de se relier en conscience avec le groupe ainsi qu'avec l'espace. L'utilisation de cannes en cuivre permet de travailler concrètement ce lien avec l'autre ainsi qu'avec soi-même.

L'eurythmie en France est enseignée sur un cycle de 4 ans d'étude à l'institut de formation Eurythmée (Chatou) et permet, notamment, d'enseigner cet art dans les écoles Waldorf.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vitruve De architectura. Livre I, chapitre 2
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « eurythmie » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  3. Rudolf Steiner, Enseignement et éducation selon l'anthroposophie