Eurylaime de Grauer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pseudocalyptomena graueri

Description de cette image, également commentée ci-après

Dessin d'un individu par Keulemans

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Eurylaimidae

Genre

Pseudocalyptomena
Rothschild, 1909

Nom binominal

Pseudocalyptomena graueri
Rothschild, 1909

Statut de conservation UICN

( VU )
VU B1ab(i,ii,iii,v); : Vulnérable
C1+2a(i)

L'Eurylaime de Grauer (Pseudocalyptomena graueri) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Eurylaimidae.

Systématique[modifier | modifier le code]

Cette espèce est l'unique membre du genre Pseudocalyptomena et de la sous-famille Pseudocalyptomeninae. Le nom du genre Pseudocalyptomena fait référence aux eurylaimes du genre Calyptomena, dont l'Eurylaime de Grauer ressemble beaucoup de par son habitat forestier et de sa coloration verte. Cependant après analyse ADN et comportementale cette espèce serait plus proches des autres eurylaimes africains (Smithornis) que des Calyptomena[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ce petit passereau, « compact et rondelet », mesurant environ 12 cm[2], possède un plumage majoritairement vert clair, plus sombre sur les ailes ; sa gorge et ses joues sont bleu clair et son menton est blanc. Son front, beige, est légèrement tacheté de brun, son bec est court et large et ses pattes sont noires. Cette espèce ne possède pas de dimorphisme sexuel.

Comportement et habitat[modifier | modifier le code]

C'est une espèce discrète, peu commune et généralement solitaire ou en couple, plus rarement en groupes importants, avec d'autres espèces d'oiseaux. Il très difficile à voir et peux très facilement passer inaperçu dans la canopée.

Cette espèce, qui vit dans les forêts tropicales humides primaires de montagnes et dans les forêts secondaires partiellement ouvertes, principalement proches d'étangs ou de chutes d'eau, est omnivore et se nourrit principalement de graines, de fruits, de fleurs, de bourgeons, d'insectes, de larves et d'escargots.

Cri[modifier | modifier le code]

Son cri se caractérise par un "ptsii-ptsii" assez faible, mais aigu[3].

Répartition et statut[modifier | modifier le code]

Grauer-Broadbill-Range.JPG

Son aire de répartition est très restreinte et cette espèce possède deux populations proches, mais disjointes. La première se situe dans la Forêt de Bwindi, dans l'extrême sud-ouest de l'Ouganda, et la deuxième dans l’extrême centre-est de la République démocratique du Congo (à Itombwe Mountains et dans les massifs montagneux situés à l'ouest du Lac Kivu).

Cette espèce est considérée comme Vulnérable par la liste rouge de l'UICN, son aire de répartition étant très réduite (18 600 km²), éclatée et menacée par un fort déboisement. De ce fait, la population qui décroît de manière importante, compterait entre 2500 et 9999 individus, les chiffres étant très aléatoires du fait du manque de connaissance de cette espèce ainsi que par son habitat inaccessible. L'Eurylaime de Grauer bénéficie d'une bonne protection dans le Bwindi-Impenetrable National Park (Ouganda) et le Kahuzi-Biéga National Park (République démocratique du Congo), cependant, les populations situées dans les Itombwe Mountains ne sont pas protégées[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Handbook of the Birds of the World - Volume 8: Broadbills to tapaculos, pages 54,55
  2. Birds of Sahara, South of Sahara - Ian Sinclair, Peter Ryan, page 327
  3. Birds of Sahara, South of Sahara - Ian Sinclair, Peter Ryan, page 326
  4. http://www.birdlife.org/datazone/ebas/index.html?action=SpcHTMDetails.asp&sid=4028&m=0

Références[modifier | modifier le code]

  • Rothschild, 1909 : Description of a new Bird from Africa. Ibis London pp 690-691.
  • Prum, 1993 : Phylogeny, biogeography, and evolution of the broadbills (Eurylaimidae) and asities (Philepittidae) based on morphology. Auk, 110-2 pp 304-324.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :