Eurorégion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple d'eurorégion : celle des Carpates.

Une Eurorégion est une structure administrative de coopération transfrontalière entre deux ou plusieurs territoires de différents États européens.

Généralement, les Eurorégions ne correspondent pas à des institutions gouvernementales ou régionales, n'ont pas de pouvoir politique et leurs compétences sont limitées à celles des structures les constituant. Elles font promouvoir les intérêts communs transfrontaliers.

En 2007, le Conseil de l'Europe répertoriait plus de 90 eurorégions de différentes natures[1].

Critères pour la constitution d'une Eurorégion[modifier | modifier le code]

L'Association des régions frontalières européennes (ARFE, institut fondé par les Allemands) regroupe de nombreuses Eurorégions et donne les critères suivants pour l’identification des eurorégions :

  • une association de collectivités territoriales d’un côté ou de l’autre d’une frontière nationale ;
  • une association transfrontalière dotée d'un secrétariat permanent, d'équipes techniques et administratives et d'un budget propre ;
  • un organisme de droit privé, fondé sur des associations à but non lucratif ou des fondations d’un côté ou de l’autre de la frontière en accord avec les juridictions nationales en vigueur ;
  • un organisme de droit public, basé sur des accords interétatiques, qui s’occupe, parmi d’autres, de la participation des collectivités territoriales.

Les Eurorégions varient énormément dans leur forme et leur nature. Il est donc impossible de les associer à un cadre juridique précis. Pour des informations solides et référencées, se référer aux ouvrages de Pierre Hillard: "Minorités et régionalismes" et "La décomposition des nations européennes" aux Editions François-Xavier de Guibert. L'auteur explique clairement l'importance de la coopération transfrontalière dont le but est de transformer les frontières nationales en frontières administratives conduisant ainsi à la disparition de la souveraineté étatique. Cette coopération transfrontalière s'associe à la promotion des régions, s'émancipant de l'autorité des Etats au profit de l'Union européenne, au développement de la Charte des langues régionales et à l'application d'une Convention-cadre en faveur des groupes ethniques. Une Europe des régions et des ethnies pourra ainsi voir le jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]