European synchrotron radiation facility

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
European synchrotron radiation facility
Image illustrative de l'article European synchrotron radiation facility

Création 1994
Siège Drapeau : France Grenoble
Coordonnées 45° 12′ 31″ N 5° 41′ 24″ E / 45.20861, 5.6945° 12′ 31″ Nord 5° 41′ 24″ Est / 45.20861, 5.69  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Red pog.svg

Géolocalisation sur la carte : Grenoble

(Voir situation sur carte : Grenoble)
Red pog.svg

L'European Synchrotron Radiation Facility, en abrégé ESRF (en français « Installation européenne de rayonnement synchrotron ») est l'un des trois plus importants synchrotrons actuellement en fonctionnement dans le monde avec l'APS à Argonne aux États-Unis et SPring-8 dans la préfecture de Hyōgo au Japon. Il a été inauguré sur le Polygone scientifique de Grenoble le 30 septembre 1994.

Description générale[modifier | modifier le code]

L’ESRF est une entreprise qui emploie environ 600 personnes et accueille chaque année près de 6 000 chercheurs venant des 18 pays participant à son financement. Environ 1 500 publications dans des revues scientifiques sont produites chaque année par les chercheurs accueillis ou travaillant au synchrotron.

L'ESRF est composé d'un bâtiment de bureaux pour l'administration et les théoriciens, et d'un accélérateur de particules d'environ 320 m de diamètre, où des électrons sont entraînés à très haute vitesse dans un anneau pour produire du rayonnement synchrotron, qui permet d'observer la matière.

Vue de dessus de l'accélérateur

Les chercheurs utilisent le faisceau synchrotron (essentiellement des rayons X durs) dans des domaines aussi variés que la physique, la biologie, la géologie, la chimie, la médecine ou l’archéologie. Des industries viennent également l'utiliser pour développer leurs produits.

Depuis 1998, quarante lignes de lumière (beamlines) sont opérationnelles au sein de l’ESRF. Une ligne de lumière est une zone d'expériences composée de :

  • Une source de photons issus des électrons tournant dans l'anneau de stockage ;
  • Une cabine optique pour filtrer et focaliser le faisceau ;
  • Une cabine expérimentale pour disposer un échantillon à observer et les instruments de mesure ;
  • Une cabine de contrôle ou se placent les expérimentateurs pour contrôler l'expérience.

Depuis 2008, un ambitieux programme d'amélioration du synchrotron a été mis en œuvre[1]. Ce programme inclut (entre autres):

  • l'extension d'un tiers du bâtiment et des lignes de lumières correspondantes ;
  • une amélioration importante de la qualité de la source de lumière ("la machine") ;
  • une amélioration des équipements scientifiques et de mesure.

Ce programme qui devrait s'étaler sur à peu près 10 ans devrait permettre de maintenir l'ESRF comme une des sources de rayons X les plus performantes au monde.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Page de présentation en anglais

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :