European Le Mans Series 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

European Le Mans Series 2012

Généralités
Édition 9e
Épreuves 3
Site web officiel

Navigation

La saison 2012 des Le Mans Series est la neuvième saison de ce championnat et se déroule du 1er avril au 20 octobre 2012 sur un total de trois manches.

Avec la création du nouveau Championnat du monde d'endurance FIA, la catégorie LMP1 n'est plus autorisée dans la compétition. Le plateau aurait pu être complété par une nouvelle catégorie les GTC, des voitures utilisées en séries monotypes : Ferrari F430 Challenge, Lotus Evora GT4/GTC et Porsche 911 Carrera Cup 2010 & 2011[1].

Alors qu'initialement, la compétition devait comprendre cinq épreuves le nombre limité d'inscrits aux premières courses a entraîné l'annulation des 6 Heures de Zolder. La course de Donington a tout de même été organisée mais lors de son déroulement, l'annulation des deux dernières épreuves a été annoncée. En compensation, les compétiteurs sont invités à participer au Petit Le Mans, la finale des American Le Mans Series[2],[3].

Calendrier[modifier | modifier le code]

Date Nom de la Course Durée Circuit Localisation
1 1 avril 6 Heures du Castellet 6 heures Circuit Paul-Ricard Le Castellet, Drapeau de la France France
Annulée 6 Heures de Zolder Circuit de Zolder Heusden-Zolder, Drapeau de la Belgique Belgique
2 15 juillet 6 Heures de Donington Donington Park Castle Donington, Drapeau de l'Angleterre Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Annulée 6 Heures de Brno Circuit de Masaryk Brno, Drapeau de la République tchèque République tchèque
Annulée 6 Heures d'Algarve Autódromo Internacional do Algarve Portimao, Drapeau du Portugal Portugal
3 20 octobre Petit Le Mans 1 000 milles ou 10 heures Road Atlanta Braselton, Drapeau de la Géorgie Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis

Pilotes et équipes engagés[modifier | modifier le code]

Engagés[4]
Équipe Voiture Moteur Pneus No Pilotes Manches
LMP2
Drapeau : Royaume-Uni Greaves Motorsport Zytek Z11SN Nissan VK45DE 4.5L V8 D 1 Drapeau : Royaume-Uni Alex Brundle 1
Drapeau : Espagne Lucas Ordóñez 1
Drapeau : Royaume-Uni Tom Kimber-Smith 1
Drapeau : Argentine Pecom Racing Oreca 03 Nissan VK45DE 4.5L V8 D 10 Drapeau : Argentine Luís Pérez Companc 1
Drapeau : Allemagne Pierre Kaffer 1
Drapeau : Italie Gianmaria Bruni 1
Drapeau : France Soheil Ayari TBA
Drapeau : Suisse Race Performance Oreca 03 Judd-BMW HK 3.6L V8 D 11 Drapeau : Suisse Jonathan Hirschi 1
Drapeau : Suisse Michel Frey 1
Drapeau : Suisse Ralph Meichtry[5] 1
Drapeau : Royaume-Uni Status GP Lola B12/80 Judd-BMW HK 3.6L V8 D 17 Drapeau : Royaume-Uni Alexander Sims[6] 1
Drapeau : Pays-Bas Yelmer Buurman[6] 1
Drapeau : Royaume-Uni Dean Stirling[6] 1
Drapeau : Irlande Murphy Prototypes MG-Oreca 03 Judd-BMW HK 3.6L V8 D 18 Drapeau : Royaume-Uni Jody Firth 1
Drapeau : Royaume-Uni Warren Hughes 1
Drapeau : Italie Luca Moro[5] 1
Drapeau : France Sébastien Loeb Racing Oreca 03 Nissan VK45DE 4.5L V8 D 19 Drapeau : France Nicolas Marroc 1
Drapeau : France Nicolas Minassian 1
Drapeau : France Stéphane Sarrazin[5] 1
Drapeau : France OAK Racing Morgan LMP2 Judd-BMW HK 3.6L V8 D 24 Drapeau : France Jacques Nicolet 1
Drapeau : France Guillaume Moreau[5] 1
Drapeau : Autriche Dominik Kraihamer[5] 1
Drapeau : Royaume-Uni Jota Zytek Z11SN Nissan VK45DE 4.5L V8 D 38 Drapeau : Royaume-Uni Sam Hancock 1
Drapeau : Royaume-Uni Simon Dolan 1
Drapeau : France Extreme Limite ARIC Norma M200P Judd-BMW HK 3.6L V8 D 44 Drapeau : France Fabien Rosier 1
Drapeau : France Philippe Thirion[5] 1
Drapeau : Belgique Boutsen Ginion Racing Oreca 03 Nissan VK45DE 4.5L V8 D 45 Drapeau : France Bastien Brière 1
Drapeau : Royaume-Uni Jack Clarke[5] 1
Drapeau : Suisse Sébastien Buemi 1
Drapeau : France Thiriet by TDS Racing Oreca 03 Nissan VK45DE 4.5L V8 D 46 Drapeau : Suisse Mathias Beche 1
Drapeau : France Pierre Thiriet 1
LMPC
Drapeau : Belgique Boutsen Ginion Racing[5] Oreca FLM09 General Motors 6.3L V8 M 40 Drapeau : France Thomas Dagoneau[5] 1
Drapeau : Italie Massimo Vignali[5] 1
Drapeau : France Jean-Marc Merlin[5] 1
Drapeau : Royaume-Uni CURTIS Racing Technologies Oreca FLM09 General Motors 6.3L V8 M 42 Drapeau : Royaume-Uni Phil Keen 1
Drapeau : Royaume-Uni John Hartshorne 1
Drapeau : Royaume-Uni Alex Kapadia[7] 1
LM GTE Pro
Drapeau : Suisse Kessel Racing[5] Ferrari 458 Italia Ferrari F142 4.5L V8 D 61 Drapeau : Pologne Michal Broniszewski[5] 1
Drapeau : Autriche Philipp Peter[5] 1
Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Ferrari 458 Italia Ferrari F142 4.5L V8 D 66 Drapeau : Royaume-Uni James Walker 1
Drapeau : Royaume-Uni Jonny Cocker[5] 1
Drapeau : Monaco JMB Racing Ferrari 458 Italia Ferrari F142 4.5L V8 M 83 Drapeau : Portugal Manuel Rodriques[5] TBA
Drapeau : Brésil Jaime Melo 1
Drapeau : Italie Marco Frezza 1
LM GTE Am
Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 458 Italia Ferrari F142 4.5L V8 M 60 Drapeau : Italie Piergiuseppe Perazzini 1
Drapeau : Italie Marco Cioci 1
Drapeau : Irlande Matt Griffin[5] 1
Drapeau : France IMSA Performance Matmut Porsche 997 GT3-RSR Porsche 4.0 L Flat-6 M 67 Drapeau : France Anthony Pons 1
Drapeau : France Nicolas Armindo 1
Drapeau : France Raymond Narac 1
Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing Aston Martin V8 Vantage GT2 Aston Martin 4.5L V8 D 69 Drapeau : Royaume-Uni Stuart Hall[5] 1
Drapeau : Allemagne Roald Goethe[5] 1
Drapeau : Belgique Prospeed Competition Porsche 997 GT3-RSR Porsche 4.0 L Flat-6 M 75 Drapeau : Belgique Marc Goossens[5] 1
Drapeau : Belgique Maxime Soulet[5] 1
Drapeau : Monaco JMB Racing Ferrari 458 Italia Ferrari F142 4.5L V8 M 99 Drapeau : France Alain Ferté 1
Drapeau : France Philippe Illiano 1

Résultats[modifier | modifier le code]

Vainqueur du classement général en caractères gras

Manche Circuit Équipe victorieuse LMP2 Équipe victorieuse FLM Équipe victorieuse GTE Pro Équipe victorieuse GTE Am Équipe victorieuse GTC
Pilotes victorieux LMP2 Pilotes victorieux FLM Pilotes victorieux GTE Pro Pilotes victorieux GTE Am Pilotes victorieux GTC
1 Paul Ricard Drapeau : France Thiriet by TDS Racing Drapeau : Royaume-Uni CURTIS Racing Technologies Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Drapeau : Belgique Prospeed Competition Aucun engagé
Drapeau : Suisse Mathias Beche
Drapeau : France Pierre Thiriet
Drapeau : Royaume-Uni Phil Keen
Drapeau : Royaume-Uni John Hartshorne
Drapeau : Royaume-Uni Alex Kapadia
Drapeau : Royaume-Uni James Walker
Drapeau : Royaume-Uni Jonny Cocker
Drapeau : Belgique Marc Goossens
Drapeau : Belgique Maxime Soulet
Zolder Épreuve annulée[8]
2 Donington Drapeau : France OAK Racing Drapeau : Belgique Boutsen Ginion Racing Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Drapeau : France IMSA Performance Matmut Aucun engagé
Drapeau : France Olivier Pla
Drapeau : France Dimitri Enjalbert
Drapeau : Belgique Bertrand Baguette
Drapeau : France Thomas Dagoneau
Drapeau : France Jean-Charles Battut
Drapeau : Royaume-Uni John Hartshorne
Drapeau : Royaume-Uni Jonny Cocker
Drapeau : Danemark Allan Simonsen
Drapeau : France Nicolas Armindo
Drapeau : France Raymond Narac
Drapeau : France Anthony Pons
Brno Épreuve annulée
Algarve Épreuve annulée
3 Road Atlanta
(résultats)
Drapeau : France Thiriet by TDS Racing Aucun engagé Aucun engagé Drapeau : France IMSA Performance Matmut Aucun engagé
Drapeau : Suisse Mathias Beche
Drapeau : France Pierre Thiriet
Drapeau : France Christophe Tinseau
Drapeau : France Nicolas Armindo
Drapeau : France Raymond Narac
Drapeau : France Anthony Pons

Classements[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Mans Series organise son plateau 2012 sur www.lemans-series.com
  2. Et maintenant ? Stop ou encore ?
  3. La saison européenne se refermera au Petit Le Mans.
  4. « ELMS 2012 Entry List » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), europeanlemansseries.com, 10 February 2012. Consulté le 8 March 2012
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t et u « Le Castellet: The Participants », europeanlemansseries.com,‎ 23 March 2012 (consulté le 24 March 2012)
  6. a, b et c (en) « Alexander Sims joins Status GP for European Le Mans Series », Autosport.com,‎ 29 March 2012 (lire en ligne)
  7. Laurent Mercier, « 6H Castellet : Alex Kapadia rejoint Curtis Racing Technologies », endurance-info.com, Endurance-Info,‎ 28 mars 2012 (consulté le 29 mars 2012)
  8. Changement du calendrier 2012 sur www.europeanlemansseries.com

Lien externe[modifier | modifier le code]