European Bulls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Locomotive Siemens ES 64 F4-92 marquée European Bulls, 9 septembre 2009, vue en Suisse
Locomotive 335-001 de COMSA Rail Transport, vue en Portugal

European Bulls RailFreight Alliance était une alliance européenne d'entreprises ferroviaires pour le transport de marchandises, formé d'abord par six sociétés de six pays différents nées avec la libéralisation du chemin de fer en Europe. À travers cette alliance, les partenaires voulait combiner leur forces en offrant des transports internationaux, indépendants de, et en compétition contre les entreprises étatiques et les grandes entreprises privées.

Historique[modifier | modifier le code]

L'alliance a été présentée au public le 13 janvier 2005 à Rotterdam, où elle a pris siège[1]. Le premier président du groupe était Hartmut Gasser, succédé par Markus Bertram de Rail4chem Benelux en décembre 2007.

Les six sociétés fondatrices étaient:

La direction et le siège de l'alliance étaient assuré par Rail4Chem.

Le 30 janvier 2008, VFLI (Voies ferrées locales et industrielles), filiale de la SNCF fut admis comme septième membre le l'alliance, par une réunion extraordinaire du conseil de l'alliance le 29 janvier 2008 à Vienne.

Un peu plus tard, les quatre propriétaires de Rail4chem la mettaient en vente, et en avril 2008, Veolia Cargo fut préféré comme preneur à la SNCF. En automne 2008, la Deutsche Bahn acquérait 49 % de Nordcargo[2]. Alors trois des sept membres de cette alliance étaient des filiales de trois grandes groupes qui étaient en compétition l'un contre l'autre, liés dans cette alliance qui fut formée pour créer un poids justement contre ces grandes entreprises.

Quand fin 2009 les sociétés Veolia Cargo hors de France furent acquises par la SNCF, et début 2010 la Deutsche Bahn prenait la majorité de Nordcargo en janvier 2010[3], la fin des European Bulls était scellée.

Aujourd’hui (août 2012), le nom de domaine european-bulls.com est tombé dans les mains d'un marchand de domaines.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « European Bulls charge into the ring », Railway Gazette International,‎ 1er février 2005 (lire en ligne)
  2. (en) « DB Schenker buys 49% stake in NordCargo », Railway Gazette International,‎ 17 septembre 2008 (lire en ligne)
  3. (en) « DB Schenker Rail acquires majority stake in NordCargo », Railway Gazette International,‎ 13 janvier 2010 (lire en ligne)