European Association for Theoretical Computer Science

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

European Association for Theoretical Computer Science (EATCS, en français : Association européenne pour l'informatique théorique) est une organisation européenne fondée en 1972. Son objectif est de faciliter l'échange des idées et les résultats dans la communauté des chercheurs en informatique théorique. Elle vise aussi à stimuler la coopération entre les communautés qui font de l'informatique théorique et celles faisant de l'informatique « pratique ».

Activités[modifier | modifier le code]

Les principales activités d'EATCS sont :

Prix EATCS[modifier | modifier le code]

Chaque année depuis 2000, l'EATCS décerne un prix, le prix EATCS à un chercheur pour sa brillante carrière en informatique théorique. La liste des lauréats est donnée dans le tableau ci-dessous :

Année Récipiendaire Lieu de la conférence
2014 Gordon Plotkin (en) ICALP (Copenhague)
2013 Martin Dyer (en) ICALP (Riga)
2012 Moshe Vardi ICALP (Warwick)
2011 Boris Trakhtenbrot (en) ICALP (Zurich)
2010 Kurt Mehlhorn ICALP (Bordeaux)
2009 Gérard Huet ICALP (Rhodes)
2008 Leslie Valiant ICALP (Reykjavik)
2007 Dana S. Scott ICALP (Wrocław)
2006 Mike Paterson (en) ICALP (Venise)
2005 Robin Milner ICALP (Lisbonne)
2004 Arto Salomaa (en) ICALP (Turku)
2003 Grzegorz Rozenberg (en) ICALP (Eindhoven)
2002 Maurice Nivat ICALP (Malaga)
2001 Corrado Böhm ICALP (Crète)
2000 Richard Karp ICALP (Genève)

EATCS fellows[modifier | modifier le code]

Depuis 2014, l'EATCS[1] décerne le titre de fellow à une dizaine de personnes qui ont acquis une renommée pour leurs activités scientifiques et organisationnelles au sein de la communauté EATCS.

Les fellows nommés en 2014 sont :

Susanne Albers (Munich), Giorgio Ausiello (Rome), Wilfried Brauer (Munich), Herbert Edelsbrunner (Autriche et États-Unis), Mike Fellows (Australie), Yuri Gurevitch (Microsoft), Monika Henzinger (Vienne), Jean-Éric Pin (Paris), Paul Spirakis (Liverpool et Patras), Wolfgang Thomas (Aix-la-Chapelle).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]