Euploea core

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Euploea core est un insecte lépidoptère de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Danainae et du genre Euploea.

C'est l'Euploea le plus commun, dans le sud de l'Asie comme en Australie.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Euploea core (Pieter Cramer, 1780)

Synonymes :Papilio core (Cramer, 1780), Euploea hemera (Fruhstorfer, 1910)[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Euploea core se nomme en anglais Common Indian Crow ou Australian Crow ou Oleander Butterfly .

Euploea core asela

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Euploea core corinna
  • Euploea core core en Inde.
  • Euploea core andamanensis (Atkinson, [874)
  • Euploea core amymone (Godart, 1819) dans le sud de la Chine et à Hong Kong.
  • Euploea core asela (Moore, 1877) à Ceylan.
  • Euploea core bauermanni (Röber, 1885)
  • Euploea core charox (Kirsch, 1877)
  • Euploea core corinna (MacLeay, 1826) dans le nord de l'Australie.
  • Euploea core distanti (Moore, 1882) à Sumatra.
  • Euploea core godarti (Lucas, 1853) le Violet-Tipped Crow en Birmanie et Indochine.
  • Euploea core graminifera (Moore, 1883) sud de la Birmanie et de la Malaisie.
  • Euploea core haworthi (Lucas, 1853) à Java et Bali.
  • Euploea core kalaona (Fruhstorfer, 1898)
  • Euploea core prunosa (Moore, 1883) dans le sud de la Chine.
  • Euploea core renellensis (Carpenter, 1953)
  • Euploea core scherzeri (C. Felder, 1862)
  • Euploea core vermiculata (Butler, 1866) nord de l'Inde et de la Birmanie[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un grand papillon de 8 à 9 cm d'envergure, marron plus ou moins foncé aux ailes bordées d'une ligne submarginale de points blancs doublée d'une ligne de taches ovales blanches plus ou moins importante.

Le revers est identique.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est très colorée, orange puis annelée d'orange noir et blanc et elle est munie de paires de longues cornes

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

La chrysalide est d'une couleur argenté doré.

Biologie[modifier | modifier le code]

Il n'a pas de prédateur car dès le stade de chenille il se nourrit sur des plantes qui le rendent toxique.

Il est imité par de nombreuses autres espèces de papillons: Papilio clytia, Papilio dravidarum, Papilio castor, Hypolimnas bolina, Elymnias singala.

Euploea core vole toute l'année dans certains lieux comme le nord de l'Australie[2]. Il vit plusieurs mois et n'a de diapause que s'il lui faut attendre des pluies nécessaires à la croissance des plantes hôte de ses chenilles[3],[4].

Ceux qui hibernent en Australie le font dans des vallées entre Brisbane et Townsville[5].

C'est un migrateur. Dans le sud de l'Inde Euploea core effectue sa migration avec deux autres espèces , Euploea sylvester et Tirumala septentrionis sur 350 à 500 km entre les Ghâts occidentaux et les Ghâts orientaux[6]. Ses migrations sont en étude à Taïwan[7].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Ses plantes hôtes sont diverses, des Asclepias, Parsonsia,Ficus benjamina, Ficus coronata, Ficus lyrata, Ficus obliqua, Ficus platypoda, Ficus pumila, Adenium obesum, Adenium multiflorum, Carissa ovata, Ichnocarpus frutescens, Nerium indicum, Nerium oleander, Parsonsia eucalyptophylla, Parsonsia straminea, Trachelospermum, Plumeria acutifolia, Brachystelma glabriflorum, Ceropegia cumingiana, Cryptostegia madagascariensis, Cryptostegia grandiflora, Cynanchum carnosum, Gunnessia pepo, Gymnanthera fruticosa, Gymnanthera nitida, Gymnema micradenium, Hoya archboldiana, Hoya australis, Hoya carnosa, Hoya cumingiana, Hoya macgillivrayi, Hoya oligotricha, Hoya sana, Marsdenia australis, Marsdenia coronata, Marsdenia glandulifera, Marsdenia hemiptera, Marsdenia microlepis, Marsdenia rostrata, Marsdenia suaveolens, Marsdenia viridiflora, Sarcostemma australe, Secamone elliptica, Stephanotis, Tylophora[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

distribution d' Euploea core

Euploea core est présent du sud de l'Asie à l'Australie, en Inde, sud de la Chine, Hong Kong, Birmanie, Indochine, Malaisie, à Ceylan, Sumatra, à Java, Bali et d'autres iles[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Divers mais fonction de la présence des plantes hôtes de la chenille.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Euploea core
le revers

Philatélie[modifier | modifier le code]

Euploea core corina figure sur une émission de 1982 des Cocos island d'une valeur de 40c.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :