Euplectella aspergillum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Euplectella aspergillum est une éponge hexactinellide ou silicieuse, appartenant à l'embranchement des Porifera (éponges de mer) et habitant dans les eaux profondes. Dans certaines cultures asiatiques, cette éponge (asséchée) servait de cadeau de mariage : en effet, elle sert d'hôte à deux petits champignons, un mâle et une femelle, qui vivent de manière autonome à l'intérieur de l'éponge (inquilinisme). Les champignons se multiplient et leur progéniture s'échappe de l'éponge pour en trouver une autre à habiter. L'interaction est bénéfique pour les deux formes de vie (mutualisme). En effet, le champignon nettoie l'intérieur de l'éponge, et en échange celle-ci lui fournit de la nourriture : elle la piège dans ses fibres avant de la relâcher à l'intérieur de son corps pour le champignon. Il est possible que la lumière bio-luminescente des bactéries piégées par l'éponge attire d'autres organismes, qui serviront de nourriture au champignon.

Les Euplectella aspergillum étaient également très populaires dans l'Angleterre victorienne. Un spécimen pouvait y atteindre un prix de 5 guinées, équivalent à 500 livres (£500) aujourd'hui.

Fibres optiques et panneaux solaires[modifier | modifier le code]

Les fibres vitreuses qui attachent l'éponge au sol océanique mesurent entre 5 et 20 cm de long. Aussi fines qu'un cheveu humain, elles intéressent les chercheurs qui travaillent sur les fibres optiques. L'éponge extrait de l'acide de silicium de l'eau de mer et le convertit en silicium, puis s'en sert comme matériau pour former un squelette de fibres vitreuses. D'autres éponges, notamment les épineuses orange (type Acanthella), peuvent aussi produire du verre biologiquement. Les moyens actuellement employés pour fabriquer des fibres optiques requièrent de hautes températures et produisent des fibres fragiles. Une fabrication à basse température, inspirée par les éponges, pourrait offrir un plus grand contrôle sur les propriétés optiques des fibres. Les nano-structures impliquées peuvent également être utiles pour la création de panneaux soleils plus efficaces et moins chers.

Capacités squelettiques[modifier | modifier le code]

Les squelettes des éponges peuvent constituer des configurations géométriques étonnantes. Ils ont fait l'objet de nombreuses études pour leur rigidité, leur solidité et leur faible propagation des ruptures. Un tube d'aluminium (l'aluminium et le verre ont une élasticité semblable) de longueur égale n'a qu'1/100e de la rigidité d'un tel squelette.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :