Euplecte franciscain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Franciscain (homonymie).

Euplecte franciscain

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Euplectes franciscanus
en période de reproduction

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Ploceidae
Genre Euplectes

Nom binominal

Euplectes franciscanus
Isert, 1789

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

L'Euplecte franciscain (Euplectes franciscanus) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Ploceidae.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un oiseau trapu de 12,5 à 15 cm de long. Le mâle, en période de reproduction, est écarlate en dehors de sa face et de son poitrail qui sont noirs et de ses ailes et de sa queue brunes. Le bec conique est épais et noir. Hors période de reproduction, le mâle est jaune-pâle, maculé de brun au-dessus et devenant blanchâtre au-dessous. Il a des sourcils chamois. Les femelles ressemblent aux mâles mais sont plus petites. Les jeunes ont des bandes pâles plus larges sur leurs ailes.

Répartition[modifier | modifier le code]

Il vit dans les zones tropicales en Afrique, au sud du désert du Sahara et au nord de l'Équateur. Il a été importé à Porto Rico, en Martinique et en Guadeloupe dans les Antilles.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Il était autrefois considéré comme une sous-espèce d'Euplecte ignicolore (Euplectes orix) vivant dans la moitié sud de l'Afrique. Les deux sont maintenant classés comme espèces distinctes.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce tisserin vit dans les zones dégagées, en particulier les prairies d'altitude et souvent près de l'eau.

Nidification[modifier | modifier le code]

Il construit un nid sphérique tissé dans les hautes herbes. Il y pond 2 à 4 œufs.

Comportement[modifier | modifier le code]

Il s'affiche ostensiblement, lançant ses cris aigus depuis les herbes hautes, gonflant ses plumes ou exécutant un vol stationnaire. Il lance sans arrêt un discret tsip. C'est une espèce grégaire.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se nourrit de semences, de céréales et de certains insectes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :