Euglandina rosea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Euglandina rosea est une espèce d'escargot. Elle fait partie des rares espèces d'escargots "carnivores", prédateurs d'autres escargots[1]. C'est une espèce devenue invasive et qui peut être source d'un grave déséquilibre écologique, voire d'extinction d'espèces là où il a été introduit hors de son habitat naturel.

Comportement[modifier | modifier le code]

Ce prédateur semble chasser à l'odorat ; en suivant la piste « baveuse » (mucus) laissée par ses proies[2], piste qu'il sait (chimiquement) distinguer de celles laissées par ses congénères[3].

Espèces invasive[modifier | modifier le code]

Originaire du sud-est des États-Unis, il a été inconsidérément[4] introduit comme moyen de lutte biologique dans les îles de l'océan Indien et du pacifique pour contrôler la population d' Achatina fulica, un escargot géant lui même introduit et devenu invasif (et de plus porteur et vecteur de maladies)[5].

L' Euglandina rosea s'est cependant révélé être un prédateur redoutable pour les espèces locales qu'il contribue à décimer[6], en délaissant l' Achatina fulica.

Des espèces endémiques de la Polynésie française ont disparu suite à cette introduction et d'autres, ainsi qu'à Maurice[7] et Hawaii[8],[9] sont gravement menacées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Note et autres références[modifier | modifier le code]

  1. BARKER G.M., EFFORD M.G. (2004) Predatory gastropods as natural enemies of terrestrial gastropods and other invertebrates. In: Barker G.M., editor. Natural enemies of terrestrial molluscs. Wallingford: CABI Publishing ; p. 279-403.
  2. Clifford, K. T., Gross, L., Johnson, K., Martin, K. J., Shaheen, N., & Harrington, M. A. (2003). Slime-trail tracking in the predatory snail, Euglandina rosea. Behavioral neuroscience, 117(5), 1086.
  3. SHAHEEN N., PATEL K., MOORE M., HARRINGTON M.A. (2005), A predatory snail distinguishes between conspecific and heterospecific snails and trails based on chemical cues in slime. Animal Behaviour ;70:1067-1077.
  4. COWIE R.H. (2001), Can snails ever be effective and safe biocontrol agents ? International Journal of Pest Management ; 47:23-40.
  5. Tillier, S., & Clarke, B. C. (1983). http://www.biomedcentral.com/content/pdf/1297-9686-15-4-559.pdf le cas des mollusques gastéropodes pulmonés].
  6. Hadfield, M. G., Miller, S. E., & Carwile, A. H. (1993). The decimation of endemic Hawai'ian tree snails by alien predators. American Zoologist, 33(6), 610-622.
  7. Griffiths, O., Cook, A., & Wells, S. M. (1993) The diet of the introduced carnivorous snail Euglandina rosea in Mauritius and its implications for threatened island gastropod faunas. Journal of Zoology, 229(1), 79-89 (résumé)
  8. Kinzie III, R. A. (1992). Predation by the introduced carnivorous snail Euglandina rosea (Ferussac) on endemic aquatic lymnaeid snails in Hawaii. Biological Conservation, 60(3), 149-155.
  9. Clarke, B., Murray, J., & Johnson, M. S. (1984). The extinction of endemic species by a program of biological control ; Pacific Science (Université d'Hawai) (PDF, 8 pages).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cook A. (1985), The organization of feeding in the carnivorous snail Euglandina rosea. Malacologia 1985 b;26:183-189.
  • (en) Cook, A. (1985) Functional aspects of trail following by the carnivorous snail Euglandina rosea. Malacologia, 26(1-2), 173-181 (lien Inist/CNRS)
  • (en) Cook, A. (1989). Factors affecting prey choice and feeding technique in the carnivorous snail Euglandina rosea Ferussac. Journal of molluscan studies, 55(4), 469-477
  • (en) Shinji Sugiura, Brenden S. Holland et Robert H. Cowie (2011) Predatory behaviour of newly hatched Euglandina rosea J MOLLUS STUD 77 (1): 101-102