Euglandina rosea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Euglandina rosea est une espèce d'escargot. Elle fait partie des rares espèces d'escargots "carnivores", prédateurs d'autres escargots[1]. C'est une espèce devenue invasive et qui peut être source d'un grave déséquilibre écologique, voire d'extinction d'espèces là où il a été introduit hors de son habitat naturel.

Comportement[modifier | modifier le code]

Ce prédateur semble chasser à l'odorat ; en suivant la piste « baveuse » (mucus) laissée par ses proies[2], piste qu'il sait (chimiquement) distinguer de celles laissées par ses congénères[3].

Espèces invasive[modifier | modifier le code]

Originaire du sud-est des États-Unis, il a été inconsidérément[4] introduit comme moyen de lutte biologique dans les îles de l'océan Indien et du pacifique pour contrôler la population d' Achatina fulica, un escargot géant lui-même introduit et devenu invasif (et de plus porteur et vecteur de maladies)[5].

L' Euglandina rosea s'est cependant révélé être un prédateur redoutable pour les espèces locales qu'il contribue à décimer[6], en délaissant l' Achatina fulica.

Des espèces endémiques de la Polynésie française ont disparu suite à cette introduction et d'autres, ainsi qu'à Maurice[7] et Hawaii[8],[9] sont gravement menacées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Note et autres références[modifier | modifier le code]

  1. BARKER G.M., EFFORD M.G. (2004) Predatory gastropods as natural enemies of terrestrial gastropods and other invertebrates. In: Barker G.M., editor. Natural enemies of terrestrial molluscs. Wallingford: CABI Publishing ; p. 279-403.
  2. Clifford, K. T., Gross, L., Johnson, K., Martin, K. J., Shaheen, N., & Harrington, M. A. (2003). Slime-trail tracking in the predatory snail, Euglandina rosea. Behavioral neuroscience, 117(5), 1086.
  3. SHAHEEN N., PATEL K., MOORE M., HARRINGTON M.A. (2005), A predatory snail distinguishes between conspecific and heterospecific snails and trails based on chemical cues in slime. Animal Behaviour ;70:1067-1077.
  4. COWIE R.H. (2001), Can snails ever be effective and safe biocontrol agents ? International Journal of Pest Management ; 47:23-40.
  5. Tillier, S., & Clarke, B. C. (1983). http://www.biomedcentral.com/content/pdf/1297-9686-15-4-559.pdf le cas des mollusques gastéropodes pulmonés].
  6. Hadfield, M. G., Miller, S. E., & Carwile, A. H. (1993). The decimation of endemic Hawai'ian tree snails by alien predators. American Zoologist, 33(6), 610-622.
  7. Griffiths, O., Cook, A., & Wells, S. M. (1993) The diet of the introduced carnivorous snail Euglandina rosea in Mauritius and its implications for threatened island gastropod faunas. Journal of Zoology, 229(1), 79-89 (résumé)
  8. Kinzie III, R. A. (1992). Predation by the introduced carnivorous snail Euglandina rosea (Ferussac) on endemic aquatic lymnaeid snails in Hawaii. Biological Conservation, 60(3), 149-155.
  9. Clarke, B., Murray, J., & Johnson, M. S. (1984). The extinction of endemic species by a program of biological control ; Pacific Science (Université d'Hawai) (PDF, 8 pages).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cook A. (1985), The organization of feeding in the carnivorous snail Euglandina rosea. Malacologia 1985 b;26:183-189.
  • (en) Cook, A. (1985) Functional aspects of trail following by the carnivorous snail Euglandina rosea. Malacologia, 26(1-2), 173-181 (lien Inist/CNRS)
  • (en) Cook, A. (1989). Factors affecting prey choice and feeding technique in the carnivorous snail Euglandina rosea Ferussac. Journal of molluscan studies, 55(4), 469-477
  • (en) Shinji Sugiura, Brenden S. Holland et Robert H. Cowie (2011) Predatory behaviour of newly hatched Euglandina rosea J MOLLUS STUD 77 (1): 101-102