Eugène de Tolède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Eugenius)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Eugène.

Eugène III de Tolède, mort en 657 à Tolède, est un évêque, écrivain et poète espagnol de l'époque des Wisigoths. Il est l'un des Pères de l'Église d'origine hispanique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses poèmes - il a été appelé "Le Poète" - et les témoignages de saint Ildefonse, en plus d'un récit martyrologique du IXe siècle, sont les principales sources connues de sa biographie. Il a été élevé à San Eladio, et plus tard, attiré par la renommée culturelle de Saragosse, il y rejoignit le monastère de Sainte-Engrâce. Il y fut un disciple de Braulio de Saragosse, l'un des hommes les plus instruits de son temps. Il a réussi à fusionner les enseignements de son maître avec celui de saint Isidore de Séville.

Eugène fut nommé archidiacre par Braulio, après que celui-ci eut été nommé évêque de Saragosse en 626. En 649, il devint archevêque de Tolède, nommé par le roi wisigoth Chindaswinth. Pendant sa charge épiscopale il célébra la culture, fut un promoteur de la musique sacrée et assura la présidence des VIIIe, IXe et Xe Conciles de Tolède.

Son activité littéraire consiste en des ouvrages sur la théologie, des lettres et des poèmes. Parmi ses poésies figurent le Libellus diversi carminis mètres, ainsi que le Lamentum de adventu propriae senectutis, réflexion sur la vieillesse, le passage du temps et la cruauté de la mort.

Eugène enseigna la grammaire et les Saintes Écritures et fut le conseiller des rois Chindaswinth et Recceswinth.

Eugène mourut en 657 à Tolède et fut enterré dans la basilique Sainte-Léocadie. Un récit martyrologique relatif à sa vie a été composé au milieu du IXe siècle par un auteur anonyme.

Saint Eugène III de Tolède, fêté le 13 novembre[1] est à distinguer des évêques de Tolède saint Eugène Ier de Tolède (premier évêque de Tolède, probablement du IIIe siècle) lequel est fêté le 15 novembre[2] ainsi que d'Eugène II (ayant siégé de 636 à 646).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. nominis.cef.fr Nominis : Saint Eugène de Tolède.
  2. nominis.cef.fr Nominis : Saint Eugène.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]